nuance

Triglycérides, HDL cholestérol et risque de cardiopathie ischémique

Les hommes possédant des facteurs de risque traditionnels (hypertension, tabagisme, LDL cholestérol) pour la cardiopathie ischémique (CI) ont un risque faible de CI si leur taux de triglycéride est bas et leur concentration de HDL cholestérol est élevée. Les résultats de cette étude sont parus dans Archives of Internal Medicine.

Des taux de triglycérides (TG) élevé et de HDL cholestérol (HDL-C) bas sont associés à un risque important de cardiopathie ischémique (CI), tandis que des concentrations de TG basse et de HDL-C élevée sont associées à un risque faible. Les facteurs de risque conventionnels pour la CI tendent à coexister avec des niveaux de TG élevé et de HDL-C bas.

Le Dr J. Jeppesen du Copenhagen University Hospital (Danemark) et ses collaborateurs ont conduit une étude de cohorte observationnelle afin de tester l’hypothèse selon laquelle des individus présentant des facteurs de risques traditionnels auraient un risque faible de cardiopathie ischémique s’ils ont des taux de TG faible et de HDL-C élevé. Un total de 2906 hommes âgés de 53 à 74 ans et ne présentant pas de cardiopathie ischémique sont entrés dans l'étude.

Durant les 8 ans de l’étude, 229 individus ont développé une cardiopathie ischémique. Stratifiée par facteur de risque conventionnel - LDL cholestérol ≤ 4,40 mmol/l ou > 4,40 mmol/l), hypertension (>150/100 mm Hg ou prenant des médicaments), activité physique (>4 h/semaine ou ≤ 4 h/semaine) et rapport au tabac (fumeurs vs non fumeurs) – l’incidence de cardiopathie ischémique chez les hommes ayant un TG élevé et un HDL-C bas est de 9,8 % à 12,2 % chez les sujets à risque faible et 12,2 % à 16,4 % chez les sujets à hauts risque.

Chez les individus ayant un taux faible de TG et une concentration élevée de HDL cholestérol, l’incidence de cardiopathie ischémique est de 4,0 % à 5,1 % pour les sujets à risque faible et elle est de 3,7 % à 5,3 % pour les sujets à haut risque.

En se basant sur une estimation du risque attribué, 35 % des cardiopathies ischémiques auraient pu être prévenues si tous les individus avaient eu des taux de TG faible et de HDL cholestérol élevé.

Selon les auteurs, ces résultats suggèrent que les mesures des triglycérides et du HDL cholestérol devraient toujours être incluses dans les tests de dépistage. De plus, puisque un taux élevé de triglycérides et un taux faible de HDL cholestérol sont associés à un risque important de cardiopathie ischémique, les individus présentant ce profil lipidique devraient modifier leur mode de vie et une médication appropriée devrait même être envisagée.

Source : Ach Intern Med. 2001 ; 161 : 361-366

Descripteur MESH : Risque , Cholestérol , Hypercholestérolémie , Hommes , Facteurs de risque , Hypertension artérielle , Tabagisme , Triglycéride , Cardiopathies , Danemark , Physique , Tabac , Vie

nuance

Recherche scientifique: Les +