Une infirmière libérale écrouée pour avoir tenté de tuer sa fille par injection d’insuline

illustrationUne femme de 48 ans, infirmière libérale de profession, a été mise en examen et écrouée à la prison de Strasbourg après avoir injecté de l’insuline à sa fille de 10 ans.

C’est le 1er décembre dernier, en pleine nuit, que sont déroulés les faits. Vers 4 heures du matin, le SAMU 67 reçoit un appel téléphonique d’une femme qui annonce avoir tué sa fille par injection d’insuline. Les secours sont alors immédiatement envoyés au domicile de cette femme dans le nord de Strasbourg à Reichstett. Ils découvrent la fillette consciente puis la conduisent au CHU de Hautepierre. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Si la mère, une infirmière libérale de 48 ans, a été également prise en charge par l’hôpital, elle a depuis été placée en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie selon les Dernières Nouvelles d’Alsace. Entendue par un juge d’instruction elle a été alors mise en examen pour tentative de meurtre aggravé puis placée en détention provisoire.

Selon le quotidien régional, l’infirmière vivait seule depuis son divorce et ne présentait aucun antécédent judiciaire ou psychiatrique. La fillette a été confiée à son père qui réside aux États-Unis.

Descripteur MESH : Pronostic , Divorce

Actualités professionnelles: Les +