nuance

Des progrès significatifs dans la recherche d'un vaccin contre la maladie d'Alzheimer

Deux articles scientifiques publiés aujourd'hui dans la revue Nature montre qu'un vaccin contre la maladie d'Alzheimer peut être employé avec succès chez des souris. Un troisième équipe de chercheurs a démontré qu'un de ces modèles animal était pertinent pour l'étude de la maladie, car elle se développe chez ces souris selon les mêmes caractéristiques que chez l'homme. La réunion de ces différents résultats laisse penser que l'élaboration d'un tel vaccin est transposable à l'homme.

Les stratégies de vaccination envisagée chez les modèles murins reposent sur une immunisation avec le peptide beta-amyloïde dont les dépôts dans le cerveau des patients constituent une marque de la maladie. Il avait été précédemment montré qu'un tel vaccin pouvait réduire les dépôts de peptide beta-amyloïde mais les conséquences sur les troubles cognitifs restaient à démontrer.

Dans un premier article, Chen et al. montre que dans un modèle précis de maladie d'Alzheimer chez la souris, les troubles cognitifs au cours du vieillissement sont associés aux plaques de peptide beta-amyloïde. Ces souris constituent donc un modèle de choix pour l'étude de la progression de la maladie.

Deux autres publications (Janus et al., Organ et al.) traitent de l'effet d'une vaccination par le peptide beta-amyloïde sur des modèles de la maladie chez la souris. Leurs travaux respectifs confirment que cette immunisation réduit la formation des dépôts de peptide beta-amyloïde.

De plus, les chercheurs ont montré que les souris immunisées présentaient une protection relative face aux troubles comportementaux et cognitifs qui surviennent généralement chez ces animaux modèles. Néanmoins, le mécanisme d'action du vaccin n'est pas identifié.

Ces résultats sont bien sur encourageants mais ne dépassent pas encore le stade de la recherche expérimentale. Plusieurs points doivent être éclaircis, notamment sur les mécanismes précis qui sont à l'origine de la maladie.

Source : Nature 2000; 408: 915-16, 975-79, 979-82, 982-85.

Descripteur MESH : Maladie , Recherche , Gériatrie , Neurologie , Psychiatrie , Maladie d'Alzheimer , Réunion , Amyloïde , Vaccination , Troubles cognitifs , Immunisation , Précis , Patients , Vieillissement , Publications , Face , Cerveau , Animaux

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib