Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Risque

4469 résultats triés par date
affichage des articles n° 55 à 73

Les aliments à base de céréales non raffinées diminuent le risque d'accident vasculaire cérébral ischémique chez les femmes

Caducee.net, le 27 septembre 2000 : Augmenter la prise journalière de céréales non raffinées (à grains entiers) pourrait réduire le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) chez les femmes. Une étude prospective réalisée auprès de 75.521 femmes indique que celles qui en consomment le plus diminuent de 43 % le risque d'AVC ischémique, indépendamment des facteurs de risques cardiovasculaire identifiés. […].

Tabagisme durant la grossesse et risque de wheezing chez le jeune enfant

Caducee.net, le 26 septembre 2000 : Une étude publiée dans la revue Archives of Disease in Childhood indique que fumer pendant la grossesse constitue un facteur de risque de wheezing chez le jeune enfant. Ce risque de wheezing est indépendant d'une éventuelle exposition à un tabagisme passif après la naissance. […].

La pollution de l’air augmente le risque ischémique chez les sujets coronariens

Caducee.net, le 31 juillet 2002 : La pollution de l’air a été liée à des variations de la morbidité et de la mortalité cardiovasculaire. Une nouvelle enquête a étudié la relation entre les variations du niveau des particules polluantes et le risque d’ischémie myocardique chez des patients coronariens stabilisés. Ce risque était plus élevé dans les jours qui suivaient une augmentation de la concentration des particules polluantes. […].

Activité physique et risque d'accident vasculaire cérébral chez la femme

Caducee.net, le 14 juin 2000 : Chez les femmes, l'activité physique même modérée (comme la marche) est associée à une réduction significative du risque d'accident vasculaire cérébral et ce d'une manière dose-dépendante. Une étude qui porte sur plus de 72.000 infirmières américaines indique également que la diminution du risque est comparable quelle que soit l'activité pour peu que la dépense énergétique soit équivalente. […].

Le surpoids est un facteur de risque pour les accidents vasculaires cérébraux

Caducee.net, le 10 décembre 2002 : Une large étude prospective américaine confirme que la surcharge pondérale est un facteur de risque pour la survenue des accidents vasculaires cérébraux (AVC). En effet, l’augmentation de l’indice de masse corporelle est associée à un risque accru d’AVC ischémique et hémorragique, souligne cette étude publiée dans les Archives of Internal Medicine. […].

Pilule de troisième génération et risque de thrombose veineuse : les conclusions d'une nouvelle méta-analyse

Caducee.net, le 23 juillet 2001 : Des épidémiologistes néerlandais viennent de publier dans le BMJ une méta-analyse sur le lien entre les pilules de troisième génération et le risque de thrombose veineuse. D'après leurs conclusions, ce risque serait 1,7 fois plus élevé avec les contraceptifs oraux de troisième génération qu'avec ceux de deuxième génération. L'établissement d'un consensus sur la question paraît plus que jamais nécessaire. […].

La consommation d'aliments riches en cholestérol impacte le risque cardiovasculaire et la mortalité aux États-Unis

La consommation d'aliments riches en cholestérol impacte le risque cardiovasculaire et la mortalité aux États-Unis

Caducee.net, le 08 avril 2019 : Si environ deux tiers de la production de cholestérol dans le corps est d’origine endogène, l’impact du cholestérol d’origine alimentaire sur le risque cardiovasculaire est un sujet qui n’a jamais vraiment été tranché. Une nouvelle étude qui semble particulièrement robuste et qui a été publié dans le JAMA du mois de mars accrédite la thèse qui associe cholestérol alimentaire d’une manière générale et consommation d’œufs en particulier à un risque accru d’événements cardiovasculaires indésirables et de décès. De quoi mettre fin à la controverse ? Pas sûr. […].

Des données probantes du monde réel montrent que les antipsychotiques à durée prolongée réduisent le risque de mortalité des patients schizophréniques comparé aux antipsychotiques oraux

Janssen Pharmaceutical Companies of Johnson & Johnson, le 18 janvier 2018 : BEERSE, Belgique, January 18, 2018 /PRNewswire/ --Les sociétés Janssen Pharmaceutical Companies of Johnson & Johnson annoncent les résultats des données probantes du monde réel issues d'une étude portant sur près de 30 000 personnes qui confirment les avantages des antipsychotiques à action prolongée (APAP) dans la réduction du risque de mortalité chez des patients schizophréniques. Les APAP réduisent de 33 % le risque de mortalité comparé aux antipsychotiques oraux (RR 0,67, IC à 95 % 0,56-0,80).[1] […].

Le mercure contenu dans les poissons augmenterait le risque coronarien

Caducee.net, le 28 novembre 2002 : Deux études publiées aujourd’hui dans le New England Journal of Medicine posent la question de la toxicité du mercure comme facteur de risque coronarien. La première étude suggère que le mercure contenu dans certains poissons augmente le risque coronarien tandis que la deuxième ne retrouve pas cette relation, sans pour autant en écarter définitivement la possibilité. […].

Stress et risque de cancer du sein

Caducee.net, le 11 septembre 2005 : Quel rôle joue le stress dans le risque d’apparition de cancer du sein ? D’une manière inattendue, une étude parue dans la dernière édition du British Medical Journal indique qu’un niveau élevé de stress au quotidien serait associé à une réduction du risque de développer un premier cancer du sein. […].

Epidémiologie du cancer du sein

Dr Minier, le 15 mars 2000 : Dossier de caducee.net. Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez la femme. Les facteurs de risque sont multiples. […].

Hypertension : ne pas hésiter à traiter les sujets âgés dont le risque cardiovasculaire est élevé

Caducee.net, le 16 octobre 2001 : Le traitement de l'hypertension artérielle systolique est plus "efficace" chez les patients âgés qui présentent un risque cardiovasculaire élevé. Ceci est la conclusion d'une étude parue dans Circulation. Les auteurs estiment que les médecins ne devraient pas hésiter à traiter l'hypertension des sujets âgés qui présentent plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire. […].

Cancer du sein : la ''maspin'', un marqueur du risque de tumeur secondaire ?

Caducee.net, le 16 octobre 2000 : Des résultats présentés à la conférence de l'European Society of Medical Oncology à Hambourg montre qu'un niveau d'expression élevé du gène "maspin" est associé à une diminution du risque de rechute chez des patientes à haut risque opérées d'un cancer du sein. […].

THS de la ménopause : risque accru de cancer du sein avec l'association œstrogène-progestatif

Caducee.net, le 28 janvier 2000 : En matière de traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause, le progestatif, non seulement ne protège pas, mais semble augmenter le risque de cancer du sein. Tel est le message d’une étude américaine parue dans le JAMA qui montre que le risque relatif augmente, en fonction de la durée d’utilisation, nettement plus vite chez les femmes qui prennent une association œstrogène-progestatif que chez celles qui utilisent les seuls estrogènes. […].

Le raloxifène ne modifie pas significativement le risque cardiovasculaire chez les femmes ménopausées

Caducee.net, le 20 février 2002 : Selon les résultats d'un article paru dans le dernier JAMA, le raloxifène, utilisé pour le traitement de l'ostéoporose, n'affecte pas de façon significative le risque d'épisodes cardiovasculaires dans une population générale de femmes ménopausées. Il réduirait néanmoins le risque chez les femmes prédisposées. […].

Travail de nuit et augmentation du risque de cancer du sein

Caducee.net, le 29 décembre 2000 : Les femmes qui travaillent surtout de nuit ont un risque plus élevé de développer un cancer du sein, comparé à celles qui travaillent de jour. Plus cette durée est importante, plus le risque augmente. C’est le résultat d’une étude danoise à paraître dans le numéro de janvier de la revue Epidemiology. […].

La pré-éclampsie est liée à un facteur de risque cardio-vasculaire

Caducee.net, le 23 novembre 2001 : Une étude réalisée entre 1967 et 1992 en Norvège indique que les femmes ayant eu un épisode de pré-éclampsie durant leur grossesse ont un risque de maladie cardio-vasculaire plus élevé, et semble également montrer un lien entre les facteurs génétiques prédisposant aux maladies cardio-vasculaires et les facteurs de risque de pré-éclampsie. […].

Sexe et infarctus du myocarde : un risque mineur

Caducee.net, le 17 septembre 2001 : Une étude suédoise parue dans la revue Heart révèle que la pratique sexuelle constituerait un facteur pouvant déclencher un infarctus du myocarde (IDM) chez les personnes à risque. Cette étude est toutefois tempérée par le faible risque relatif de de survenue d'un IDM. […].

Les plus