09 72 72 99 09 : l’assurance maladie rend public un numéro d’appel pour orienter les patients Covid19 vers des médecins disponibles et des lieux de tests

illustrationAfin de réduire les délais de prise en charge des patients qui pensent avoir un symptôme évocateur du COVID-19 sans avoir de signes de gravité, l’assurance maladie a décidé de mettre à la disposition du public un numéro d’appel jusque là réservé au SAMU : le 09 72 72 99 09.

La réduction des délais de prise en charge d’un patient COVID-19 est d’autant plus importante que la première consultation permet d’identifier les personnes avec lesquelles le patient a été en contact rapproché et de lancer des enquêtes épidémiologiques à même de briser les chaînes de contamination.

Néanmoins, il peut être difficile pour certains patients d’accéder rapidement à une consultation. Soit par qu’ils n’ont pas de médecin traitant, comme 10 % des assurés sociaux, soit en raison d’un déplacement ou même en cas d’indisponibilité du médecin traitant.

Si dès le début de l’épidémie, l’assurance maladie a mis en place un numéro d’appel destiné à remédier à ces difficultés, il ne pouvait être sollicité qu’à l’initiative des SAMU.

À la faveur de l’évolution de l’épidémie, et afin de ne plus faire peser sur les Samu ces sollicitations limitées à la recherche d’une consultation de ville, ce numéro devient dorénavant directement accessible au public, à compter de ce mardi 2 juin.

Le 09 72 72 99 09 sera donc accessible 7 j/7 de 8 h à 19 h et permettra aux patients susceptibles d’être infecté par le coronavirus SARS COV2 d’avoir accès à une liste de médecins généralistes disponibles pour une consultation. Ces médecins auront au préalable donné leur accord à la CNAM pour recevoir des patients COVID-19 qui ne font pas habituellement partie de leur patientèle.

Les téléconseillers de l’Assurance Maladie pourront également orienter ces patients pour qu’ils bénéficient d’un test de type virologique, accessible sur prescription, en leur indiquant les sites de prélèvement les plus proches de chez eux.

Pour la CNAM, ce numéro n’a évidemment pas vocation à se substituer aux dispositifs de régulation médicale existants, et notamment le 15.

Descripteur MESH : Patients , Maladie , Médecins , Coronavirus , Déplacement , Recherche , Personnes , Médecins généralistes

Epidémiologie: Les +