nuance

AlgoTherapeutix lève 2,6 M€ pour développer un traitement de référence des douleurs neuropathiques induites par la chimiothérapie.

illustrationAlgoTherapeutix (AlgoTx), jeune société créée en avril 2018, vient de réaliser une levée de fonds « Seed » de 2,6 millions d’euros. La start-up hébergée au sein de l’incubateur Paris Biotech Santé développe ATX01, un traitement des douleurs neuropathiques périphériques induites par la chimiothérapie.

Les neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC)

Les NPIC touchent près de la moitié des patients atteints d’un cancer et traités par chimiothérapie [1] et se manifestent par des symptômes sensoriels et douloureux dans les mains et les pieds : perte de sensibilité, fourmillements, sensation de froid et très vives douleurs [2] peuvent persister de quelques mois à quelques années après les traitements [3,4]. Elles peuvent aller jusqu’à empêcher les patients de marcher et/ou de se servir de leurs mains, affectant ainsi profondément leur qualité de vie.

Chaque année les NPIC touchent plus de deux millions de patients en Europe et aux États-Unis [5,6]. Elles constituent la première cause de modification ou d’arrêt de la chimiothérapie. Il n’existe pas à ce jour de réponses satisfaisantes pour les patients et leurs soignants, oncologues et spécialistes de la douleur.

Premiers résultats prometteurs avec l’ATX01

Fondé sur l’expérience clinique d’un centre spécialisé de la douleur, le programme ATX01 développé par AlgoTx vise à mettre au point un traitement topique des NPIC à base d’amitriptyline.

Les premiers travaux menés sur une formule expérimentale d’ATX01, publiés en janvier 2019 dans la revue Supportive Care in Cancer7, font apparaître une réduction nette et rapide de la douleur, sans qu’apparaissent pour autant les effets secondaires habituellement associés à la prise d’amitriptyline par voie orale.

La levée de fonds réalisée permet à AlgoTherapeutix de démarrer et exécuter le programme de préclinique d’ATX01.

Une aventure humaine et un développement exemplaire

La start-up AlgoTx a été fondée avril 2018 par Stéphane Thiroloix et Olivier Bohuon, tous deux issus du monde pharmaceutique où ils ont développé une expertise stratégique et opérationnelle, scientifique et financière au sein des groupes qu’ils ont dirigés. Après ATX01, AlgoTx prévoit le développement d’un portefeuille de traitements dans le domaine des douleurs complexes.

 

Le projet est porté par une équipe opérationnelle solide ; un Conseil Scientifique de haut niveau et un Conseil d’Administration expérimenté l’accompagnent dans son parcours.

Après un an d’autonomie financière soutenue notamment par BPI France, cette levée

« Seed » permet à AlgoTx d’accélérer son activité. « Travailler sur une indication si pertinente est un privilège et je me réjouis de cette levée qui nous permet d’avancer rapidement dans le développement d’ATX01 pour qu’il puisse devenir le traitement de référence des douleurs neuropathiques induites par la chimiothérapie » déclare Stéphane Thiroloix, co-fondateur et président d’AlgoTherapeutix.

Doté d’un portefeuille de brevets et de données précliniques solides, ATX01 bénéficiera ultérieurement d’une levée « Série A » pour financer son développement clinique à partir de 2020.

 

 


Références :

1. Kerckhove N, Collin A, Condé S,Chaleteix C, Pezet D and Balayssac D (2017) Long-Term Effects, Pathophysiological Mechanisms, and Risk Factors of Chemotherapy-Induced Peripheral Neuropathies: A Comprehensive Literature Review. Front. Pharmacol. 8:86.

2. Kerckhove N, et al. Neuropathies périphériques chimio-induites : symptomatologie et épidémiologie. Bull Cancer (2018)

3. Park, Susanna B., David Goldstein, Arun V. Krishnan, Cindy S-Y Lin, Michael L. Friedlander, James Cassidy, Martin Koltzenburg, et Matthew C. Kiernan. « Chemotherapy-Induced Peripheral Neurotoxicity: A Critical Analysis ». CA : A Cancer Journal for Clinicians 63, no 6 (novembre 2013): 419-37. https://doi.org/10.3322/caac.21204.

4. Argyriou, Andreas, Athanasios Kyritsis, Thomas Makatsoris, et Haralabos Kalofonos. « Chemotherapy- Induced Peripheral Neuropathy in Adults: A Comprehensive Update of the Literature ». Cancer Management and Research, mars 2014, 135. https://doi.org/10.2147/CMAR.S44261.

5. American Cancer Society. « Cancer Treatment & Survivorship Facts & Figures 2016-2017 », 2016.

6. « Global Cancer Observatory ». http://gco.iarc.fr/.

7. Rossignol, Julien, Benoit Cozzi, François Liebaert, Séverine Hatton, Marcel-Louis Viallard, Olivier Hermine, et Céline Greco. « High Concentration of Topical Amitriptyline for Treating Chemotherapy- Induced Neuropathies ». Supportive Care in Cancer, 4 janvier 2019. https://doi.org/10.1007/s00520-018-4618 — y.

Descripteur MESH : Paris , Santé , Patients , Douleur , Neuropathies périphériques , Conseil , Épidémiologie , France , Europe , Brevets , Vie , Expertise , Qualité de vie , Front , Mars , Sensation , Amitriptyline , Sensation de froid , Lin

nuance

Recherche scientifique: Les +