nuance

European Nutrition for Health Alliance : la malnutrition est le mal silencieux de l'Europe

La campagne « L'air, l'eau et l'alimentation : un besoin vital » veut provoquer une prise de conscience dans le monde médical et les parties prenantes intéressées en Europe pour les inviter à agir et échanger leurs bonnes pratiques.

Le défi de la malnutrition dans la société n'est pas limité aux pays en développement

L'European Nutrition for Health Alliance (ENHA) a lancé ce mois-ci une campagne à l'échelle européenne pour promouvoir la santé et l'éducation afin de souligner l'importance vitale de l'alimentation.

La campagne « L'air, l'eau et l'alimentation : un besoin vital » veut provoquer une prise de conscience dans le monde médical et les parties prenantes intéressées en Europe pour les inviter à agir et échanger leurs bonnes pratiques.

Le Professeur Olle Ljungqvist, Professeur en Chirurgie, Métabolisme et Nutrition à l'Institut Karolinska et Président de l'European Society for Clinical Nutrition and Metabolism (ESPEN) explique : « La malnutrition a un effet néfaste sur la santé et le bien-être des personnes et représente un coût sanitaire et social comparable à celui de l'obésité. »

« 40% des patients hospitalisés et entre 40 et 80% des personnes âgées en maison de retraite souffrent de malnutrition. Une mauvaise alimentation, en maisons spécialisées comme à l'hôpital, peut constituer un facteur aggravant de la maladie, peut prolonger le séjour en milieu hospitalier et augmenter la mortalité. Une étude pan-européenne, portant sur 16 000 patients dans 25 pays, publiée à la suite de la journée annuelle de la Nutrition, a montré que moins de la moitié des patients hospitalisés prennent correctement leurs repas et qu'une sous-alimentation peut multiplier par trois les risques de décès à l'hôpital. En outre, seules quelques rares mesures ont été prises pour améliorer la consommation d'aliments. »

La campagne « L'air, l'eau et l'alimentation : un besoin vital » appelle à accorder une plus grande attention au problème de la malnutrition et de l'alimentation, en mettant en place un système de prévention et de détection. Il est important que les politiques soient centrées sur toutes les personnes impliquées dans la prise en charge des groupes vulnérables, qu'elles soient issues du grand public ou qu'elles soient des professionnels du social ou de la santé, des gestionnaires de soins de santé, des assureurs santé, des patients, des législateurs ou des politiciens.

« Nous travaillons également pour mettre le sujet à lagenda politique de Bruxelles » ajoute le Professeur Ljungqvist. « Alors que l'Europe a une population vieillissante, avec un nombre de personnes âgées de plus de 70 ans en hausse, le défi ira en grandissant. Nous appelons l'Europe des 27 à créer des politiques cohérentes pour favoriser la prise en charge de l'alimentation dans les systèmes sociaux et de santé. »

CONTACT:

Monika Wcislo:mwcislo@webershandwick.com / +32 2 286 1265ouFrank de Man:frankdeman@newyield.nl/ + 31 53 849 885

© 2008 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Malnutrition , Europe , Eau , Air , Conscience , Santé , Patients , Personnes , Mortalité , Soins , Retraite , Repas , Population , Politique , Patients hospitalisés , Obésité , Métabolisme , Maladie , Éducation , Attention , Aliments

nuance

Epidémiologie: Les +