nuance

L'AMR Action Fund annonce ses premiers investissements dans Adaptive Phage Therapeutics et Venatorx Pharmaceuticals

illustrationCes transactions marquent une étape importante dans la réalisation de l'objectif de l'AMR Action Fund de mettre sur le marché deux à quatre nouveaux antibiotiques pour lutter contre la menace croissante des bactéries résistantes aux médicaments

 

BOSTON, 4 avril 2022 /PRNewswire/ -- L'AMR Action Fund, plus grand partenariat public-privé au monde investissant dans des sociétés de biotechnologie qui développent des antibiotiques, a annoncé aujourd'hui qu'il avait investi dans Adaptive Phage Therapeutics (APT) et Venatorx Pharmaceuticals. Ces transactions constituent les premiers investissements du Fonds et marquent une étape importante vers la réalisation de son objectif qui consiste à mettre sur le marché de nouveaux traitements contre les agents pathogènes prioritaires identifiés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies.

« Depuis sa création, L'AMR Action Fund s'est attaché à identifier les investissements qui permettront d'obtenir des traitements dont le monde a besoin de toute urgence et de catalyser l'innovation à long terme pour faire face à la menace croissante de la résistance aux antimicrobiens (RAM), qui tue désormais plus de personnes chaque année que le VIH/sida ou le paludisme », a déclaré Bill Burns, président du conseil d'administration de l'AMR Action Fund. « Le fait d'accueillir Adaptive Phage Therapeutics et Venatorx Pharmaceuticals comme premières sociétés de notre portefeuille montre que nous sommes en bonne voie pour remplir cette importante mission. »

On estime que les infections bactériennes résistantes aux médicaments tuent directement 1,27 million de personnes par an. Peu de traitements ciblant les agents pathogènes prioritaires sont en cours de développement, et les investissements dans les antimicrobiens n'ont pas suivi le même rythme que la menace pour la sécurité sanitaire mondiale. Conscientes de ce problème, plus de vingt sociétés pharmaceutiques membres de la Fédération internationale de l'industrie du médicament (IFPMA), ainsi que l'OMS, la Banque européenne d'investissement et le Wellcome Trust, ont lancé l'AMR Action Fund en levant près d'un milliard de dollars. Le Fonds, qui fonctionne de manière indépendante, réalise des investissements en capital dans des entreprises de biotechnologie, l'objectif global étant de mettre deux à quatre nouveaux antibiotiques à la disposition des patients d'ici dix ans.

« Adaptive Phage Therapeutics et Venatorx Pharmaceuticals sont sur le point de changer le paysage du traitement des infections résistantes aux médicaments », a affirmé Henry Skinner, PDG de l'AMR Action Fund. « S'il s'agit d'une étape cruciale pour le Fonds, notre travail ne fait que commencer. Nous prévoyons d'investir plus de 100 millions de dollars en capital cette année dans des entreprises développant des antimicrobiens cliniquement différenciés ayant le potentiel de traiter les besoins cliniques non satisfaits les plus urgents, et nous continuerons à investir dans des biotechnologies prometteuses dans les années à venir afin de garantir que les patients du monde entier disposent des traitements dont ils ont besoin. Nos investissements sont essentiels, mais nous ne pouvons relever le défi mondial de la résistance aux antimicrobiens à nous tout seuls. Il est désormais impératif que les leaders politiques du monde entier adoptent des réformes du marché pour soutenir l'investissement dans ces médicaments dont le monde a urgemment besoin. »

L'approche d'APT s'appuie sur une bibliothèque qui s'accroît en continu de bactériophages (phages) systématiquement découverts, sélectionnés, catalogués et conservés, ainsi que des virus naturels qui infectent et tuent les bactéries, et qui offrent collectivement une large couverture contre de nombreuses bactéries résistantes aux antibiotiques. Les phages de la banque de données d'APT sont mis en correspondance pour traiter les infections des patients grâce à un test de sensibilité exclusif, et sont testés sur une série d'infections, y compris les infections des prothèses articulaires, les infections osseuses (ostéomyélite) et les infections pulmonaires. L'investissement de l'AMR Action Fund dans APT a été réalisé dans le cadre de l'extension d'un tour de table de série B mené par Deerfield Management Company.

Greg Merril, PDG et cofondateur d'APT, a expliqué : « Nous sommes ravis de faire partie des premières sociétés du portefeuille de l'AMR Action Fund et nous sommes impatients de tirer parti de leur expertise scientifique et industrielle alors que nous poursuivons le développement de nos thérapies basées sur des phages jusqu'aux essais cliniques. »

Le pipeline de Venatorx Pharmaceuticals comprend des inhibiteurs de bêta-lactamines/bêta-lactamases dans des formulations orales et par voie intraveineuse qui ciblent les bactéries Gram négatives résistantes aux médicaments. Le céfépime-taniborbactam, le produit administré par voie intraveineuse de phase III de la société, est développé pour le traitement des infections urinaires compliquées (cUTI), des pneumonies bactériennes contractées en milieu hospitalier et des pneumonies bactériennes associées à un ventilateur. Des données de phase III publiées récemment ont montré que le céfépime-taniborbactam était supérieur au méropénème dans le traitement des infections urinaires compliquées. L'investissement de l'AMR Action Fund dans Venatorx a été réalisé dans le cadre d'un tour de table de série C, auquel Abingworth Management s'est joint en tant que co-investisseur.

« Ce dernier tour de table nous place en position de force pour obtenir l'autorisation de mise sur le marché du céfépime-taniborbactam tout en faisant progresser d'autres produits de notre portefeuille », a également déclaré Chris Burns, président-directeur général de Venatorx Pharmaceuticals.

Martin Heidecker, directeur des investissements de l'ARM Action Fund, a ajouté : « Nos investissements dans les sociétés Adaptive Phage et Venatorx reposent sur des partenariats solides avec des co-investisseurs qui, comme nous, voient le potentiel de générer une valeur importante dans les entreprises qui recherchent de nouveaux traitements contre les infections résistantes aux médicaments. »

À propos de l'AMR Action Fund

L'AMR Action Fund (Fonds d'action pour la recherche sur la résistance aux antimicrobiens) est le plus important partenariat public-privé au monde à investir dans les traitements antimicrobiens. Le Fonds investira un milliard de dollars américains dans des entreprises en phase clinique pour aider à mettre de nouveaux antibiotiques sur le marché. Le concept a été élaboré par la Fédération internationale de l'industrie du médicament et ses sociétés biopharmaceutiques membres, en collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé, la Banque européenne d'investissement et le Wellcome Trust. Les investisseurs comprennent : Almirall ; Amgen ; Bayer ; Boehringer Ingelheim ; Boehringer Ingelheim Foundation ; Chugai ; Daiichi-Sankyo ; Eisai ; Eli Lilly and Company ; la Banque européenne d'investissement (avec le soutien de la Commission européenne dans le cadre d'Horizon 2020, le programme de recherche et d'innovation de l'Union européenne pour 2014-2020) ; GlaxoSmithKline ; Johnson & Johnson ; LEO Pharma ; Lundbeck ; Menarini ; Merck ; Merck KGaA, Darmstadt, Germany ; Novartis ; Novo Nordisk ; Novo Nordisk Foundation ; Pfizer ; Roche ; Shionogi ; Takeda ; Teva ; UCB et le Wellcome Trust

Crédit photo : DepositPhotos

Descripteur MESH : Investissements , Bactéries , Sociétés , Patients , Organisation mondiale de la santé , Santé , Infections urinaires , Biotechnologie , Recherche , Membres , Personnes , Industrie , Union européenne , Essais , Sécurité , Travail , Expertise , Conseil , Ostéomyélite , Infections osseuses , Infections bactériennes , Bactériophages , Virus , Face

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +