nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Lymphocytes T cytotoxiques

23 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Vaccin contre le VIH : plutôt cibler les protéines virales exprimées précocement ?

Caducee.net, le 20 septembre 2000 : Un vaccin dirigé contre les protéines du VIH exprimées dès les premières phases de l'infection, telle que la protéine Tat, semble constituer une voie intéressante. Des chercheurs de l'Université du Wisconsin ont montré que des lymphocytes T cytotoxiques spécifiques de la protéine Tat pouvaient contrôler la réplication du virus durant la phase aiguë de l'infection. Leurs résultats seront publiés le 21 septembre dans le journal Nature. […].

Un défaut d’un mécanisme essentiel de l’immunité cellulaire à l’origine d’une grave maladie héréditaire

Caducee.net, le 03 décembre 1999 : Une équipe franco-américaine annonce avoir découvert le mécanisme moléculaire responsable de la lymphohistiocytose hémophagocytaire familiale, une maladie immunitaire rare et rapidement fatale, à transmission autosomique récessive. Le défaut touche le gène de la perforine, une molécule utilisée par les lymphocytes T cytotoxiques (CTL) pour détruire leurs cellules cibles. […].

Les défenses naturelles contre le VIH peuvent être augmentées chez les patients infectés

Caducee.net, le 25 octobre 1999 : Chez les individus infectés par le VIH, les réponses immunes dirigées contre le virus peuvent être augmentées en exposant les patients à leur propre virus, en l’occurrence en interrompant leur traitement antirétroviral pendant quelques semaines, révèle une étude présentée au 12e Colloque des ‘Cent Gardes’. […].

Cancer de la prostate : un essai de phase I sur une vaccination par des cellules dendritiques activées

Caducee.net, le 30 janvier 2002 : Cet essai de phase I concernait un "vaccin" basé sur des cellules dendritiques transfectées par un ARN codant le PSA (prostate-specific antigen). Testé chez 13 patients, son profil de sécurité est apparu acceptable. Les résultats préliminaires indiquent également une stimulation de la réponse des lymphocytes T contre cet antigène. […].

Infection par le VIH : une meilleure réponse immunitaire chez les adolescents

Caducee.net, le 14 avril 2000 : Le système immunitaire des adolescents récemment infectés par le VIH assurerait une meilleure réponse contre l'infection que chez les enfants et les adultes. Les auteurs d'une étude parue dans le numéro d'avril d'Archives of Pediatric and Adolescent Medicine précisent que la multithérapie pourrait être particulièrement efficace chez ces sujets. […].

PRÉDIRE LA RÉPONSE À L’IMMUNOTHÉRAPIE GRÂCE À L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Gustave Roussy, le 27 août 2018 : Jusqu’à présent, aucun marqueur ne permet d’identifier de manière certaine les patients qui vont répondre à une immunothérapie anti-PD-1/PD-L1 permettant de restaurer les fonctions immunitaires contre la tumeur alors que seulement 15 à 30 % des patients répondent au traitement. Sachant que plus l’environnement immunologique d’une tumeur est riche (présence de lymphocytes), plus l’immunothérapie a de chance d’être efficace, les chercheurs ont cherché à estimer cet environnement grâce à l’imagerie pour le corréler à la réponse clinique des patients. C’est l’objectif de la signature radiomique créée et validée par IA de l’étude publiée dans The Lancet Oncology. […].

L’association nivolumab et ipilumumab montre une efficacité et une tolérance prometteuses chez les patients atteints d’une forme avancée de cancer de la vessie, précédemment traités.

L’association nivolumab et ipilumumab montre une efficacité et une tolérance prometteuses chez les patients atteints d’une forme avancée de cancer de la vessie, précédemment traités.

BMS, le 05 décembre 2016 : Bristol-Myers Squibb a présenté des résultats complémentaires de l’étude CheckMate -032, en ouvert, de phase I/II, évaluant 2 types d’associations de nivolumab et d’ipilimumab chez des patients atteints d’un carcinome urothélial métastatique (CUm) ou localement avancé, précédemment traités par un traitement à base de sels de platine. […].

Mélanome avancé : nouvelles données pour le nivolumab et l'ipilimumab

BMS, le 27 novembre 2015 : Bristol-Myers Squibb a annoncé de nouvelles données à long terme concernant nivolumab dans le cadre de l’Etude CheckMate - 066 portant sur le mélanome avancé BRAF non muté.  […].

Le plan d'attaque des lymphocytes T contre les tumeurs

CNRS, le 14 février 2007 : Notre système immunitaire peine à éliminer efficacement les tumeurs. Décrypter les stratégies qu'il met en place permettra d'accroître son effet sur les cellules tumorales et par conséquent les perspectives cliniques de l'immunothérapie anticancéreuse. A l'Institut Curie, grâce à l'utilisation de la microscopie à deux photons, des chercheurs de l'Inserm et du CNRS viennent de montrer, pour la première fois, in vivo et en temps réel, la manière dont les lymphocytes T infiltrent une tumeur solide pour la combattre. […].

Un gène de l’inflammation impliqué dans l’asthme

Caducee.net, le 11 janvier 2002 : Deux études qui paraissent aujourd’hui dans la revue Science montrent que l’absence d’activité du gène T-bet, impliqué dans le phénomène inflammatoire, est en partie responsable du rétrécissement des bronches lors des crises d’asthme chez des patients. Des souris dépourvues du gène T-bet présentent toutes les caractéristiques de l’asthme. L’absence de T-bet serait associé à une baisse de la production d’interféron gamma (INFγ) par les lymphocytes T CD4+ et NK, mais pas par les TCD8+. […].

Nouvelle stratégie de vaccination anti-tumorale à base de cellules dendritiques activées

Caducee.net, le 31 décembre 2001 : Une étude américano-japonaise décrit une nouvelle méthode pour développer des vaccins anti-tumoraux basés sur l’utilisation des cellules dendritiques (CD), plus rapide, moins onéreuse, et rendant cette pratique plus accessible. La technique ne nécessite plus l’extraction des CD hors de l’organisme avant leur réimplantation une fois activées et potentialisées, mais se base sur l’induction in situ des cellules de Langherans (CL) de la peau par des agents qui provoquent à la fois le recrutement des CL et leur activation afin de créer un gradient de CL qui induit une réponse immunitaire protectrice. […].

Un vaccin à ADN contre le virus du papillome humain de type 16 protège la souris

Caducee.net, le 28 décembre 2001 : Une étude mexicaine publiée dans Journal of Medical Virology sur un vaccin à ADN exprimant la protéine de capside L1 du virus du papillome humain de type 16 (VPH-16), montre une protection humorale et cellulaire chez la souris, de ce vaccin administré oralement ou de manière parentérale. Les souris semblent à la fois avoir une protection de type IgG et IgA au niveau systémique et local. […].

VIH : faut-il privilégier une vaccination sur les muqueuses ?

Caducee.net, le 03 décembre 2001 : Les muqueuses sont une des voies d'entrées privilégiées du VIH. D'après une nouvelle étude, l'administration d'un vaccin par voie intrarectale protégerait plus d'une d'infection par cette voie qu'une vaccination en sous-cutané. […].

VIH : un nouveau type de vaccin efficace chez le singe

Caducee.net, le 23 juillet 2001 : Des chercheurs américains ont développé un vaccin capable de protéger des singes d'une infection par le SIV (simian immunodeficiency virus), alors que ce virus était administré par voie vaginale. Le vaccin utilisé est un poliovirus vaccinal Sabbin modifié qui contient des séquences partielles de plusieurs gènes du SIV. Les singes vaccinés étaient en bonne santé un an après l'exposition au virus, contrairement aux animaux non vaccinés. […].

Pourquoi certaines tumeurs échappent au système immunitaire

Caducee.net, le 17 septembre 2002 : Avec cette recherche américaine menée par des chercheurs de Pennsylvanie, nous comprenons mieux pourquoi les lymphocytes T cytotoxique impliqués dans la destruction autologue des cellules cancéreuses, sont inhibés par d’autres lymphocytes T régulateurs, qui exercent une régulation négative sur ces cellules tueuses, à distance, sous le contrôle du TGF-β. […].

La plupart des allergies rapportées aux bêta-lactamines chez les enfants n’en sont pas

Caducee.net, le 08 octobre 1999 : Seul un petit nombre d’enfants suspects de faire une allergie aux bêta-lactamines sont réellement allergiques à ces antibiotiques. En fait, la plupart des réactions rapportées sont probablement dues aux maladies infectieuses ou à des interactions entre les médicaments et les agents infectieux, rapportent des médecins français dans la revue Pediatrics. […].

Cancer : les avantages potentiels d’une immunisation par la télomérase

Caducee.net, le 05 avril 2000 : Une équipe de chercheurs de l’Université de Californie San Diego (La Jolla, USA) et de l’Institut Pasteur (Paris) rapporte dans la dernière livraison des ‘Proceedings’ de l’Académie des Sciences des Etats-Unis (PNAS) la possibilité de vacciner les patients cancéreux contre leur propre tumeur en utilisant une nouvelle cible : la télomérase humaine (hTRT), une enzyme cellulaire qui joue un rôle essentiel dans l’immortalisation des cellules. […].

Diabète insulino-dépendant viro-induit chez la souris transgénique : du nouveau

Caducee.net, le 09 mars 2000 : Des chercheurs américains (The Scripps Research Institute, La Jolla, California, USA) rapportent dans le numéro du ‘Journal of Virology’ à paraître le 1er avril 2000 des résultats permettant de mieux comprendre le rôle des virus et des cellules T effectrices dans l’apparition du diabète d’origine viral dans un modèle transgénique de la maladie. […].

nuance

Les plus

12