nuance

La Fédération Française de Cardiologie financeur majeur de la recherche en cardiologie

46 bourses de recherche viennent d’être attribuées par la Fédération Française de Cardiologie pour un montant global de 1,4 million d’euros. « En finançant 300 projets en 10 ans, notre Fédération est l’un des grands contributeurs de la recherche en cardiologie dont les avancées ont permis une baisse de 50% de la mortalité par maladie cardiovasculaire ; mais cela reste très insuffisant puisque les maladies cardiovasculaires sont encore aujourd’hui la 1ère cause de mortalité chez les femmes et la 2ème cause chez les hommes, juste après le cancer » déclare le Pr. Claude Le Feuvre, Président de la Fédération Française de Cardiologie.

3 bourses exceptionnelles d’un montant de 100 000 euros chacuneLes 13 experts qui composent la commission scientifique de la Fédération Française de Cardiologie, présidée par le Pr. Jean-Noël Trochu, ont renouvelé cet appel d’offres très disputé qui permet de soutenir, à hauteur de 100 000 euros, des projets de recherche transversaux unissant des équipes cliniques et fondamentales.Eric Van Belle est l’un des bénéficiaires de ces bourses :« Mon projet d’étude était académique, donc ne pouvait être financé par des institutions pharmaceutiques. Sans l’aide de la Fédération Française de Cardiologie mon équipe et moi-même n’aurions jamais pu mettre en place ces travaux de recherche souvent très coûteux par les achats de matériel technique.»3 bourses « Epidémiologie-prévention et éducation thérapeutique » d’un montant de 45 000 euros chacuneCes bourses font écho à 3 missions fondamentales exercées par la Fédération Française de Cardiologie au travers de ses associations régionales et ses Clubs Cœur et Santé.spacer1013 bourses d’études à l’étranger d’un montant de 35 000 euros chacune« Cette période de mobilité permet, outre l’acquisition de nouvelles compétences, le développement de collaboration fortes entre les centres de recherche français et étrangers ». – Pr. J-N Trochu.
3 bourses de doctorat d’un montant de 22 000 euros chacuneEloi Marijon, l’un des lauréat des bourses de doctorat :« Cette bourse me permettra de me consacrer, pendant un an et à temps complet, à ma thèse dont le thème est un état des lieux sur la mort subite au cours d’une activité sportive ».15 bourses de Master d’un montant de 19 000 euros chacuneCes bourses sont dédiées à la formation à la recherche des internes de cardiologie et chirurgie cardiaque. « Impliquer les jeunes dans la recherche est un enjeu important pour maintenir une dynamique de découverte » - Pr. J-N Trochu.2 bourses ont été attribuées au GRRC (Groupe de Réflexion sur la Recherche Cardiovasculaire) d’un montant de 40 000 euros chacune et 7 bourses pour des travaux de recherche par équipe d’un montant de près de 20 000 euros chacune.L’appel d’offres pour les bourses 2012 de la Fédération Française de Cardiologie sera lancé en mars prochain et consultable sur : www.fedecardio.com/financer-la-recherche/les-prix-et-bourses-de-la-ffcFinancée par la seule générosité des particuliers, la Fédération Française de Cardiologie place la recherche comme l’une de ses missions prioritaires. De cet effort sortiront les traitements de demain.Pour plus d’informations : www.fedecardio.com

Descripteur MESH : Cardiologie , Recherche , Mortalité , Femmes , Hommes , Maladie , Maladies cardiovasculaires , Éducation , Mars , Mort , Mort subite , Santé , Temps , Thérapeutique

nuance

Recherche scientifique: Les +