nuance

Le valacyclovir contre l’herpès génital

Un essai mené sur près de 1500 couples montre que le valacyclovir permet de réduire d’environ 50 % le risque de transmission de l’herpes génital d’un partenaire à l’autre.

Cet essai contrôlé a été mené auprès de 1484 couples hétérosexuels chez lesquels un des partenaires présentait un herpès génital.

Corey et collaborateurs ont testé l’efficacité du valacyclovir (analogue nucléosidique) versus placebo contre la transmission de l’herpes simplex virus de type 2 (HSV2). Tous les couples étaient également encouragés à adopter des pratiques limitant les risques de transmission avec notamment l’utilisation de préservatifs.

Un traitement quotidien par valacyclovir a permis de réduire le taux de transmission du HSV-2 au partenaire initialement non infecté. Après huit mois d’essai, le pourcentage de séroconversion chez ce partenaire était de 1,9 % dans le groupe valacyclovir versus 3,6 % dans le groupe placebo.

Source : NEJM 2004 ; 350 :11-20

Descripteur MESH : Risque , Placebo , Herpès , Herpès génital , Virus

nuance

Recherche scientifique: Les +