nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Négociation

69 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

Négociations conventionnelles : les infirmiers attendent plus et rejettent les propositions de la CNAM

Négociations conventionnelles : les infirmiers attendent plus et rejettent les propositions de la CNAM

FNI, le 26 février 2019 : Réunis au cours d’une séance de négociations conventionnelles prévue comme conclusive, le vendredi 22 février, les 3 syndicats représentatifs (FNI, CI, SNIIL) et l’assurance maladie n’ont pas trouvé d’accord. Principal point d’achoppement, le montant de l’enveloppe prévu pour la valorisation de forfaits journaliers de prise en charge de la dépendance et les reports à plusieurs années de mesures urgentes et structurantes attendues par la profession. […].

La CSMF dénonce le plan scélérat de l

CSMF, le 21 juin 2007 : La CSMF dénonce le changement d'attitude de l'UNCAM qui n'entend pas respecter le contrat signé avec la profession, et en particulier l'avenant n° 23. Cet avenant prévoyait la mise en œuvre de la deuxième tranche de la CCAM technique (nomenclature des actes techniques) pour laquelle certaines spécialités dont les radiologues ont consenti un effort significatif à hauteur de 60 millions d'euros. […].

La CSMF appelle les autres syndicats de médecins libéraux à quitter les négociations conventionnelles pour faire plier l’État

La CSMF appelle les autres syndicats de médecins libéraux à quitter les négociations conventionnelles pour faire plier l’État

CSMF, le 20 novembre 2020 : La crise sanitaire majeure a fait prendre conscience aux Français combien notre système de santé traversait des périodes très difficiles et était certainement sous financé. La crise de l’hôpital était connue, et le gouvernement a fait du Ségur de la santé un Ségur de l’hôpital. […].

Stationnement : les professionnels de santé de Colmar contraints de payer 300 € par an

Stationnement : les professionnels de santé de Colmar contraints de payer 300 € par an

Caducee.net, le 23 janvier 2018 : Du jour au lendemain et sans aucune concertation, la mairie de Colmar a décidé de retirer aux professionnels de santé libéraux le macaron qui leur permettait de stationner gratuitement sur la commune lors de leur visite au domicile des patients. La mairie leur propose dorénavant un forfait de 300 € par an ou de régler le parcmètre. Les professionnels de santé refusent de payer. […].

Assistants médicaux : les propositions des médecins

Assistants médicaux : les propositions des médecins

Caducee.net, le 14 février 2019 : Suite à la rupture des négociations avec la CNAM concernant les assistants médicaux, les syndicats de médecins avaient prévu de se réunir le 13 février pour se mettre d'accord. Voici leur propositions.   […].

« Le vin est un alcool comme un autre» selon Agnès BUZYN

« Le vin est un alcool comme un autre» selon Agnès BUZYN

Caducee.net, le 12 février 2018 : Invitée mercredi dernier au cours d'un débat diffusé sur France 2 dont le sujet était "L'alcool, un tabou français", la ministre de la santé, Agnès BUZYN, s'est mise à dos la filière viticole en ne faisant pas de distinctions entre le vin et les autres alcools. […].

Le médicament générique mérite mieux que le traitement purement économique qui lui est prescrit

Le médicament générique mérite mieux que le traitement purement économique qui lui est prescrit

GEMME, le 09 décembre 2016 : Alors que le CEPS vient de communiquer les conclusions du Comité de Suivi des Génériques qui s’est tenu le 1er décembre, le GEMME rappelle qu’en 2017 les baisses de prix sur les médicaments génériques représenteront encore près de 4% de chiffre d’affaires annuel de ce marché. Cette contribution viendra s’ajouter à celles déjà très importantes portées par les laboratoires de médicaments génériques depuis 2013 ; les laboratoires auront ainsi du absorber plus de 800 M d’€ de baisses de marge sur 5 ans, soit en moyenne 160 M d’€ tous les ans. […].

Télémédecine : les propositions des organisations professionnelles

Télémédecine : les propositions des organisations professionnelles

SFT, le 10 octobre 2017 : La pratique de la télémédecine implique de nombreux acteurs. Tous contribuent à l'exercice de la médecine à distance, grâce aux technologies numériques. La télémédecine n’est pas un acte technologique mais un acte médical à part entière avec un service médical rendu aux patients. Cela nécessite que le besoin soit bien ciblé comme celui de l'usage bénéfique des outils de la santé connectée dans la coordination efficiente des soins dans les réalités, c’est à dire sur les territoires. […].

Baromètre Appel Médical 2017 des salaires de la santé

Baromètre Appel Médical 2017 des salaires de la santé

APPEL MEDICAL, le 20 avril 2017 : Quels sont les professionnels de santé dont les salaires ont été le plus revalorisés en 2016 ? Selon la sixième édition du baromètre Appel Médical des salaires de la santé, qui se penche sur six familles de métiers[1] et analyse 13 fonctions paramédicales, les professionnels du handicap sont ceux qui ont le mieux tiré leur épingle du jeu.  […].

Réforme du « reste à charge zéro » : les audioprothésistes mettent en garde contre le risque d’un « échec sanitaire »

Réforme du « reste à charge zéro » : les audioprothésistes mettent en garde contre le risque d’un « échec sanitaire »

Caducee.net, le 24 avril 2018 : Les audioprothésistes mettent en garde contre le risque sanitaire grave qu’impliqueraient les modalités et les tarifs que tente d’imposer la Direction de la Sécurité sociale, dans le cadre des négociations en cours pour la mise en place du « reste à charge zéro ». Les enjeux de prévention de la dépendance imposent un vrai engagement de l’Assurance maladie obligatoire. […].

Télé-consonsultation : Hellocare s'ouvre aux médecins spécialistes

Télé-consonsultation : Hellocare s'ouvre aux médecins spécialistes

Caducee.net, le 14 mai 2018 : Jusqu’à présent, les utilisateurs de l’application Hellocare, plateforme e-santé de téléconsultation médicale en vidéo, ne pouvaient échanger qu’avec des médecins généralistes. Désormais, ils peuvent être mis en relation avec des médecins spécialistes qui pourront également prescrire des ordonnances digitales, valides dans toutes les pharmacies du monde*. […].

Allongement des arrêts maladie en France : un phénomène croissant et peu maîtrisé

Allongement des arrêts maladie en France : un phénomène croissant et peu maîtrisé

GRAS SAVOYE, le 26 septembre 2018 : Dans le contexte de la réflexion gouvernementale sur le transfert aux entreprises de la prise en charge de l’indemnisation des arrêts maladie de courte durée, Gras Savoye Willis Towers Watson, entreprise internationale de conseil, de courtage et de solutions logicielles, publie les résultats de son étude consacrée à l’absentéisme.  […].

Un an de désastre sanitaire ! Le SML fait le bilan

Un an de désastre sanitaire ! Le SML fait le bilan

SML, le 22 mars 2021 : Depuis un an déjà, le pays vit au rythme de la crise de la Covid-19. L’année qui vient de s’écouler a été marquée par le courage et l’engagement des soignants. Ce qui a aussi marqué les esprits, ce sont les pénuries et les bévues en cascade d’un gouvernement qui s’est empêtré dans sa bureaucratie […].

Malgré la pénurie, les infirmiers ont bénéficié d’une revalorisation de salaire modeste, de 1,6% en 2018

Malgré la pénurie, les infirmiers ont bénéficié d’une revalorisation de salaire modeste, de 1,6% en 2018

RANDSTAD, le 20 mai 2019 : L’année 2018 a été marquée par des évolutions de salaire modérées dans le secteur hospitalier et du soin. Portés par une pénurie et une tension forte sur le marché, les infirmiers de bloc opératoire (IBODE) sont les seuls à tirer leur épingle du jeu. Leur salaire moyen s’établit à 3 364 euros mensuels, en hausse de 2,2 % sur un an, après une augmentation de 3,6 % en 2017. Toujours très recherchés, les infirmiers diplômés d’État voient leur fiche de paie s’apprécier de seulement 1,6 % en 2018, pour un salaire moyen de 2 289 euros. Malgré un salaire en croissance de 1,3 % en 2018, les agents de service hospitalier conservent le salaire moyen le plus faible de six métiers du secteur hospitalier et du soin (1582 euros). Les aides médico-psychologiques, quant à eux, font face à la plus faible revalorisation salariale ( 0,9 % en 2018), pour la deuxième année consécutive et affichent une rémunération mensuelle moyenne de 1778 euros. La huitième édition du baromètre Appel Médical des salaires de la santé analyse 13 fonctions paramédicales. Au — delà du seul secteur hospitalier et du soin, ce sont les éducateurs spécialisés dans le domaine du handicap qui remportent la palme de l’augmentation de salaire en 2018 ( 5,5 %). […].

Communautés professionnelles territoriales de santé : Signature d’un accord conventionnel interprofessionnel

Communautés professionnelles territoriales de santé : Signature d’un accord conventionnel interprofessionnel

CNAM, le 20 juin 2019 : L’Union nationale des caisses de l’assurance maladie (Uncam) et les syndicats représentatifs des différentes professions de santé1, signent le 20 juin 2019 un accord interprofessionnel en faveur de l’amélioration de l’accès aux soins et du développement de l’exercice coordonné. […].

#IPA Accord sur les modalités de valorisation des infirmiers en pratique avancée

#IPA Accord sur les modalités de valorisation des infirmiers en pratique avancée

Assurance Maladie, le 06 novembre 2019 : L’Union nationale des caisses d’Assurance Maladie (Uncam) et 2 des syndicats représentatifs de la profession, la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI), le Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (SNIIL) ont signé lundi 4 novembre 2019 l’avenant 7 à la convention nationale 1 définissant les modalités de valorisation des infirmiers exerçant en pratique avancée (IPA) en ville. […].

L’avenant n° 19 à la convention pharmaceutique sème la zizanie entre pharmaciens et avec les médecins

L’avenant n° 19 à la convention pharmaceutique sème la zizanie entre pharmaciens et avec les médecins

Caducee.net, le 27 novembre 2019 : Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), et Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance-maladie, ont signé le 18 novembre l’avenant n° 19 à la convention pharmaceutique. Cet accord qui vise avant tout à entériner une baisse de la rémunération des pharmaciens liée aux honoraires de dispensation sème la discorde entre les syndicats pharmaceutiques d’une part, mais également avec les syndicats de médecins libéraux. […].

Novartis renonce au brevet du Kymriah, une thérapie génique facturée à 320 000 €

Novartis renonce au brevet du Kymriah, une thérapie génique facturée à 320 000 €

Médecins du Monde, le 16 décembre 2019 : Le 3 juillet 2019, les associations Médecins du Monde et Public Eye, représentées par Lionel Vial, déposaient à l’Office européen des brevets une opposition contre un brevet du Kymriah®, thérapie génique contre le cancer de Novartis, facturée à 320 000 € à la Sécurité sociale par personne malade. L’objectif était de dénoncer un brevet abusif visant à renforcer un monopole et qui permettait de revendiquer un prix exorbitant. Fin novembre 2019, Novartis annonce renoncer à ce brevet et en demande elle-même la révocation. […].

nuance

Les plus