nuance

Effets des acides gras polyinsaturés omega-3 sur la diminution des triglycérides chez des patients cardiaques traités par simvastatine

Un concentré d’acides gras polyinsaturés omega-3 se révèle sûr et efficace dans la diminution des triglycérides sériques chez des patients présentant une maladie coronarienne et une hyperlipidémie combinée et dont le taux de triglycérides était resté élevé malgré un traitement par simvastatine.Les résultats de cette étude sont parus dans la revue Heart.

Des études ont montré que les acides gras polyinsaturés omega-3, comme ceux trouvés dans l’huile de poisson, prolongent la survie des patients ayant eu un infarctus du myocarde. Ces acides gras peuvent réduire le taux sérique de triglycérides, mais jusqu’à présent, les doses utilisées dans les essais afin d’évaluer leurs effets au plan coronarien n’ont eu que des résultats minimes en terme de diminution des triglycérides.

Les Drs P. Durrington et al. du Manchester Royal Infirmary à Manchester ont examiné l’efficacité dans la réduction des triglycérides, l’innocuité et la tolérance de l’Omacor (concentré d’acides gras polyinsaturés omega-3 à longue chaîne provenant d’huile de poisson) sur une période de 1 an, chez des patients présentant une maladie coronarienne et une hypertriglyceridémie persistante malgré un traitement par simvastatine.

Dans un essai en double aveugle, les participants traités par simvastatine et avec un taux sérique de triglycérides > 2,3 mmol/l (n=59) et (10-40 mg/jour) ont reçu de manière aléatoire soit l’Omacor (2g, 2x/jour), soit le placebo pendant 24 semaines. De plus, 46 patients ont accepté de poursuivre le traitement actif pendant 24 semaines supplémentaires dans une phase ouverte de l’essai.

Chez les patients ayant bénéficié de l’Omacor, il y a eu une diminution soutenue et significative des triglycérides sériques de l’ordre de 20 à 30 % (p < 0,005) et du VLDL-cholestérol de prés de 30 à 40 % (p < 0,005) à 3 mois, 6 mois et 1 an, comparé au groupe placebo ou au taux mesuré au début de l’étude.

L’Omacor n’a pas eu d’effet délétère sur les constantes biochimiques et hématologiques. Il n’y a pas eu d’effet secondaire au niveau de la glycémie des patients diabétiques.

Un patient du groupe placebo est décédé suite à un infarctus du myocarde et trois autres se sont retirés de l’essai (2 dans le groupe placebo et 1 dans le groupe traitement). L’Omacor a été généralement bien toléré.

Source : Heart 2001 ; 85 : 544-548

Descripteur MESH : Patients , Acides , Acides gras , Simvastatine , Maladie , Maladie coronarienne , Placebo , Infarctus , Infarctus du myocarde , Myocarde , Cholestérol , Essais , Glycémie , Hypercholestérolémie , Survie

nuance

Recherche scientifique: Les +