Création de site Internet : un guide pratique pour les professionnels de la santé

illustrationPour avoir une visibilité permanente, les professionnels créent leur site web. Mais les avantages d’un site ne s’arrêtent pas là. S’il est développé correctement, il peut vous permettre d’acquérir de nouveaux patients, puis de les fidéliser. Il simplifie la prise de contact entre vous et vos clients. Il tisse un lien de confiance entre professionnel et patientèle, et ainsi vous donne de la crédibilité. Il permet également d’informer les visiteurs de votre site sur votre domaine d’activité en passant par la publication d’articles médicaux vulgarisés.

Comment créer un site web professionnel ?

Il n’est pas toujours aisé de savoir vers où se diriger pour la création d’un site. Il existe aujourd’hui de nombreux outils, et de nombreuses entreprises qui proposent de vous accompagner dans ce passage au digital. Mais sachez que vous avez la possibilité de créer vous-même votre site vitrine. Pour trouver la solution qui vous convient, voici les trois grandes manières de développer un site.

Utiliser les CMS pour créer son site seul

CMS signifie Content Management System. En français, cela donne « système de gestion de contenu ». Ce sont des logiciels de création en ligne qui vous permettent de créer vous-même votre site et de le mettre à jour, sans avoir besoin de maîtriser le code. Il en existe des dizaines (Wordpress, Drupal, Joomla!, etc.), et chacun a ses propres spécificités et son prix. Les coûts varient également selon les options que vous choisissez.

Sachez que beaucoup de professionnels du web travaillent avec des CMS. Ce sont des outils fiables, mais qui peuvent parfois être compliqués à prendre en main.

Faire appel à des prestataires indépendants

Il se peut que vous n’ayez pas le temps de concevoir de A à Z votre site. Sachez qu’à chaque étape, vous pouvez faire appel à des freelances spécialisés dans la création web. Le Webdesigner s’occupe de l’apparence du site. Le développeur web programme et code la structure précédemment créée pour faire fonctionner le site. Vous pouvez également faire appel à un rédacteur web pour rédiger des contenus optimisés ; un graphiste pour des logos et des visuels uniques ; un UX designer pour travailler sur l’ergonomie et l’expérience utilisateur.

Ces prestataires peuvent travailler avec vous sur le long terme, et ainsi assurer la maintenance de votre site. Côté prix, il faut les comparer attentivement, car les freelances experts en web sont nombreux, certains spécialisés dans un seul domaine et d’autres plus généralistes.

Passer par une agence web

Les agences web regroupent, pour la plupart, tous les corps de métier liés au web (conception, développement, designer, rédaction, référencement, etc.). L’avantage principal des agences est que tout le travail à effectuer se trouve entre les mains d’une même société. Pour les prix, cela peut varier de 1000 euros à 100 000 euros selon les fonctionnalités que vous désirez intégrer à votre site.

Sachez que certaines agences sont spécialisées dans des domaines comme le référencement naturel, les sites de e-commerce, etc. Renseignez-vous sur ces sujets avant de confier la conception de votre site internet à une agence dite plus traditionnelle.

La solution idéale est celle qui allie les services de qualité d’une agence web et la possibilité de rester indépendant dans la gestion de votre site, grâce à un outil facile d’utilisation. C'est pourquoi Caducee.net recommande Simplébo.

Les étapes à respecter pour concevoir un site médical moderne et efficace

Votre site web, c’est la devanture digitale de votre cabinet. Il faut qu’il vous ressemble et qu’il légitime votre activité médicale et votre expertise dans ce domaine. Pour vous assurer une patientèle fidèle, voici les étapes à ne pas négliger.

Structurer son contenu

Quels sont les sujets que vous allez aborder sur votre site ? Combien de pages différentes seront nécessaires au développement de ces sujets ? Comment allez-vous structurer vos contenus dans ces pages ?

Ce sont les premières questions que vous devez vous poser lors de la conception. Pour cela, vous devez lister vos besoins et les classer dans de grandes catégories. Un site efficacement structuré améliore l’expérience de navigation de vos utilisateurs qui se transformeront, peut être, en futurs patients. Voici une liste de pages non exhaustives que tout site professionnel doit contenir :

– une page d’accueil, pour présenter votre site et ses objectifs ;

– une page « à propos », pour vous présenter et parler de votre métier ;

– une page de contact qui informe sur vos coordonnées (adresse du cabinet, numéro de téléphone, email, horaires, prix, etc.) et qui permet la prise de rendez-vous médicaux grâce à un formulaire ;

– un blog, qui regroupe des articles scientifiques vulgarisés pour informer vos patients sur votre métier ;

– une page de mentions légales, qui est obligatoire et peut être facilement créée à partir des CMS.

Une fois cette arborescence dessinée, vous pouvez commencer à réfléchir à la rédaction de vos contenus.

Concevoir un design original

L’aspect visuel de votre site internet est très important. Un beau site permet d’attester de votre sérieux et de votre professionnalisme. Il doit également refléter votre corps de métier et le message principal que vous souhaitez faire passer à vos clients. Par exemple, le site d’un plombier ne sera pas le même que celui d’un ostéopathe ou d’un kinésithérapeute.

Pour que vos patients se sentent à l’aise en surfant sur votre site, voici quelques conseils :

– Choisissez une palette de couleur harmonieuse et qui vous ressemble. Si vous avez déjà un logo, utilisez ses couleurs pour créer la palette de votre charte graphique. Sinon, des générateurs de palettes sont disponibles en ligne.

– Optez pour des polices de caractères faciles à lire. Vos patients sont ici pour se renseigner sur les prestations médicales que vous proposez. Optimisez leur expérience en utilisant des polices simples. Nous vous conseillons 2 à 3 polices maximum pour votre site.

– Rédigez des contenus uniques. Déjà parce que les moteurs de recherche ne supportent pas la duplication de contenu. Ensuite parce que vos patients viennent chercher des informations sur vous en tant que professionnel, et pas sur votre concurrent.

– Ajoutez des images, des vidéos, des visuels originaux, etc. Ils vous permettent de structurer vos pages en imageant vos propos. Nous vous conseillons d’intégrer des images de votre cabinet ou même un portrait de vous. Cela aide les futurs patients à se faire une idée de qui vous êtes, et de l’endroit où ils pourraient atterrir en prenant rendez-vous.

Choisir un nom de domaine simple à retenir

Le nom de domaine, c’est l’adresse internet que les utilisateurs devront taper pour tomber directement sur votre site. Nous vous conseillons d’opter pour un nom simple qui sera plus facilement mémorisable par vos patients.

Par exemple : « www.cardiologue-toulousain.fr “.

Vérifiez que le nom est disponible sur le site de l’INPI.

Veillez à l’efficacité technique de votre site internet

Afin d’obtenir les meilleures performances, des paramètres techniques entrent en jeu. Voici ceux que vous devez prendre en compte :

– L’hébergeur, ou le serveur qui abrite votre site. Faites un comparatif des différents hébergeurs du marché et des options qu’ils proposent.

– Le responsive design, qui permet d’adapter votre site aux différents types d’écrans (ordinateur, smartphone, tablette, etc.). Veillez également à ce que votre site soit adapté à tous les utilisateurs (malvoyants, etc.)

– La sécurité de votre site. Chaque jour des robots tentent de pirater des sites. Aucune faille ne doit les laisser entrer sur votre site. Pour protéger vos données et celles de vos patients, il faut sécuriser votre site.

Pour créer ou refondre votre site internet, contactez Simplébo, partenaire de Caducee.net et profitez de 10 % de remise immédiate sur votre abonnement.

Descripteur MESH : Internet , Patients , Confiance , Main , Couleur , Temps , Recherche , Expertise , Travail , Commerce , Téléphone , Maintenance , Sécurité

Actualités professionnelles: Les +