nuance

Un implant fémoral chargé en antibiotique pour traiter une infection osseuse chronique

illustrationI.CERAM annonce la pose d’un implant fémoral CERAMIL® chargé en antibiotique (gentamicine) chez un patient de 63 ans atteint d’une infection osseuse (ostéomyélite) liée à un staphylocoque doré. Cette infection lourde et difficile à traiter menaçait à la fois, le pronostic fonctionnel du patient, avec un risque d’amputation, mais également le pronostic vital de ce dernier avec menace de choc septique.

L’opération a été réalisée en février dernier par le Professeur Louis-Étienne GAYET, Chirurgien orthopédiste — Chef de Service au CHU de POITIERS, qui s’est tourné vers I.CERAM pour trouver une solution adaptée aux besoins de son patient.

Le patient souffrait depuis plus de 30 ans d’une infection osseuse, suite à une ancienne fracture du fémur qui avait été traitée par l’implantation de gentabilles (chapelet de billes en ciment acrylique, imprégnées de gentamicine). Cette technique devenue obsolète et inefficace, il était nécessaire de trouver un moyen de remplacer la zone toujours infectée et permettre au patient de remarcher.

L’implant d’I.CERAM a permis d’éradiquer l’infection en remplaçant la partie du fémur infectée qui s’étendait sur 5 cm, de remettre sur pied le patient et de sécuriser l’opération ainsi que l’implant de toute nouvelle bactérie grâce à la diffusion de la gentamicine contenue dans la pièce CERAMIL®.

Le Pr GAYET commente cette opération : « Après quelques concertations, les équipes d’I.CERAM ont élaboré et réalisé une pièce en céramique chargée en gentamicine sur mesure parfaitement adaptée aux besoins de mon patient. Cette dernière offrait la résistance souhaitée pour supporter les fortes contraintes liées à l’emplacement de l’infection tout en comblant la partie manquante de l’os et en protégeant de toute nouvelle infection la zone traitée.

Les suites opératoires ont été très simples. La cicatrisation s’est faite sans aucun problème infectieux et le patient a pu reprendre une déambulation, soulagé par des béquilles, puis sans béquilles au bout de 45 jours. Les autres alternatives qui s’offraient à lui étaient malheureusement l’amputation ou le fait de rester avec cette infection et une épée de Damoclès sur la tête. ».

Cette avancée thérapeutique s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’I.CERAM visant à remplacer par une technique simple et rapide, tout ou partie d’un os endommagé par une infection ou une tumeur. Cette nouvelle forme d’implant vient ainsi renforcer la gamme de céramiques biocompatibles d’I.CERAM et témoigne de la capacité du Groupe à répondre à des problématiques infectieuses délicates.

Fort de cette implantation, I.CERAM confirme une nouvelle fois le caractère innovant de sa technologie et conforte son ambition de devenir le leader mondial des implants relarguant dédiés au traitement des infections osseuses.

Descripteur MESH : Infection , Gentamicine , Ostéomyélite , Risque , Fémur , Béquilles , Tête , Infections osseuses , Céramiques , Caractère , Diffusion , Cicatrisation , Technologie

nuance

Pratique médicale: Les +