nuance

Des molécules contre l’obésité pourraient augmenter le risque de cancer colorectal

Des ligands du PPAR-δ (peroxisome proliferator–activated receptor-δ) sont en phase avancée de développement pour le traitement de l’obésité, des dyslipidémies et de l’athérosclérose. Des données récentes indiquent que ces molécules pourraient augmenter le risque de cancer colorectal.

Une équipe de recherche a en effet montré que ces molécules augmentaient la taille et le nombre de polypes chez des souris prédisposées. De ce fait, ils estiment que les ligands du PPAR-δ pourraient accroître le risque d’évolution vers un cancer colorectal chez des sujets déjà porteurs de polypes.

Source : Nature Medicine, Published online 1 February 2004; doi:10.1038/nm993

Descripteur MESH : Risque , Ligands , Dyslipidémies , Polypes , Nature , Recherche

nuance

Recherche scientifique: Les +