Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Immunosuppresseurs

58 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Xénotransplantation

F.Campagne, le 15 juin 2000 : Grâce au progrès des techniques de greffe, la transplantation de greffons entre deux êtres humains (greffes allogéniques) donne aujourdhui dexcellents résultats et il sera peut-être bientôt possible de greffer des cellules, tissus et organes dorigine animale sur des organismes humains (greffes xénogéniques). Cette perspective soulagera peut-être les nombreux patients en attente dune greffe ; elle nen soulève pas moins une foule de questions scientifiques, médicales, juridiques, sociales, éthiques et sanitaires. […].

Tumeurs malignes lymphoïdes. Découverte d'une nouvelle stratégie thérapeutique

CNRS, le 11 juin 2007 : En montrant que l'activation de la calcineurine est persistante dans les cellules de lymphomes et de certaines leucémies aigues lymphoïdes (LAL), des chercheurs du CNRS à l'Institut Curie viennent de découvrir une nouvelle stratégie pour traiter ces tumeurs du système hématopoïétique, système qui assure durant toute la vie le renouvellement des cellules du sang. En effet, la calcineurine, en raison de son rôle dans le rejet des greffes, est déjà la cible thérapeutique de deux immunosuppresseurs utilisés en clinique, la cyclosporine A et le FK506 (tacrolimus). […].

Réussite d’une greffe de main par une équipe de chirurgiens américains : des précisions sur le suivi à un an

Caducee.net, le 17 août 2000 : Un succès précoce a été obtenu au cours d’une greffe de main en utilisant des médicaments immunosuppresseurs actuellement disponible, rapportent l’équipe du Dr Jon Jones du Carolinas Medical Center Transplant de Charlotte (Caroline du Nord, USA) dans la dernière livraison du New England Journal of Medicine. […].

Transplantation rénale, sarcome de Kaposi et sirolimus

Caducee.net, le 31 mars 2005 : Les traitements immunosuppresseurs sont associés à une augmentation du risque de sarcome de Kaposi chez les patients transplantés. Une étude montre que le sirolimus permet d'éviter la progression du sarcome de Kaposi chez des patients qui ont bénéficié d'une transplantation rénale. […].

AGC Biologics va fabriquer le Clevegen, nouveau traitement du cancer par immunothérapie de précision

AGC Biologics, le 05 mai 2020 :   SEATTLE, 5 mai 2020 /PRNewswire/ -- AGC Biologics, organisation de développement et de fabrication sous contrat (CDMO) à l'échelle mondiale de produits biopharmaceutiques a été sélectionnée en vue de la production commerciale du traitement au Clevegen pour son partenaire Faron Pharmaceuticals Oy (AIM : FARN, First North : FARON), société de produits biopharmaceutiques en phase clinique. Le Clevegen est un anticorps humanisé anti-Clever-1 ciblant les macrophages associés aux tumeurs (TAM) positives à CLEVER-1 et il convertit ces macrophages M2 hautement immunosuppresseurs en macrophages M1 immunostimulants. Ce renversement unique d'immuno-oncologie dirigée sur les macrophages peut être utilisé seul ou en association avec d'autres traitements du cancer. […].

Adocia annonce le contrôle de la glycémie sans injection d’insuline chez le rat diabétique

Adocia annonce le contrôle de la glycémie sans injection d’insuline chez le rat diabétique

ADOCIA, le 07 septembre 2022 : Adocia , un société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans la recherche et le développement de solutions thérapeutiques innovantes pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, annonce l’établissement d’une première preuve de concept sur son implant AdoShell Islets en ayant obtenu le contrôle de la glycémie sans injection d’insuline chez le rat diabétique immunocompétent durant les 132 jours de l’étude. […].

Kiadis Pharma reçoit de la FDA la désignation de médicament orphelin pour Rhitol(TM)

PR Newswire, le 15 avril 2008 : AMSTERDAM, April 15 /PRNewswire/ -- La société biopharmaceutique Kiadis Pharma a annoncé aujourd'hui que l'U.S. Food and Drug Administration (FDA) a accordé à son produit Rhitol(TM) la désignation de médicament orphelin pour le traitement de la maladie du greffon contre l'hôte (GvHD) chronique. Cette complication d'allogreffe de la moelle osseuse est extrêmement invalidante et elle peut mettre en danger la vie du patient lorsqu'il est insensible au traitement par stéroïdes. Le Rhitol(TM) a fait l'objet d'une étude multicentrique de phase I/II pour les patients atteints d'une GvHD aiguë, chronique et résistante aux stéroïdes. Une étude de phase III est prévue en 2008. […].

Elan et Biogen Idec lancent le premier essai clinique de TYSABRI® en oncologie

Businesswire, le 05 septembre 2008 : « Nous sommes enthousiasmés de commencer le programme d'essai clinique en oncologie pour TYSABRI », déclare Wayne Saville, MD, directeur de la recherche médicale en oncologie chez Biogen Idec. « TYSABRI a un potentiel prometteur à l'égard du myélome multiple et d'un certain nombre d'autres cancers, en agissant comme anticorps bloquant anti-VLA4. Il constitue un ajout important à la solide gamme de médicaments en cours de mise au point par Biogen Idec. » […].

Le TYSABRI®indique une amélioration durable des résultats fonctionnels chez les patients atteints de sclérose en plaques, selon une nouvelle analyse "post-hoc"

Businesswire, le 19 septembre 2008 : "Ces résultats indiquent que les patients traités par TYSABRI constatent beaucoup plus fréquemment une amélioration durable de leur invalidité que ceux traités par placebo. Cette constatation, en résultat d'une analyse "post-hoc" de l'essai pivot AFFIRM soutient à la fois les constatations précédentes de l'essai AFFIRM, selon lesquelles le TYSABRI est associé à une amélioration de la qualité de la vie et à des cas isolés de recouvrement fonctionnel chez certains patients." a déclaré Frederick E. Munschauer, MD, Professeur et Président du Service de Neurologie de l'Université d'Etat de New York à Buffalo. "Alors que, à l'image du TYSABRI, d'autres thérapies ont montré un ralentissement de la progression de l'invalidité, cette analyse correspond à la première preuve d'amélioration fonctionnelle durable, associée à une thérapie approuvée de modification de la maladie." […].

Un anti-suppresseur non conventionnel réduit le risque de tumorisation chez la souris

Caducee.net, le 01 février 2002 : Des chercheurs allemands montrent dans la revue Nature Medicine que la rapamycine non seulement est un immunosuppresseur efficace, mais qu’en plus il réduit considérablement le risque de tumorisation, comparé à la cyclosporine, grâce à son action d’inhibition de l’angiogenèse. […].

Sangamo annonce l'autorisation britannique d'un essai clinique de phase 1/2 évaluant la thérapie cellulaire CAR-Treg TX200 dans le cadre de la transplantation rénale

Sangamo Therapeutics, Inc., le 19 novembre 2019 : « Le fait d'être la première société à tester un candidat CAR-Treg chez l'homme constitue une étape majeure pour Sangamo, ainsi qu'un nouveau défi passionnant pour la thérapie cellulaire. Nous considérons que le programme TX200 se révélera précieux dans le cadre de l'expansion de nos connaissances sur la sécurité et le mécanisme d'action des cellules CAR-Treg, et de leur pertinence en clinique », a déclaré Adrian Woolfson, BM, BCh, PhD, directeur de la recherche et du développement chez Sangamo. « Cette approche innovante et personnalisée en matière de thérapie cellulaire pour la transplantation rénale incompatible HLA-A2 est conçue pour aider à réguler le système immunitaire de l'organisme de manière spécifique et locale, afin de promouvoir l'acceptation d'un organe de la part d'un donneur immunologiquement incompatible. Au-delà de la transplantation, nous entendons explorer le potentiel des CAR-Tregs dans le cadre de plusieurs maladies auto-immunes et inflammatoires. » […].

SCY-635, premier candidat de la nouvelle plateforme d'inhibiteurs de la cyclophiline de SCYNEXIS, démontre la preuve de concept sur des patients adultes infectés par le VHC

Businesswire, le 08 janvier 2009 : « Ces données sont très encourageantes, elles démontrent le potentiel thérapeutique de SCY-635 sur des patients infectés par le VHC tout en validant notre plateforme de développement d’inhibiteurs de la cyclophiline pour de nombreuses maladies, dont les maladies virales graves, les troubles du système nerveux central et les maladies autoimmunes, » a commenté le Dr. Yves Ribeill, Président Directeur General de SCYNEXIS. « Fort de ces résultats prometteurs, nous sommes en train de planifier activement les phases réglementaires et cliniques suivantes pour le développement de SCY-635 et continueront de faire progresser les candidats novateurs de la plateforme pour d’autres indications thérapeutiques ». […].

Biogen Idec présente sa franchise et son pipeline leader pour le traitement de la sclérose en plaques lors de la 61e Rencontre annuelle de l'Académie Américaine de Neurologie

Businesswire, le 15 avril 2009 : "Biogen Idec redéfinit la manière d'obtenir des résultats positifs chez les patients atteints de sclérose en plaques. Le TYSABRI nous a déjà permis d'éviter la progression de la maladie. Nous commençons même à voir des patients, ayant participé aux essais cliniques, qui ne présentent plus d'activité de la maladie, voire présentent une amélioration de leur état initial," a déclaré Michael Panzara, MD, MPH, Vice-Président, Médecin en chef spécialisé en neurologie chez Biogen Idec. […].

Les données MRI montrant que le TYSABRI®favorise la remyélinisation ont été présentées lors de la 61e rencontre annuelle de l'Académie Américaine de Neurologie

Businesswire, le 29 avril 2009 : "L'observation de ces données MRI suggère que le TYSABRI peut réparer voire restaurer certaines gaines de myéline endommagées qui protègent les fibres nerveuses. Les résultats de cette étude soutiennent la poursuite des investigations sur les effets potentiels du TYSABRI sur ce processus," a déclaré Robert Zivadinov, M.D., du Jacobs Neurological Institute de Buffalo, dans l'Etat de New York, principal investigateur de l'étude sur la remyélinisation. […].

Les patients atteints de SEP traités par TYSABRI® restent en rémission pendant deux ans, selon les données publiées dans la revue The Lancet Neurology

Businesswire, le 09 février 2009 : L'analyse suggère également que l'efficacité de TYSABRI peut s'accroître à la longue. Les données indiquent que la proportion des patients atteints de SEP qui étaient en rémission dans le groupe TYSABRI était plus importante dans la deuxième année que dans la première année, tandis que le nombre de patients atteints de SEP placés dans une groupe placebo et en rémission restait environ le même la deuxième année. […].

IA & Santé : Le Health Data Hub avance pour exploiter le patrimoine français des données de santé

IA & Santé : Le Health Data Hub avance pour exploiter le patrimoine français des données de santé

Caducee.net, le 29 avril 2019 : Le « Health Data Hub », projet de plateforme publique de données de santé suit son tableau de marche. Agnès BUZYN a révélé le 16 avril dernier le nom des 10 projets lauréats qui ont été sélectionnés par un jury d’expert pour apporter les premières pierres à un édifice commun destiné à améliorer la recherche médicale et la qualité des soins. Les lauréats bénéficieront de l’accompagnement spécifique du GIP qui gère le « Health Data Hub » à travers des apports en compétences, technologies ou en conseils technico-réglementaires. […].

Carcinome rénal métastatique : la transplantation de cellules souches hématopoïétiques a entraîné la régression de la maladie

Caducee.net, le 14 septembre 2000 : Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine montre que la transplantation allogénique de cellules souches hématopoïétiques périphériques (CSP) peut conduire à une régression tumorale chez la majorité des patients traités par cette procédure. Selon les médecins qui ont mené cet essai, ces résultats prometteurs ne doivent pas faire oublier le caractère expérimental du traitement. […].

Les plus