Prise en charge des patients COVID-19 en médecine de ville : la HAS actualise ses recommandations

illustrationLa Haute Autorité de santé (HAS) vient de mettre en ligne ses nouvelles recommandations sur la prise en charge des patients COVID-19 avec des réponses rapides en 10 points essentiels et des fiches pratiques de conduites à tenir.

Ces recommandations sont le fruit du travail commun des experts du CNGE, du Collège de la médecine générale, de la Société de pathologie infectieuse de langue française et des services de la HAS.

Stratégie de diagnostic différenciée

Les recommandations de la HAS mettent à jour la stratégie de diagnostic selon le profil du patient.

Pour un patient symptomatique, un test RT-PCR ou antigénique est recommandé le plus tôt possible. Pour un cas contact ayant des contacts étroits et répétés avec un cas symptomatique, le test RT-PCR doit être réalisé le plus tôt possible. En ce qui concerne les autres cas contact, le test PCR est recommandé entre le 5e et le 7e jour après le dernier contact.


Pour la HAS le port du masque permet à toute personne qui le porte d’éviter d’être considérée comme un cas contact.

Isolement et contact Tracing

La HAS souligne l’importance du respect des mesures d’isolement et de la recherche des cas contacts pour casser les chaines de transmission.

Un isolement de 7 jours est indiqué :

  • à partir du jour du début des symptômes pour les cas suspects, sans attendre les résultats du test ;
  • à partir du jour du prélèvement pour les cas asymptomatiques ;
  • à partir du jour du contact avec un cas confirmé pour les personnes contact,

Prise en charge et traitement symptomatiques

Si la majorité des patients atteints de la Covid-19 relève d’une prise en charge ambulatoire, c’est l’examen clinique incluant la mesure de la saturation en oxygène qui confirme ou non cette décision.

 La prise en charge consiste à traiter les symptômes et à mettre en place une surveillance clinique qui doit être renforcée à partir du 6e jour après les symptômes. Les recommandations écartent tout traitement antibiotique y compris les macrolides. L’introduction de corticoïdes n’est pas indiquée chez les patients ayant une forme de Covid-19 non oxygénorequérante. Une anticoagulation préventive est indiquée chez des patients alités ou à risque thromboembolique.

Aucun traitement précoce de l’infection ni traitement prophylactique ne sont à ce stade recommandés par la HAS.

 

Télécharger les recommandations au format PDF

Descripteur MESH : Patients , Médecine , Santé , Diagnostic , Langue , Fruit , Oxygène , Macrolides , Risque , Recherche , Médecine générale , Travail , Personnes

Pratique médicale: Les +