nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Lipides

137 résultats triés par date
affichage des articles n° 127 à 145

Le jus de canneberge peut aider à se protéger contre les facteurs de risque associés aux maladies cardiaques et au diabète

Ocean Spray, le 30 juin 2015 : Une étude conclut que la canneberge, riche en polyphénols, constitue une solution durable favorable à la santé […].

Avancées thérapeutiques 2003 : 42 situations cliniques améliorées pour les malades sur des pathologies très variées

Leem, le 20 avril 2003 : Le bilan des avancées thérapeutiques 2003 que présentent les entreprises du médicament en France se situe à un niveau élevé : 42 situations cliniques ont progressé notablement au cours de l’année. Le tableau des progrès de l’année écoulée est d’abord marqué par la grande variété des maladies concernées et la nature multiforme des progrès : nouveaux traitements, y compris pour plusieurs maladies rares, amélioration de l’efficacité thérapeutique, usage simplifié, effets secondaires minorés… Tous apportent un bénéfice notable aux malades. Deux grands domaines confirment en 2003 des avancées amorcées ces dernières années : la cardiologie, notamment à travers la prévention, et la cancéro-hématologie, notamment à travers les thérapeutiques ciblées. […].

Etude nationale nutrition santé 2006

, le 12 décembre 2007 : D’après les résultats de « l’étude* nationale nutrition santé » (ENNS) réalisée par l’Unité de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (Usen), un adulte sur six est obèse mais la consommation en fruits et légumes des adultes montre globalement des signes encourageants. Chez les enfants, la prévalence du surpoids et de l’obésité confirme une stabilisation par rapport au début des années 2000. Cependant, les enfants consomment insuffisament de fruits et légumes et trop de glucides simples provenant des produits sucrés. Ces résultats sont présentés aujourd’hui à l’occasion du colloque du Programme national nutrition santé (PNNS) sur « la situation nutritionnelle en France en 2007 ». […].

Fondation IPSEN Colloques Médecine et Recherche: Endocrinologie

Fondation Ipsen, le 05 décembre 2016 : Les effets les plus évidents de l’exercice se focalisent sur les muscles squelettiques, en augmentant notamment le volume, la force et la contractilité musculaire. Toutefois, de manière plus importante, l’activité physique contribue à maintenir et à améliorer significativement la sensibilité des muscles à l’insuline et à modifier notre métabolisme en augmentant l’absorption de glucose par les muscles (Anna Krook, Karolinska Institutet, Stockholm, Suède).  […].

DÉTOX : HALTE À L’INTOX !

DÉTOX : HALTE À L’INTOX !

AFDN, le 12 septembre 2017 : L’époque est à la suspicion : les aliments nous empoisonneraient. Les régimes « détox1 », sont devenus LA solution pour retrouver minceur, bien-­‐être et santé. L’AFDN, association porte-­‐parole de la profession des diététiciens auprès des pouvoirs publics, TIRE LA SONNETTE D’ALARME. Ces allégations n’ont jamais été démontrées scientifiquement. Le jeûne est dangereux pour l’organisme, qui a besoin de toute l’énergie et de tous les nutriments fournis par l’alimentation. La véritable détox, c’est une vie saine et une alimentation équilibrée. […].

Praluent (alirocumab) ® officiellement remboursé par la sécurité sociale

Praluent (alirocumab) ® officiellement remboursé par la sécurité sociale

Caducee.net, le 31 janvier 2018 : Alors que certains médias commençaient à annoncer le retrait progressif du Praluent (alirocumab) du marché français faute d'accord tarifaire avec l'état, c'est finalement son remboursement par la sécurité sociale qui a été annoncé ce mardi par SANOFI. […].

Myalepta®▼ approuvé en Europe : le premier traitement indiqué pour les patients atteints d’une maladie très rare, la lipodystrophie

Aegerion Pharmaceuticals, le 09 août 2018 : Aegerion Pharmaceuticals a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne a approuvé l’autorisation de mise sur le marché en Europe de Myalepta (métréleptine). Myalepta est un traitement pour la lipodystrophie, une maladie très rare, et a été approuvé en tant que traitement de substitution en complément d’un régime alimentairepour le traitement des complications du déficit en leptine chez les patients atteints de lipodystrophie. Grâce à cette autorisation, Myalepta devient le premier et le seul médicament autorisé pour traiter le déficit en leptine sous-jacent au cœur de cette pathologie très rare. […].

Information nutritionnelle : l'Evolved Nutrition Label a un effet limité

Information nutritionnelle : l'Evolved Nutrition Label a un effet limité

EREN, le 13 septembre 2018 : Une étude publiée dans Nutrients1 montre que le logo d’information nutritionnelle proposé par un consortium de 6 industries agro-alimentaires (l’Evolved Nutrition Label) n’a qu’un effet très limité voire défavorable chez les consommateurs sur les tailles de portions sélectionnées pour des aliments considérés comme moins favorables à la santé. Le Nutri-Score et, dans une moindre mesure, les feux tricolores multiples, en revanche conduisent à une diminution significative des tailles de portion sélectionnées. […].

 Thykamine : L' étude clinique de phase 2 en Dermatite Atopique se déroule comme prévue

Thykamine : L' étude clinique de phase 2 en Dermatite Atopique se déroule comme prévue

Devonian Health Group Inc., le 29 janvier 2019 : L’essai clinique de phase 2 du Thykamine ™ chez des patients adultes atteints de dermatite atopique légère à modérée se déroule comme prévu. Afin d'accélérer le recrutement de patients, Devonian étend le nombre de ses sites de 6 à 12 cliniques au Canada. L'étude devrait se terminer plus tard cette année. […].

Terns Pharmaceuticals va présenter des données précliniques positives sur l’agoniste du FXR TERN-101 à la réunion The Liver Meeting® 2019

Terns Pharmaceuticals, Inc., le 16 octobre 2019 : Le résumé (n°2158), intitulé « Pharmacocinétique, distribution tissulaire et pharmacodynamique du TERN-101, un nouvel agoniste du récepteur Farnesoid X (FXR), dans des espèces précliniques » sera présenté sur affiche le lundi 11 novembre 2019. […].

L'activité antivirale in vitro des médicaments repositionnés contre la Covid-19 serait induite par la phospholipidose

L'activité antivirale in vitro des médicaments repositionnés contre la Covid-19 serait induite par la phospholipidose

INSERM, le 22 juin 2021 : Au cours des 16 derniers mois et dans le contexte de la crise sanitaire due à la Covid-19, des milliers de médicaments ont été testés pour un repositionnement afin de lutter contre le SARS-CoV-2, dont un nombre important ont montré une potentielle activité anti-virale (23 composés comprenant l'hydroxychloroquine, l'azithromycine, l'amiodarone et 4 autres testés en essais cliniques). […].

nuance

Les plus