nuance

Mort subite du nourrisson et apnées du sommeil

Les apnées du sommeil sont plus fréquentes chez les enfants qui sont par la suite victimes d'une mort subite du nourrisson (MSN), indique une étude belge qui sera publiée prochainement dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine.

La mort subite du nourrisson correspond au décès brutal et inattendu d'un enfant de moins d'un an. La cause reste inexpliquée même après les examens post-mortem. Elle la première cause de mortalité des enfants de 1 mois à 1 an dans les pays occidentalisés.

En 1998, la MSN a été responsable du décès de 2.529 nourrissons aux Etats-Unis. Une équipe belge a comparé les caractéristiques respiratoires de 607 enfants en bonne santé et 40 enfants qui devaient plus tard décéder d'une MSN.

Les enfants étudiés étaient âgés de 2 à 19 semaines au moment où ont été conduits les examens. Les données montrent que les épisodes d'apnée du sommeil ne dépassaient pas les 15 secondes chez les enfants.

Ces apnées étaient rares chez les enfants "témoins" alors qu'elles étaient significativement plus fréquentes chez ceux qui décédaient ensuite d'une MSN. Par ailleurs, la diminution de la fréquence de ces épisodes avec le temps était moins marquée chez ces derniers, ajoutent les auteurs.

Cette étude semble donc confirmer le rôle des obstructions des voies aériennes supérieures et plus généralement des troubles de la régulation de la respiration, bien que la cause de la MSN semble multifactorielle.

Source : American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, sous presse.

Descripteur MESH : Nourrisson , Mort , Mort subite , Mort subite du nourrisson , Sommeil , Apnée , Enfant , Mortalité , Respiration , Rôle , Santé , Temps

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib