nuance

Dépister systématiquement les risques d’infection néonatale à streptocoque B?

Une étude comparative rétrospective américaine semble montrer que le dépistage systématique des streptocoques du groupe B durant la grossesse, permettrait de prévenir plus de cas d’infections néonatales que l’approche prophylactique à base d’antibiotiques se basant sur le calcul des facteurs de risque cliniques. Les résultats sont présentés aujourd’hui dans le New England Journal of Medicine.

Au Etats Unis, les recommandations en matière d’infections néonatales à streptocoque B (présent dans la muqueuse vaginale saine) sont soit de dépister les bactéries par prélèvements d’échantillons mis en culture soit d’identifier les femmes à risque afin d’adopter une prophylaxie par antibiothérapie.

Stephanie Schrag (CDC, Atlanta, Géorgie, EU) et ses collaborateurs ont réalisé une étude rétrospective sur une cohorte d’enfants de moins de 7 jours (629912, 5177 naissances prises en compte) afin d’évaluer l’efficacité des programmes de prévention des infections à streptocoques B (SB).

Il y a eu 312 cas d’infections à SB. Un criblage anténatal a été noté pour 52% des mères.

Le risque d’infection néonatale a été sensiblement plus bas parmi les enfants dont les mères avaient bénéficié d’un dépistage, comparés à ceux dont les mères faisaient partie d’une prévention basée sur les facteurs de risque (risque relatif de 0,46, IC95%=0,36-0,60).

Les auteurs pensent que les stratégies de prévention des risques d’infection néonatale à SB doivent être reconsidérées sur la base de ces résultats.

Source: N Engl J Med 25 juillet 2002;347(4):233-9

PI

Descripteur MESH : Bactériologie , Gynécologie , Risque , Facteurs de risque , Dépistage systématique , Étude comparative , Grossesse , Mères , Bactéries , Femmes , Géorgie , Infections à streptocoques , Muqueuse , Programmes

nuance

Recherche scientifique: Les +