nuance

Perte de poids chez les patients cancéreux et dérivés du THC

Selon un essai publié dans le Journal of Clinical Oncology, le dronabinol (dérivé du tetrahydrocannabinol) est moins efficace que le mégestrol pour la stimuler l'appétit et favoriser la prise de poids chez les patients cancéreux.

Cette étude multicentrique publiée par Jatoi et al. montre que le dronabinol, dérivé du cannabis, ne présente pas aux doses employées une activité comparable au mégestrol. "Des rapports isolés et de petites études ont suggéré que le cannabis et ses dérivés stimulaient l'appétit", commente le Dr Aminah Jatoi, principal auteur de cette étude. "Notre étude a montré que le dronabinol, aux doses prescrites dans l'essai, ne surpasse pas le traitement standard avec le mégestrol acétate".

"Ces résultats devraient tempérer l'enthousiasme qui existe autour de l'utilisation du cannabis et de ces dérivés pour cette indication", a ajouté Jatoi dans un communiqué.

L'essai a été conduit sur un groupe de 469 patients cancéreux dont l'état général s'était altéré avec une perte d'appétit et de poids. Trois groupes de traitements ont été définis : mégestrol acétate (800mg/jour ; voie orale) + placebo, dronabinol (2,5 mg deux fois par jour) + placebo et mégestrol acétate + dronabinol.

Le mégestrol a donné de meilleurs résultats en termes d'appétit et de prise de poids (gain>10% du poids initial). Pour ces deux paramètres, 75 % et 11 % des patients du bras mégestrol ont respectivement rapporté une amélioration versus 49 % et 3 % dans le bras dronabinol.

La combinaison des deux traitements n'a pas eu d'effet synergique : les bénéfices étaient comparables à ceux du mégestrol seul. Les réactions associées aux deux traitements étaient similaires mise à part l'incidence plus élevée des cas d'impuissance avec le mégestrol.

"Personne ne connaît tous les facteurs qui entrent en jeu lorsque les patients cancéreux perdent du poids", observe Jatoi. "A notre connaissance, c'est la première étude à comparer un médicament standard et un médicament dérivé du cannabis dans le but d'aider les patients cancéreux qui présentent ce problème".

Source : J Clin Oncol 2002;20:567-73. Mayo Clinic.

Descripteur MESH : Patients , Mégestrol , Appétit , Prise de poids , Cannabis , Bras , Placebo , Auteur , Connaissance , Étude multicentrique , Incidence

nuance

Recherche scientifique: Les +