nuance

Un vaccin à ADN pour contrer la progression du VIH

Alors qu'un nouveau vaccin à ADN ne serait peut être pas capable d'empêcher l'infection par le VIH, il pourrait offrir une progression contre la progression de l'infection vers le sida. Des chercheurs du Kansas viennent de publier leurs résultats sur ce sujet dans l'édition de mars du Journal of Virology.

Dans cette étude, l'ADN issu d'un virus SHIV (simian/human immunodeficiency virus) a été rendu non infectieux en éliminant le gène codant la transcriptase inverse. Quatre macaques ont reçu ce vaccin non infectieux par injection tandis que deux autres animaux n'ont pas été vaccinés. Au cours de l'infection par un virus virulent, trois macaques vaccinés ont survécu tandis que les deux contrôles non vaccinés sont morts.

"Ces résultats ont apporté la preuve que ce type de vaccin peut prévenir le sida et ils montrent qu'un vaccin à ADN tel que celui-ci pourrait être utilisé seul, sans besoin de doses de rappel avec des protéines virales, pour des programmes d'immunisation à grande échelle", expliquent les chercheurs.

Source : D.K. Singh, Z. Liu, D. Sheffer, G.A. Mackay, M. Smith, S. Dhillon, R. Hegde, F. Jia, I. Adany, O. Narayan. 2005. A noninfectious simian/human immunodeficiency virus DNA vaccine that protects macaques against AIDS. Journal of Virology, 79. 6: 3419-3428

Descripteur MESH : ADN , Infection , Édition , Kansas , Mars , VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Virus , Animaux , Immunisation , Programmes , Protéines , Protéines virales , Vaccine

nuance

Recherche scientifique: Les +