nuance

Conférence de presse dans le cadre des entretiens de Bichat

Dix millions de français ont des cholestérolémies supérieures à 2,5 g/l.
Responsables de 170 000 décès par an elles sont la première cause de mortalité. L'importance de ce paramètre est telle qu'en diminuant de 10% la cholestérolémie à 40 ans, on diminue de 50% le risque de mortalité cardio-vasculaire.
Pro-activ de Fruit d'or est une pâte à tartiner riche en acides gras poly-insaturés, pauvre en acides gras saturés et enrichie en stérols végétaux. Ces derniers sont des composés naturels des huiles végétales. Inhibant l'absorption de cholestérol par précipitation dans l'intestin grêle , ils sont éliminés avec lui, contribuant ainsi à diminuer le taux circulant de LDL-C, sans modifier le HDL-C

Les travaux sur les phytostérols ont débuté il y une trentaine d'années et depuis une dizaine d'années des travaux visaient à incorporer ces stérols dans un produit alimentaire existant.
Du fait de son engagement dans l'étude SU.VI .MAX, Unilever était au fait du problème et a ainsi pu choisir d'investir 5 milliards de dollars dans la recherche sur les phytostérols. On retrouve ces derniers à l'état naturel dans le règne végétal, la consommation moyenne par habitant est de 300 mg/j en Europe et peut atteindre 700 mg chez les sujets ayant des régimes strictement végétariens. Leur structure chimique est très proche de celle du cholestérol.

Actuellement, 80% des français pensent que la prévention des maladies cardiovasculaires passe par l'alimentation et 20% de la consommation de Fruit d'Or s'avère être le fait de conseils médicaux. Pro-activ ne se veut pas un alicament mais un aliment fonctionnel, un produit alimentaire capable de diminuer le LDL-C de 10 à15%, sans modifier le HDL-C, par le simple biais d'une absorption quotidienne de 20 gr (soit 4 tartines ou 2 noix) en 3 semaines, sous couvert d'un régime alimentaire équilibré.

Dans sa composition, on retrouve de l'eau, des huiles végétales non hydrogénées (35%), des esters de stérols végétaux ( 13,8% ont 8% de stérols), de la maltodextrine, du sel, de la poudre de babeurre. Sa valeur énergétique pour 100 g est de 328 kcal (ou 1351 kJ) avec 0,1g de protéines, 3,2 g de glucides, 35 g de lipides dont 8,5 d'AG saturés, moins d'1 g de AG trans, 9 g d'AG monoinsaturés et 17,5 g d'AG polyinsaturés dont 16,8g d'oméga 6 et 0,7 g d'oméga 3.On retrouve également de la vitamine A ( 900microg ) et de la vitamine E (66 mg).

Pro-activ a reçu l'approbation du Comité Scientifique de l'Alimentation et du Comité Permanent des Denrées alimentaires et l'aval de l'Afssa, en conséquence de quoi, il porte la mention " enrichi en stérols végétaux qui réduisent significativement le mauvais cholestérol de 10 à 15 % en moyenne "
Aux Etats-Unis, il a obtenu le statut GRAS de la FDA et cette dernière vient de lui autoriser la mention " va porter contribution significativement à diminuer les maladies cardio-vasculaires "

Le Professeur Guy-Grand rappelle que l'athéromatose est un processus multifactoriel long dont les complications cardiovasculaires, également multifactorielles, revêtent un caractère aigu, soumises aux prédispositions génétiques et aux facteurs nutritionnels, additifs ou synergiques, d'importance inégale et variable selon les individus. Au rang des facteurs nutritionnels causaux, on en retrouve des majeurs comme la triglycéridémie, la glycémie, l'insulinémie, la pression artérielle, les facteurs de la fibrinolyse, le stress oxydatif des radicaux libres qui en oxydant les LDL les rendent encore plus mauvais !

Le cholestérol demeure un incontournable, les lipoprotéines l'amènent au foie où il se mélange au pool global, à ce foie est dévolu un rôle complexe : il synthétise du cholestérol à partir des acides gras, fabrique bile et acides biliaires qui repartent dans l'intestin où ils sont ou excrétés ou réabsorbés, il fait passer du cholestérol aux cellules qui en ont besoin par les VLDL ou les LDL qui le font entrer là où il ne faut pas, par contre les cellules se débarrassent de leur cholestérol par les navettes LDL, celles du bon cholestérol, puisqu'il est évacué !& et tous ces transports sont influencés par notre alimentation : AG saturés ou insaturés, polysaturés oméga 3, phytostérols, sucres simples, alcool, vit E, protéines de soja&

Gérer son hypercholestérolémie implique de la dépister, de la traiter en modifiant ses habitudes alimentaires par des régimes contraignants et donc difficiles à suivre ( 50 % de glucides, 20% de protéines, moins de 300 mg de cholestérol ). Il vaut donc mieux opter pour des messages simples : limiter les graisses laitières (pas de lait entier, peu de beurre, pas de fromages ou de viandes grasses, des sucres simples), augmenter la consommation de graisses végétales (margarines, huiles) et surtout combler la grande carence fréquente en fruits et légumes et maintenir son poids.

Si le recours au traitement médical est inévitable, il ne dispense aucunement d'une approche diététique, et, Pro-activ s'annonce comme un élément de cette batterie diététique. Dans les hypercholestérolémies limites, Pro-activ s'annonce alors comme une excellente alternative à la mise en route d'un traitement médical, dont le coût est loin d'être négligeable !

Le Professeur Bruckert ( Pitié-Salpétrière) rappelle que les liens entre l'hypercholestérolémie et l'épidémiologie sont étroits et que les dépenses en statines, en Ile de France équivalent à deux cents Testa Rosa, aussi l'intérêt des phytostérols n'est il pas négligeable dans ce contexte !
Dans le groupe de phytostérols, trois familles sont identifiées, dont les 4-monomethylstérols et les 4,4 dimethylstérols, peu solubles, ils peuvent être hydrogénés en stanols (Benecol-USA) ou estérifiés et intégrés aux margarines et mayonnaises.
Il a été prouvé, chez l'animal, dans 4 études différentes entre 1997 et 1999, que l'on pouvait, en augmentant la ration alimentaire en phytostérols non seulement retarder la survenue de la plaque athéromateuse, mais aussi entraîner une régression de 50ù de cette dernière (aorte abdominale) ;

Chez l'homme, la diminution de la cholestérolémie est retrouvée même chez ceux qui n'ont pas d'apports exogènes anormaux, lors de la prise de phytostérols. Une étude du NEJM mettait en 94, en évidence que les phytostérols augmentaient les récepteurs au LDL et diminuaient de fait le taux circulant des LDL de 24 % par rapport au placebo. En 98,dans l'EJCN, les stanols et phytosterols diminuent de 13% le LDL-C.
La réponse est de type effet-dose avec un aspect en plateau au delà de 2 gr de phytostérol pendant 3,5 semaines (soit au delà de 25 g/j de Pro-activ). La diminution du cholestérol a été notée dans des essais cliniques dont la méthodologie était rigoureuse, avec un développement de sécurité proche de l'AMM, prouvant une excellente sécurité d'emploi. Il n'y a pas d'accumulation tissulaire, pas d'altération des fonctions de reproduction, ni des fonctions digestives. Les femmes enceintes et les jeunes enfants sont exclus des indications car il n'existe pas de risque spécifique et il n'y a aucune contre-indication chez le diabétique.

Au total :
- on a retrouvé une baisse de 10% du LDL-C sur 590 patients hypercholestérolémiques, sans autre modification biologique
- il n'y a pas de contre-indication (sauf les rarissimes cas de sitostérolémie),
- on retrouve un effet additif, voire synergique avec le traitement médical, on a un effet dose avec courbe plate au delà de 2 gr par jour
- la tolérance est bonne, mais on n'a pas de données sur la cuisson.
- on note une petite diminution de l'absorption des caroténoïdes ( carotène et lycopène), dose dépendante
- un régime scrupuleux permet de l'intégrer à la place de la margarine habituelle,
- enfin on retrouve un effet quelle que soit la cholestérolémie initiale

Par ailleurs, Pro-activ augmente la motivation au long cours par son goût agréable, agit sur le mauvais cholestérol, mais ne dispense pas de réduire les graisses saturées, de privilégier les fruits et les légumes et d'établir des repas structures et variés

Sur le plan commercial, les barquettes de 250 grammes seront en vente dans les grandes surfaces et commerces de proximité au prix conseillé de 19,95f soit 1,60 les 20 gr nécessaires par jour, soit le prix d'une pomme. On le retrouvera à coté du classique fruit d'or sur un présentoir avec livret d'information gratuit.

La campagne de publicité ciblera les professionnels de santé :
- Soit par le site internet Voir le site avec un accès grand public et un accès professionnel par code
- Soit par un réseau de visiteurs médicaux qui devront voir 30 000 médecins dont les cardiologues d'ici la fin de l'année
- Soit par des animations grande distribution par des diététiciennes
- Soit par le n° vert 0 801 87 72 64

Descripteur MESH : Hypercholestérolémie , Cholestérol , Phytostérols , Stérols , Acides , Fruit , Absorption , Huiles , Protéines , Acides gras , Glucides , Légumes , Cellules , Sécurité , Mortalité , Risque , Foie , Huiles végétales , Noix , Pression , Placebo , Patients , Margarine , Motivation , Médecins , Lait , Pression artérielle , Radicaux libres , Recherche , Régime alimentaire , Repas , Reproduction , Réseau , Rôle , Santé , Stress oxydatif , Transports , Vitamine E , Femmes , Beurre , Bile , Caractère , Caroténoïdes , Aorte , Diététique , Eau , Emploi , Épidémiologie , Essais , Esters

nuance

Nutrition: Les +

PUBLICITE