nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Hépatite B

92 résultats triés par date
affichage des articles n° 55 à 73

Cancer du rein avancé : CABOMETYX® (cabozantinib) bientôt disponible

Cancer du rein avancé : CABOMETYX® (cabozantinib) bientôt disponible

Caducee.net, le 30 janvier 2018 : La filiale française d’Ipsen (Euronext: IPN; ADR: IPSEY) annonce la publication prochaine au Journal Officiel pour CABOMETYX® (cabozantinib) dans le cadre de son Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) de son inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux ainsi que sur la liste des spécialités agréées à l’usage des collectivités. […].

Grippe : 152 000 vaccins administrés par les pharmaciens, les infirmiers se mobilisent

Grippe : 152 000 vaccins administrés par les pharmaciens, les infirmiers se mobilisent

Caducee.net, le 30 janvier 2018 : Selon l'Ordre National des Pharmaciens, 152 000 vaccins antigrippaux ont été administrés en officine dans les 2 régions pilotes pour cette expérimentation débutée au mois d'octobre dernier. En Nouvelle-Aquitaine 2066 pharmaciens ont pu vacciner 55 415 personnes et en Auvergne Rhône-Alpes près de 3000 pharmaciens ont vacciné quelques 96 991 personnes. […].

Les progrès thérapeutiques ne doivent pas occulter la priorité vaccinale

Académie de médecine, le 12 janvier 2016 : Les hépatites virales sont cosmopolites et représentent un fardeau considérable justifiant des recherches fondamentales et cliniques, qui ont connu dans les dernières décennies un essor sans précédent, permettant d'envisager une élimination à terme de ce fléau responsable de plus d'un million de décès par an dans le monde et à l'origine, avec le carcinome hépatocellulaire, du cinquième cancer le plus fréquent. […].

La société singapourienne Restalyst élabore une nouvelle méthode pour améliorer le diagnostic du cancer du foie

Restalyst, le 09 novembre 2017 : SINGAPOUR, le 9 novembre 2017 /PRNewswire/ -- Restalyst, société biomédicale basée à Singapour, a élaboré un nouvel algorithme permettant de détecter de manière plus précise le cancer du foie, en améliorant la sensibilité à 90 %. Cette nouvelle méthodologie prend en compte trois facteurs : la protéine membranaire ERBB3, l'AFP (l'alphafœtoprotéine), et l'âge du patient. Elle détectera et identifiera le cancer du foie de manière plus efficace, tout en offrant une meilleure distinction entre le cancer du foie et les troubles hépatiques chroniques. […].

Replicor annonce la publication de son étude REP 301 pour la co-infection VHB / VHD dans

Replicor Inc., le 28 septembre 2017 : L'étude REP 301 évalue l'innocuité et l'efficacité du REP 2139 combiné au pegIFN chez les patients atteints d'une co-infection chronique de VHB / VHD. Cette étude a démontré de nombreuses avancées clefs chez ce groupe, notamment: la réduction du HBsAg à l'aide du REP 2139 en-dessous de 1IU/mL optimise considérablement l'activité du pegIFN, permettant d'établir un profond contrôle fonctionnel du VHB et VHD chez une proportion élevée de patients, avec un contrôle fonctionnel d'un an après l'arrêt du traitement, accompagné d'une normalisation de la fonction hépatique. L’importance cruciale de la réduction du HBsAg en-dessous de 1IU/mL a été soulignée par l’absence de potentialisation du pegIFN chez trois patients ayant présenté des niveaux de HBsAg très bas (16,4, 5,74 et 1,88 IU/mL) durant l’exposition au pegIFN. […].

Roche élargit le Global Access Program pour y inclure le premier test diagnostique qualitatif des acides nucléiques VIH-1/VIH-2 marqué CE entièrement automatisé

Roche, le 25 juillet 2017 : - Ce test permet de différencier les infections VIH-1 et VIH-2 pour traiter les patients en toute confiance en fonction du sous-type d'infection VIH […].

Vaccins : Agnès Buzin souhaite élargir l'obligation

Vaccins : Agnès Buzin souhaite élargir l'obligation

Caducee.net, le 23 juin 2017 : C'est la semaine dernière au cours d'un entretien accordé au Parisien, que la ministre de la Santé Agnès Buzin a manifesté son souhait d'élargir à 11 valences l'obligation vaccinale des nourrissons pour une durée limitée de 5 à 10 ans. Elle souhaite également contraindre les professionnels de santé à se vacciner contre la grippe. […].

Vaccins pédiatriques : vers un retour du DT Polio ?

Vaccins pédiatriques : vers un retour du DT Polio ?

Caducee.net, le 10 février 2017 : La plus haute juridiction administrative a tranché si la loi rend obligatoire la vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, un vaccin trivalent doit être commercialisé. La fin d’une polémique…et très probablement le début d’une autre, dans un contexte de méfiance grandissante autour de la vaccination obligatoire et des vaccins combinés.  Le ministère de la Santé dispose de 6 mois pour prendre les mesures nécessaires. […].

Les gouvernements sont sur la bonne voie pour éradiquer l'hépatite virale d'ici 2030

World Hepatitis Alliance, le 31 mai 2016 : LONDRES, May 31, 2016 /PRNewswire/ --Le 28 mai, 194 États membres ont fait l'engagement historique d'éradiquer l'hépatite virale d'ici 2030. À l'occasion de la 69e Assemblée mondiale de la santé, les gouvernements ont unanimement voté en faveur de l'adoption de la toute première Stratégie mondiale de lutte contre l'hépatite virale, représentant le plus grand engagement à l'échelle mondiale à ce jour en matière de lutte contre l'hépatite virale. […].

Information sur les vaccins Hexavalents : Hexavac® et InfanrixHexa®

Afssaps, le 09 décembre 2003 : Le 28 avril 2003, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) avait fait part des conclusions de l’agence européenne (EMEA) et de son Comité des Spécialités Pharmaceutiques (CSP) sur la réévaluation de la sécurité d’emploi des vaccins hexavalents InfanrixHexa® (GSK), Hexavac® (Aventis Pasteur MSD), autorisés depuis 2000 selon une procédure européenne et commercialisés dans la majorité des pays européens. La réévaluation faisait suite au signalement de plusieurs cas de décès survenus chez des nourrissons, en Allemagne, au décours d’une vaccination hexavalente. Le CSP concluait que le rapport bénéfice/risque de ces vaccins demeurait inchangé, mais continuait l’évaluation et réexaminait toutes les données toxicologiques, pharmaceutiques et de pharmacovigilance relatives à ces 2 vaccins. En terme de qualité pharmaceutique, il n’a pas été mis en évidence de problème particulier, notamment de différence entre les deux vaccins hexavalents pouvant expliquer un potentiel plus allergisant ou cytotoxique d’Hexavac® par rapport à InfanrixHexa®. […].

Son Altesse Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan et la Fondation Bill & Melinda Gates forment un partenariat visant à assurer la vaccination des enfants

PR Newswire, le 26 janvier 2011 : SEATTLE et ABU DHABI, Émirats arabes unis, January 26, 2011 /PRNewswire/ -- Son Altesse Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d'Abu Dhabi et chef suprême adjoint des Forces armées émiraties, et Bill Gates, co-président de la Fondation Bill & Melinda Gates, ont annoncé aujourd'hui leur collaboration en vue de fournir des vaccins vitaux pour les enfants en Afghanistan et au Pakistan. Au total, 100 millions de dollars (50 millions de dollars par partenaire) ont été débloqués pour l'achat et la fourniture de vaccins vitaux permettant de sauver la vie d'enfants afghans et pakistanais et aussi de prévenir la survenue de certaines maladies pendant toute une vie. […].

Quatre grands groupes pharmaceutiques débloquent 150 millions de dollars pour les pays en voie de développement

Caducee.net, le 20 mars 2000 : En réponse à un appel du président Clinton, les groupes Merck and Company, American Home Products, SmithKline Beecham et Aventis Pharmaceuticals ont décidé de faire don de millions de doses de vaccins pour les pays en voie de développement pour un montant de 150 millions de dollars. Ces quatre géants se sont également engagés à augmenter leur budget recherche et développement pour le SIDA et le paludisme. […].

Vaccinations : les recommandations de l’an 2000 pour les voyageurs

Caducee.net, le 21 juillet 2000 : Le BEH publie à l’attention des professionnels de santé les recommandations élaborées par le groupe de travail Santé des voyageurs et approuvées par le Conseil supérieur d’hygiène publique de France. Elles tiennent compte des données du Centre national de référence des maladies d’importation (CNRMI) et du Centre national de référence de la chimiorésistance du paludisme (CNRCP). […].

VIH/SIDA et consommation de drogue : des comportements à risque différents chez les hommes et les femmes

Caducee.net, le 28 mai 2001 : L'incidence des infections par le VIH reste élevée chez les consommateurs de drogue par injection. D'après une étude de plus de 10 ans menée à Baltimore, les facteurs prédictifs de séroconversion dans cette population diffèrent selon le sexe. […].

Les vaccinations infantiles n'ont pas d'incidence sur la survenue du diabète de type 1

Caducee.net, le 03 décembre 2001 : Ceci est la conclusion d'une étude cas/contrôles menée sur plus de 1.000 enfants. Contrairement à certaines hypothèses, les vaccinations infantiles courantes ne sont pas associées à une modification du risque de développer un diabète de type 1, pas plus que ne l'est le moment où ces vaccinations ont été réalisées. […].

Hépatite B et entécavir

Caducee.net, le 09 mars 2006 : Deux nouveaux essais publiés aujourd’hui dans le New England Journal of Medicine montrent que l’entécavir offre de meilleurs résultats que la lamivudine dans le traitement de l’hépatite B chronique. […].

Le test Abbott RealTime PCR pour le dépistage de nouvelles souches variantes de Chlamydia reçoit la marque CE

PR Newswire, le 17 janvier 2008 : DES PLAINES, Illinois, January 17 /PRNewswire/ -- Travaillant en collaboration avec des chercheurs de renommée mondiale dans le domaine des maladies sexuellement transmissibles, Abbott a développé un test moléculaire de formulation nouvelle capable de détecter une nouvelle souche variante de Chlamydia trachomatis se trouvant dans 20 % des cas de Chlamydia en Suède. […].

Les enfants d'Ouganda sont parmi les premiers à recevoir le nouveau comprimé pédiatrique Aluvia(R) (lopinavir/ritonavir) d'Abbott

PR Newswire, le 01 décembre 2007 : KAMPALA, Ouganda, December 1 /PRNewswire/ -- Abbott met aujourd'hui à disposition des enfants ougandais atteints du VIH/sida sa nouvelle co-formulation pédiatrique lopinavir/ritonavir (LPV/r) plus faiblement dosée, connue dans les pays en voie de développement sous le nom d'Aluvia(R) et Kaletra(R) dans les pays développés - une étape dont la compagnie espère qu'elle commencera à améliorer la vie des 2,3 millions d'enfants atteints du VIH/sida dans le monde. Le LPV/r est recommandé par l'Organisation mondiale de la Santé pour le traitement des enfants qui ne répondent plus aux médicaments de première ligne contre le VIH. […].

nuance

Les plus