nuance

Une modification du taux de radicaux libres permet de tuer sélectivement des cellules cancéreuses

Des chercheurs de l'Université du Texas ont montré que l'inhibition de la superoxyde dismutase (SOD) pourrait être "une approche prometteuse pour tuer de façon sélective les cellules cancéreuses". L'inhibition de la SOD, un enzyme qui élimine normalement l'ion superoxyde (O2-), permet de tuer des cellules leucémiques humaines tout en épargnant les lymphocytes normaux.

Dans les cellules, la production d'anion superoxyde est liée au métabolisme oxydatif et son accumulation conduit à des dommages cellulaires irréversibles. Il est maintenant bien établi que les cellules cancéreuses ont un métabolisme plus actif que les cellules normales, ce qui entraîne une production plus importante d'ion superoxyde. Cet ion est pris en charge par la SOD, qui assure ainsi une détoxification de produits oxydants.

Huang et al décrivent dans le dernier numéro de Nature comment un dérivé d'œstrogène permet, en inhibant la SOD, le déclenchement de l'apoptose sélective de cellules leucémiques.

Ce dérivé, le 2-méthoxyoestradiol, est un dérivé du métabolisme de l'œstradiol. Largement décrit dans la littérature, il est connu pour induire la mort cellulaire des cellules cancéreuses in vivo et in vitro.

Les travaux de Huang et al montrent que ce dérivé agit en inhibant les superoxyde dismutases cellulaires. Cette inhibition entraîne l'accumulation d'ion superoxyde et des lésions mitochondriales qui conduisent alors au déclenchement de l'apoptose.

Il faut noter que cet effet toxique n'a été retrouvé que sur des cellules leucémiques, les lymphocytes normaux étant épargnés.

Dans un commentaire de cette publication, J. Cleveland et M. Kastan (St Jude Children's Research Hospital, Tennessee) soulignent que même si les SODs ne semblent pas être des cibles thérapeutiques idéales, il est intéressant d'envisager une intervention sur le contrôle de la balance redox dans les cellules cancéreuses.

Source : Nature 2000;390-395, 309-311

Descripteur MESH : Cellules , Radicaux libres , Lymphocytes , Texas , Métabolisme , Apoptose , Commentaire , In vitro , Littérature , Mort , Mort cellulaire , Nature , Oxydants , Tennessee

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib