nuance

Les femmes attirées par l’ ‘odeur immunologique’ de leur père ?

Une étude publiée dans la revue Nature Genetics montre que des femmes à qui l’on a fait sentir des odeurs présentes sur les vêtements de différents hommes, choisissent par ordre de préférence ceux contenant les odeurs de personnes dont le système HLA est proche de celui hérité du père de ces femmes.

Martha McClintock et ses collaborateurs (Université de Chicago, Chicago, Illinois, EU), dans cette étude, ont demandé à des femmes (n=49) de décrire l’odeur de T-shirts portés pendant deux jours par des hommes, en terme de sensation allant de l’agréable au désagréable.

En comparant le système HLA des participantes avec celui des hommes à qui appartenaient les T-shirts, les chercheurs ont trouvé que les femmes avaient donné une préférence aux odeurs provenant de donneurs ayant un système HLA comparable mais présentant des différences intermédiaires, comparé à leur propre système HLA.

Lorsque les systèmes HLA des hommes sélectionnés pour leur odeur ont été comparés à ceux des parents des femmes ayant repéré ces odeurs, les chercheurs ont observé une corrélation forte avec le système HLA du père.

Les auteurs pensent que les femmes possèdent un système olfactif très sensible qui leur permet de faire des choix basés sur des petites différences alléliques du système d’histocompatibilité, et que ces choix dépendent du degré de différences entre le système HLA de l’homme et de la femme.

Source : Nature Genetics février 2002, publication en ligne avancée, DOI:10.1038/ng/ng830.

Descripteur MESH : Femmes , Odeurs , Hommes , Personnes , Vêtements , Chicago , Illinois , Parents , Sensation

nuance

Recherche scientifique: Les +