nuance

Un index pour évaluer le risque de pneumonie après une chirurgie

Des médecins américains ont développé un outil qui permet d'identifier les patients les plus exposés au risque de pneumonie après une intervention chirurgicale non cardiaque. Comme la mortalité est élevée en cas de pneumonie post-opératoire, les auteurs espèrent que cet index permettra de mieux prendre en charge les patients les plus exposés à ce risque.

Cette échelle de risque a été développée par Arozullah et al. et fait l'objet d'une publication dans les Annals of Internal Medicine du 20 novembre.

Les auteurs ont mis au point cet index à partir de l'examen des dossiers de 160.805 patients opérés (chirurgie non cardiaque) dans des centres médicaux pour vétérans (Medical Affaires Medical Centers). Les patients étaient en grande majorité des hommes âgés de 50 à 80 ans. Dans ce groupe, 1,5 % ont développé une pneumonie post-opératoire d'après les critères de pneumonie nosocomiale définis par les CDC. La mortalité à un mois était de 21 % en cas de pneumonie.

Les facteurs retenus pour construire l'index de risque étaient notamment le type de chirurgie, l'âge, le statut fonctionnel, la perte de poids, l'anesthésie générale, les bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO), les accidents vasculaires cérébraux, les transfusion, le tabagisme et la consommation d'alcool.

Cinq classes de risque ont été définies : 0-15 points où le risque de pneumonie post-opératoire était de 0,2 %, 16-25 points pour un risque de 1,2 %, 26-40 points pour un risque de 4,0 %, 41-55 points pour un risque de 9,4 % et > 55 points pour un risque de 15,3 %.

Le modèle a été ensuite validé à partir des données de 155.266 autres patients, expliquent les auteurs.

L'index développé paraît assez sensible pour identifier les sujets chez lesquels le risque de pneumonie post-opératoire nécessiterait une surveillance accrue. Néanmoins, le groupe étudié était largement composé d'hommes et il n'est pas certains que les facteurs de risque soient identiques chez les femmes. Il faudra par ailleurs vérifier que cet index peut être utilisé en routine et si c'est le cas, définir alors des modalités spécifiques de prise en charge.

Source : Ann Intern Med 2001;135:847-57.

Descripteur MESH : Risque , Index , Infection , Pneumologie , Patients , Mortalité , Médecins , Hommes , Accidents , Anesthésie , Anesthésie générale , Facteurs de risque , Femmes , Perte de poids , Tabagisme

nuance

Recherche scientifique: Les +