#Coronavirus : le HCSP recommande l’éviction pendant 14 jours pour tous les personnels soignants exposés

illustrationFace à la situation liée au nouveau Coronavirus SARS-CoV-2, le Haut Conseil de la santé publique a réactivé son groupe de travail pluridisciplinaire « Grippe, coronavirus, infections respiratoires émergentes ». À la demande du Directeur général de la santé, le HCSP a formulé le 27 février de nouvelles recommandations sur les mesures de prévention pour les professionnels de santé hospitaliers de retour d’une zone de circulation du virus.

La première de ces recommandations concerne tout le personnel hospitalier : « Tout personnel hospitalier ou étudiant ayant séjourné dans une zone à risque doit se signaler à sa hiérarchie. »

3 cas de figure peuvent ensuite se présenter :

  • Les personnels soignants ayant fréquenté un hôpital ou un secteur de soin pendant son séjour dans une zone à risque doivent être astreints à une éviction de 14 jours, à son domicile (en application du décret du 31 janvier 2020).
  • Les autres personnels hospitaliers, dont les internes, ayant séjourné dans une zone à risque ne doivent pas être astreints à une éviction systématique, car non justifiée. Ils doivent appliquer strictement les mesures d’hygiène standard, notamment l’hygiène des mains, et porter un masque chirurgical pendant la totalité du temps de travail, sur une durée de 14 jours ; ce masque doit être changé au minimum toutes les 4 h et chaque fois qu’il a été enlevé.
  • Les professionnels de santé en formation (étudiants hospitaliers des premiers et deuxièmes cycles des études de médecine, odontologie, pharmacie et maïeutique et des filières paramédicales) ayant séjourné dans une zone à risque et n’ayant pas d’activité directe de soins sont astreints à une éviction pendant 14 jours.

 

Voir le communiqué 

Descripteur MESH : Santé , Travail , Virus , Coronavirus , Conseil , Santé publique , Risque , Odontologie , Temps , Médecine , Soins , Pharmacie , Étudiants , Personnel hospitalier

Epidémiologie: Les +