nuance

Publication au BEH de la liste des centres de vaccination habilités à effectuer la vaccination contre la fièvre jaune

Le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publie la liste des centres français de vaccination habilités à effectuer la vaccination antiamarile et à délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune. Rappelons que la vaccination contre la fièvre jaune est la seule à être inscrite au Règlement Sanitaire International.

La fièvre jaune est due à un arbovirus, le virus amaril, transmis par des moustiques. Elle se manifeste, outre par un ictère modéré puis intense, par une fièvre avec frissons, céphalées, douleurs musculaires, nausées et vomissements.

L’évolution se fait soit vers la mort, en général entre le 6e et le 10e jour, soit vers la guérison sans séquelles. Le taux de létalité chez un adulte non vacciné peut dépasser 50 %.

Le risque amaril concerne 34 pays d'Afrique subsaharienne, soit 468 millions de personnes. L'OMS estime que 200 000 personnes dans le monde sont frappées chaque année par cette maladie et que 30 000 en meurent.

Beaucoup de pays exigent un certificat de vaccination valable des voyageurs en provenance de régions infectées ou de pays où se trouvent des zones infectées, ou encore ayant transité par ces zones.

La vaccination contre la fièvre jaune est vivement recommandée par l'OMS pour tout voyageur séjournant hors des zones urbaines dans les pays appartenant à la zone d'endémie.

La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire en Guyane française à partir de l'âge de 6 mois.

Sont habilités à effectuer la vaccination antiamarile et à délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune des organismes suivants situés à Bourg-en-Bresse, Laon, Saint Quentin, Moulins, Nice, Annonay, Charleville-Mézières, Troyes, Rodez, Marseille, Caen, Aurillac, Angoulême, La Rochelle, Bourges, Brive, Ajaccio, Bastia, Dijon, Périgueux, Besançon, Pontarlier, Valence, Evreux, Brest, Nîmes, Toulouse, Bordeaux, Villenave d’Ornon, Montpellier, Béziers, Chateauroux, Tours, Grenoble, Dax, Saint-Etienne, Roanne, Nantes, Saint-Nazaire, Orléans, Angers, Cherbourg, Saint-Lô, Reims, Laval, Vandoeuvre les Nancy, Lorient, Metz, Nevers, Tourcoing, Lille, Denain, Clermont-Ferrand, Bayonne, Pau, Tarbes, Perpignan, Strasbourg, Mulhouse, Lyon, Vesoul, Macon, Le Mans, Chambéry, Annecy, Paris, Rouen, Le Havre, Melun, Saint Germain en Laye, Niort, Amiens, Albi, Toulon, Avignon, Poitiers, Limoges, Belfort, La Défense, Garches, Boulogne, Neuilly-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Mandé, Le Kremlin-Bicêtre, Villeneuve Saint-Georges, Orly, Gonesse, Roissy, sans oublier la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane et à La Réunion.

Source : BEH, 2000.

Descripteur MESH : Vaccination , Fièvre , Virologie , Médecine , Fièvre jaune , Personnes , Martinique , Virus , Risque , Réunion , Paris , Organismes , Mort , Adulte , Maladie , Ictère , Guyane française , Guadeloupe , Céphalées , Arbovirus , Afrique subsaharienne , Afrique

nuance

Recherche scientifique: Les +