nuance

L’aquaporine-1, acteur clé dans la perméabilité vasculaire pulmonaire

Une recherche américano-danoise publiée dans les compte rendus de l’académie des sciences américaine, effectuée sur les échanges d’eau au niveau pulmonaire, montre que l’aquaporine-1, un canal à eau spécifique (voir dépêche), constitue un élément déterminant dans la régulation hydrique du tissu pulmonaire. Cette découverte peut conduire à de nouveaux traitements pour certaines formes d’asthme, de pneumonies ou d’œdèmes pulmonaires.

«C’est la première fois qu’une étude montre le rôle d’une protéine dans la fonction pulmonaire», a commenté Landon King, professeur assistant de médecine pulmonaire et auteur principal.

Accompagné de Robert Brown, professeur associé d’anesthésie et de réanimation (Ecole de médecine John Hopkins, Baltimore), le chercheur a comparé les fonctions pulmonaires de cinq individus normaux et de deux individus ne possédant pas le gène de l’aquaporine-1, mais ayant cependant des poumons normaux.

Les chercheurs ont utilisé la tomographie à haute résolution pour étudier la taille et l’épaisseur des vaisseaux pulmonaires de ces personnes et pour évaluer la régulation des échanges hydriques pulmonaires, après injection intraveineuse de solution saline.

Les personnes avec une aquaporine-1 ont répondu de façon très différente que les personnes déficientes en aquaporine-1.

La taille des vaisseaux sanguins a augmenté de façon similaire entre les individus, suggérant une augmentation des volumes hydriques comparables.

En revanche, l’épaisseur des parois des voies aériennes, si elle a augmenté de près de 50% parmi les individus normaux (visible par la formation d'oedèmes péribronciolaires), n’a absolument pas changé chez ceux déficients pour l’aquaporine.

«Ces résultats suggèrent que la perméabilité aqueuse est régulée de manière indépendante», a expliqué King. Le mouvement passif de l’eau est toujours très important dans la fonction pulmonaire, mais cette étude montre le rôle que joue l’aquaporine-1 dans la physiologie normale du poumon.

Les auteurs pensent que l’aquaporine-1 pourrait constituer une cible thérapeutique dans les pathologies rénales et pulmonaires consécutives à des troubles de la régulation hydrique.

Source : Proc Natl Acad Sci USA 22 janvier 2002;99(2):1059-63.

Descripteur MESH : Perméabilité , Perméabilité vasculaire , Eau , Recherche , Personnes , Médecine , Rôle , Vaisseaux sanguins , Auteur , Tomographie , Thérapeutique , Réanimation , Poumon , Physiologie , Mouvement , Joue , Baltimore

nuance

Recherche scientifique: Les +