Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Risque

4467 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

La chimiothérapie pourrait réduire le risque de cancer du sein après une maladie de Hodgkin traitée

Caducee.net, le 02 juillet 2003 : Les femmes traitées par radiothérapie pour une maladie de Hodgkin présentent un risque plus élevé de cancer du sein. Une nouvelle étude indique que ce risque augmente avec la dose de radiation reçue. Cependant, associer la chimiothérapie à la radiothérapie est associée à une réduction de ce risque, vraisemblablement en induisant une ménopause prématurée. […].

Une étude observationnelle ne démontre aucune incidence accrue de progression vers la leucémie myéloïde aiguë avec REVLIMID® chez des patients atteints de syndromes myélodysplasiques avec délétion 5q à risque faible

Businesswire, le 08 décembre 2010 : L'étude n'a enregistré aucune différence statistiquement significative de risque de progression d'un diagnostic de SMD vers la LMA entre les patients dépendants de transfusion de culots globulaires (RBC TD) atteints d'un SMD avec délétion 5q à risque faible qui ont été traités à la lénalidomide, et un groupe comparable de patients traités avant que la lénalidomide ne soit disponible. De la même manière, aucune différence de survie statistiquement significative n'a été observée entre les deux groupes. […].

Contraceptifs oraux et risque de cancer du sein chez les femmes avec un antécédent familial

Caducee.net, le 11 octobre 2000 : La prise de contraceptifs oraux développés avant 1975 est associée à un risque accru de cancer du sein chez les femmes présentant des antécédents familiaux. Parmi les sœurs ou les filles de femmes avec un cancer du sein, la prise de ces contraceptifs multipliait par 3 le risque de développer un cancer du sein, par rapport à celles qui n'en utilisaient pas. […].

La consommation de poisson ou d’acides gras omega-3 diminue le risque d’accident vasculaire cérébral global

Caducee.net, le 17 janvier 2001 : Une consommation importante de poisson ou d’acides gras polyinsaturés omega-3 est associée à une diminution du risque d’accident vasculaire cérébral global chez la femme, particulièrement pour celles ne prenant pas de l’aspirine régulièrement. Cependant, il n’y a pas d’association entre cette consommation et le risque d’AVC hémorragique. Les résultats de cette étude américaine sont parus dans le Journal of the American Medical Association. […].

Diabète et maladies coronariennes : des facteurs de risque non traditionnels identifiés

Caducee.net, le 18 juillet 2000 : Les principaux facteurs de risque de maladie coronarienne chez les sujets diabétiques sont bien identifiés. Cependant, l'existence de facteurs non traditionnels permettrait d'expliquer le risque accru de maladie coronarienne chez ces sujets. Une équipe internationale a identifié plusieurs facteurs de risque non traditionnels chez les diabétiques. Leurs résultats ont été publiés dans la dernière parution d'Annals of Internal Medicine. […].

VIH : une seule copie mutée du récepteur CCR5 réduit le risque d'infection

Caducee.net, le 23 août 2001 : La mutation delta-32 du récepteur CCR5 a été associée à une réduction du risque d'infection par le VIH, notamment chez les personnes homozygotes exposées au virus à plusieurs reprises. De nouveaux travaux indiquent que les sujets hétérozygotes pour cette mutation ont eux aussi un risque plus faible d'infection. D'après les auteurs de cette nouvelle étude, ces résultats indiquent que pour réduire le risque d'infection par le VIH, il n'est pas forcément nécessaire de bloquer tous les récepteurs CCR5. […].

Evaluation du risque de tuberculose chez les voyageurs

Caducee.net, le 04 août 2000 : Le risque de tuberculose chez les voyageurs séjournant dans des pays ou la maladie est endémique n'est pas négligeable et est comparable au risque encouru par la population locale. Une étude publiée dans le Lancet indique également que le risque de contracter la maladie est légèrement plus élevé pour les professionnels de santé exerçant une activité de soin dans ces pays. Les auteurs préconisent donc des mesures de prévention (vaccination) et un suivi attentif des voyageurs les plus exposés. […].

Experts en endoscopie : l'atténuation du risque infectieux dans le retraitement mérite plus d'attention et une approche holistique

Experts en endoscopie : l'atténuation du risque infectieux dans le retraitement mérite plus d'attention et une approche holistique

PENTAX MEDICAL, le 25 octobre 2019 : Le retraitement des endoscopes flexibles est essentiel pour réduire le risque d’infection en endoscopie. L’importance de la cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) et son impact sur la vie des patients demeurant inébranlable, la communauté médicale recherche en permanence des moyens d’améliorer ce domaine d’expertise. À cette fin, le 9 octobre, un groupe d’experts multidisciplinaire s’est réuni au centre de R&D de PENTAX Medical à Augsbourg (Allemagne), afin de développer de nouvelles connaissances sur la réduction du risque d’infection dans l’endoscopie. […].

Le risque de paludisme est potentiellement multiplié par deux chez les femmes enceintes

Caducee.net, le 02 juin 2000 : Selon une étude anglaise publiée dans le Lancet, le risque de piqûre par Anopheles gambiae (le vecteur principal du paludisme) est deux fois plus élevé chez les femmes enceintes. Des modifications physiologiques et comportementales seraient à l'origine de ce risque accru. Ces modifications pourraient se révéler essentielles pour la mise en place de stratégies destinées à protéger cette population à risque. […].

Une consommation légère d'alcool réduit le risque d'hypertension chez les femmes

Caducee.net, le 19 mars 2002 : Selon une étude menée pendant 8 ans sur plus de 70.000 femmes, celles qui boivent de un quart à un demi-verre "d'alcool" par jour ont un risque de développer une hypertension artérielle réduit de 14 % par rapport à celles qui ne boivent pas. Par contre, celles qui consomment plus de 1,5 verres par jours voient leur risque augmenter d'au moins 20 %. Ces résultats sont publiés dans le numéro de mars de la revue médicale Archives of Internal Medicine. […].

La qualité du lieu de résidence serait liée au risque coronarien

Caducee.net, le 12 juillet 2001 : Dans une étude menée sur plus de 13.000 participants, des auteurs américains ont montré que vivre dans un quartier désavantagé augmente le risque de maladie coronarienne. Ce lien était indépendant des autres facteurs de risque : risque coronariens, revenus, profession, niveau d'études. […].

Raloxifène, concentration en œstradiol et risque de cancer du sein

Caducee.net, le 09 janvier 2002 : Le raloxifène est un modulateur des récepteurs aux estrogènes associé à une réduction marquée du risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées traitées pour ostéoporose. Une nouvelle publication montre que chez les femmes avec une concentration élevée en œstradiol, le raloxifène réduit le risque de cancer du sein. Par contre, le raloxifène ne paraît pas modifier ce risque chez celles dont la concentration en œstradiol est indétectable. […].

Publication de données cruciales sur le premier test de combinaison de biomarqueurs visant à déterminer le risque de cancer de l'ovaire chez les femmes présentant une masse pelvienne

PR Newswire, le 26 janvier 2009 : MALVERN, Pennsylvanie, January 27 /PRNewswire/ -- Une étude clinique clé publiée dans le numéro de janvier 2009 de la revue Gynecologic Oncology vient de démontrer que l'association des tests HE4 et CA125 de Fujirebio Diagnostics était utile et permettait de mieux estimer le risque de manifester un cancer épithélial de l'ovaire chez les femmes préménopausées ou postménopausées présentant une masse pelvienne. Le test HE4, qui est actuellement évalué par la Food and Drug Administration (FDA) américaine, s'est en effet révélé efficace en association avec le test CA125 pour stratifier les patientes en groupes à haut risque et à faible risque. […].

La charge virale plasmatique est le principal facteur prédictif du risque de transmission hétérosexuelle du VIH-1

Caducee.net, le 30 mars 2000 : Au terme d’une vaste étude prospective menée auprès de 15127 personnes vivant dans un district rural en Ouganda et destinée à évaluer l’influence de la charge virale par rapport aux facteurs de risque de transmission hétérosexuelle du VIH-1, des chercheurs de l’équipe de Thomas Quinn de la division des maladies infectieuses de la Johns Hopkins University (Baltimore, Maryland, USA) concluent dans une étude à paraître jeudi dans le New England Journal of Medicine (NEJM) que la charge virale plasmatique est le principal facteur prédictif du risque de transmission du virus du sida d’une personne séropositive à son partenaire hétérosexuel et que ce risque est faible lorsque la charge virale plasmatique est inférieure à 1500 copies d’ARN viral par millilitre. […].

Triglycérides, HDL cholestérol et risque de cardiopathie ischémique

Caducee.net, le 19 février 2001 : Les hommes possédant des facteurs de risque traditionnels (hypertension, tabagisme, LDL cholestérol) pour la cardiopathie ischémique (CI) ont un risque faible de CI si leur taux de triglycéride est bas et leur concentration de HDL cholestérol est élevée. Les résultats de cette étude sont parus dans Archives of Internal Medicine. […].

Les télomères pour évaluer le risque cardiovasculaire

Caducee.net, le 15 janvier 2007 : L’extrémité des chromosomes serait un marqueur du risque cardiovasculaire. En effet, une réduction de la longueur des télomères est associée à une augmentation du risque cardiovasculaire chez des hommes d’âge moyen et considérés à risque. […].

Un index pour évaluer le risque de pneumonie après une chirurgie

Caducee.net, le 20 novembre 2001 : Des médecins américains ont développé un outil qui permet d'identifier les patients les plus exposés au risque de pneumonie après une intervention chirurgicale non cardiaque. Comme la mortalité est élevée en cas de pneumonie post-opératoire, les auteurs espèrent que cet index permettra de mieux prendre en charge les patients les plus exposés à ce risque. […].

Jumeaux, enfants uniques et risque d'asthme…

Caducee.net, le 22 septembre 2000 : Le risque d'asthme chez les jumeaux est inférieur à celui des enfants uniques, selon une étude publiée dans le British Medical Journal. Réalisée auprès de sujets écossais de moins de 10 ans, cette enquête semble confirmer les résultats d'une précédente étude suédoise. Selon les auteurs, l'explication ne résiderait pas dans la gémellarité, mais plutôt dans le fait que les jumeaux ont un membre de leur famille du même âge : leur risque d'asthme réduit serait un cas particulier de l'effet protecteur des familles nombreuses sur le risque d'allergie. […].

Les plus