Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Coqueluche

27 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Attention aux bébés: la coqueluche resurgit chez l'adulte

Institut Pasteur, le 16 avril 2002 : La coqueluche est aujourd'hui la première cause de mortalité par infection bactérienne chez les nourrissons de moins de deux mois. Comment sont-ils contaminés ? Médecins, épidémiologistes et chercheurs ont montré que les jeunes parents, bien que vaccinés dans l'enfance, pouvaient contaminer leurs bébés, leur protection ayant diminué au cours du temps. Une étude menée en Région Parisienne depuis fin 1999 met en évidence une proportion élevée de cas de coqueluche chez l'adulte : 32% des adultes toussant depuis plus de 7 jours sans cause évidente sont infectés par la bactérie responsable de la coqueluche… Ce qui pourrait signifier qu'à l'échelon national, 300 000 personnes souffrent actuellement de coqueluche ! […].

Un vaccin nasal contre la coqueluche efficace chez les bébés

INSERM, le 30 juillet 2006 : Loin d'être une maladie disparue, la coqueluche est en recrudescence, y compris dans les pays tels que la France ayant mis en place un programme de vaccination généralisée. Cette pathologie respiratoire très contagieuse est la cause d'environ 300 000 décès chaque année, particulièrement chez les nourrissons trop jeunes pour être totalement immunisés par les vaccins actuels. Des chercheurs de l'Inserm à l'Institut Pasteur de Lille viennent de démontrer, sur un modèle animal de coqueluche, l'efficacité d'un nouveau candidat-vaccin, administrable en une seule dose par voie nasale et peu coûteux à fabriquer.  […].

Vaccination contre la coqueluche : de l’importance de la 4e dose

Caducee.net, le 12 novembre 1999 : Une enquête sur la transmission de la coqueluche, réalisée par des pédiatres français et publiée dans The Lancet, montre qu’à Paris où la couverture vaccinale est élevée, autour de 90% pour les 4 doses, les adultes contaminent les tout-petits dans 66% des cas. A l’inverse, à Marseille, où la couverture vaccinale n’est complète que dans 61% des cas, les contaminateurs sont des enfants dans 85,7% des cas. […].

Rougeole et coqueluche : les enfants non vaccinés ont un risque élevé de contracter la maladie

Caducee.net, le 27 décembre 2000 : Les enfants qui sont exemptés de vaccination pour des motifs religieux ou philosophiques ont un risque plus important de contracter la rougeole ou la coqueluche. De plus, l’effet potentiel du risque sur la communauté est réel. Ce sont les résultats d’une étude américaine parue dans le Journal of the American Medical Association. […].

Un retour de la coqueluche aux Etats-Unis

Caducee.net, le 12 décembre 2003 : Une étude épidémiologique basée sur les données des 20 dernières années indique que l’incidence de la coqueluche a subi une augmentation assez marquée aux Etats-Unis. Les plus jeunes enfants sont les plus concernés. […].

La coqueluche

E.Faure, le 15 octobre 1999 : Le point complet sur la coqueluche : . […].

Le calendrier vaccinal

E.Faure, le 15 octobre 2000 : Le point complet sur le calendrier vaccinal : . […].

BioNet publie dans le Lancet Infectious Diseases les données de persistance d'anticorps de ses vaccins recombinants contre la coqueluche

BioNet publie dans le Lancet Infectious Diseases les données de persistance d'anticorps de ses vaccins recombinants contre la coqueluche

BioNet-Asia Co., Ltd., le 17 décembre 2018 : La publication souligne la persistance de taux élevés d'anticorps pour les vaccins anticoquelucheux acellulaires de BioNet contenant la toxine pertussique génétiquement inactivée PTgen, et les opportunités nouvelles que ceux-ci ouvrent dans la lutte contre la résurgence de la coqueluche […].

Vaccination : l'état précise les modalités pour les sages femmes et lance une expérimentation de 3 ans pour les pharmaciens

Vaccination : l'état précise les modalités pour les sages femmes et lance une expérimentation de 3 ans pour les pharmaciens

Caducee.net, le 25 octobre 2016 : Définie lors de la dernière loi de santé, l'extension des compétences des sages-femmes vient d'être précisée dans un arrêté publié le 10 octobre dernier. […].

Vaccins pédiatriques : vers un retour du DT Polio ?

Vaccins pédiatriques : vers un retour du DT Polio ?

Caducee.net, le 10 février 2017 : La plus haute juridiction administrative a tranché si la loi rend obligatoire la vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, un vaccin trivalent doit être commercialisé. La fin d’une polémique…et très probablement le début d’une autre, dans un contexte de méfiance grandissante autour de la vaccination obligatoire et des vaccins combinés.  Le ministère de la Santé dispose de 6 mois pour prendre les mesures nécessaires. […].

L'impact de GAVI sur le marché de la vaccination contribue à la baisse des prix

Businesswire, le 18 novembre 2009 : La nouvelle de ce progrès sans précédent a été annoncée à Hanoi, au Vietnam, juste avant le Forum des partenaires de GAVI, qui réunit quelques 400 participants du monde entier dont des ministres de la santé, des donateurs, des représentants de la société civile et de l'industrie, des chercheurs et des spécialistes du développement. […].

Vaccins obligatoires et nouveaux vaccins: le calendrier vaccinal 2018 a été publié

Vaccins obligatoires et nouveaux vaccins: le calendrier vaccinal 2018 a été publié

Caducee.net, le 13 février 2018 : C'est sans tambour ni trompette que le calendrier vaccinal 2018 a été publié ce lundi sur le site du ministère de la santé. S'il entérine comme prévu l'obligation vaccinale des nourrissons pour 11 vaccins et introduit de nouvelles options, il ne devrait pas pour autant chambouler les pratiques médicales. […].

Vaccins : Agnès Buzin souhaite élargir l'obligation

Vaccins : Agnès Buzin souhaite élargir l'obligation

Caducee.net, le 23 juin 2017 : C'est la semaine dernière au cours d'un entretien accordé au Parisien, que la ministre de la Santé Agnès Buzin a manifesté son souhait d'élargir à 11 valences l'obligation vaccinale des nourrissons pour une durée limitée de 5 à 10 ans. Elle souhaite également contraindre les professionnels de santé à se vacciner contre la grippe. […].

Grippe : 152 000 vaccins administrés par les pharmaciens, les infirmiers se mobilisent

Grippe : 152 000 vaccins administrés par les pharmaciens, les infirmiers se mobilisent

Caducee.net, le 30 janvier 2018 : Selon l'Ordre National des Pharmaciens, 152 000 vaccins antigrippaux ont été administrés en officine dans les 2 régions pilotes pour cette expérimentation débutée au mois d'octobre dernier. En Nouvelle-Aquitaine 2066 pharmaciens ont pu vacciner 55 415 personnes et en Auvergne Rhône-Alpes près de 3000 pharmaciens ont vacciné quelques 96 991 personnes. […].

Calendrier vaccinal 2017 : les nouveautés

Calendrier vaccinal 2017 : les nouveautés

Caducee.net, le 29 mai 2017 : Le calendrier vaccinal 2017 a été récemment publié sur le site du ministère de la santé. Il intègre de nouvelles recommandations sur les infections à méningocoque, à pneumocoque et à papillomavirus, et également contre la tuberculose. […].

GSK obtient l’extension d’indication de FluarixTetra, premier vaccin quadrivalent inactivé contre la grippe saisonnière, indiqué dès l’âge de 6 mois

GSK obtient l’extension d’indication de FluarixTetra, premier vaccin quadrivalent inactivé contre la grippe saisonnière, indiqué dès l’âge de 6 mois

GSK, le 22 février 2018 : Le Laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) annonce que l’ANSM a approuvé, le 2 février2018, la demande d’extension d’indication de FluarixTetra chez l’enfant, à partir de l’âge de 6 mois. […].

L’Université de Corse, une sentinelle pour la traque de la grippe

L’Université de Corse, une sentinelle pour la traque de la grippe

Grippenet, le 22 février 2018 : À travers le programme de recherche GrippeNet et le réseau Sentinelles, l’Université de Corse s’engage pour la surveillance de l’épidémie. Un enjeu majeur à l’heure où celle-ci gagne du terrain en milieu insulaire. […].

Novavax et le Serum Institute of India reçoivent une autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin contre la COVID-19 en Inde

Novavax et le Serum Institute of India reçoivent une autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin contre la COVID-19 en Inde

PRNEWSWIRE, le 29 décembre 2021 : GAITHERSBURG, Maryland et PUNE, Inde, 29 décembre 2021 /PRNewswire/ -- Novavax, Inc. (Nasdaq: NVAX), une entreprise de biotechnologie qui se consacre à la mise au point et à la commercialisation de vaccins de prochaine génération pour des maladies infectieuses graves, et le Serum Institute of India Pvt. Ltd. (SII), le plus grand fabricant de vaccins au monde selon le volume, ont annoncé aujourd'hui que la Drugs Controller General of India (DCGI) a accordé une autorisation d'utilisation d'urgence pour le vaccin contre la COVID-19 à base de nanoparticules de protéines recombinantes avec l'adjuvant Matrix-M™ de Novavax. Il sera fabriqué et commercialisé en Inde par le SII sous la marque COVOVAX™. […].

Les plus

12