nuance

Test de télésuivi au CHU de Bordeaux en chirurgie ambulatoire : Satelia optimise le lien patient-hôpital

illustrationLancée en novembre 2017 après un an et demi de réflexion par Nicolas Pagès, interne en anesthésie-réanimation, et Paul Tiba, directeur d'une compagnie aérienne de rapatriements sanitaires, Satelia est une entreprise bordelaise qui propose d'accompagner les patients en dehors des murs de l'hôpital. La solution est actuellement en test auprès des patients du CHU de Bordeaux avec lequel Satelia est partenaire.


Qu'est-ce que Satelia ?

Satelia est un système permettant d'améliorer le suivi d'un patient avant qu'il ne rentre à l'hôpital et une fois qu'il en est sorti. Concrètement, Satelia permet à la fois aux professionnels de santé de savoir comment se porte le patient une fois rentré chez lui, et au patient de recevoir des informations ciblées en amont et aval de son hospitalisation.

« A l'heure où le temps médical est plus que jamais précieux et où la télémédecine se développe sur tout le territoire, il m'a semblé important que certaines initiatives puissent être portées directement par des professionnels de santé. J'ai eu l'idée de Satelia sur le terrain hospitalier et me suis naturellement tourné vers le CHU de Bordeaux car j'y travaillais et il s'agit d'un des plus importants CHU de France (avec 12 000 à 15 000 patients bénéficiant d'une intervention ambulatoire par an). C'est un bel exemple de partenariat public-privé qui fonctionne. Mon souhait est de mettre mon expertise métier au service d'une amélioration du suivi patient et de donner de la voix aux patients. », explique Nicolas Pagès, le cofondateur de la solution.

Pour le moment Satelia est en phase test en chirurgie ambulatoire du CHU de Bordeaux. La chirurgie ambulatoire consiste, pour un patient, à rentrer à l'hôpital un matin pour en sortir le soir-même après opération, comme pour se faire retirer les dents de sagesse ou une opération du genou suite à une chute au ski ou en jouant au football. Les valeurs ajoutées de Satelia sont multiples : gain de temps médical grâce à la pertinence des éléments requis recueillis auprès du patient, information délivrée au patient pour lui assurer un véritable accompagnement en temps réel, et création d'un rapport d'analyse de données anonymisées pour alimenter la recherche.                                                

Comment fonctionne Satelia ?

 

Côté patient, Satelia envoie dans un premier temps par SMS un formulaire pour renseigner les informations concernant l'anesthésie et les transmettre aux professionnels de santé concernés. Puis le patient reçoit des informations délivrées au compte-goutte lui indiquant les interdits, points de vigilance et modalités de rendez-vous pour l'opération. Il se fait ensuite opérer. Après sa sortie (J 1, J 7 et J 30 par exemple), il recevra chez lui (via internet) une liste de critères à apprécier pour faire le lien avec l'hôpital : douleurs, vomissements, diarrhées, saignements, etc.
 

Côté professionnel de santé, Satelia lui transmet les données de santé en amont et en aval de l'opération. Aujourd'hui, en chirurgie ambulatoire, les infirmiers rappellent tous les patients sortis de l'hôpital : on compte en moyenne 50% de répondeurs téléphoniques, 25% de patients qui vont bien et 25% qui ne se sentent pas bien. L'objectif de Satelia étant de protéger les patients, la plateforme se concentre en priorité sur ceux qui ne vont pas bien ou s'inquiètent. Le patient reste suivi dès le lendemain de l'opération depuis l'hôpital par l'application. La solution se présente à l'infirmer comme un centre de contrôle avec des voyants verts, orange et rouges : vert si le patient a répondu que tout allait bien, orange si les items sont mitigés, rouge s'il y a un problème et qu'il vaut mieux le rappeler rapidement.


Et demain ?

Au 30 mars, 50 patients avaient déjà été inclus sur une durée de 6 jours (à J-1 et J 1) incluant des critères comme la douleur, un problème de pansement, un membre gonflé/rouge, des urines rouges, etc. Et ce sont plus de 4 patients sur 5 qui ont répondu spontanément, que ce soit à J-1 ou J 1 !

« Actuellement Satelia est testée en chirurgie ambulatoire mais la solution est amenée à être déployée très prochainement sur d'autres spécialités médicales, comme l'oncologie et la cardiologie où la population française exprime de gros besoins. Satelia apportera une valeur ajoutée conséquente pour les patients et les professionnels de santé. L'idée reste de garder le lien avec le professionnel de santé même si on est à 40 km de l'hôpital. », explique Nicolas Pagès. « Notre développement repose sur deux axes : étendre la solution à différentes spécialités et à différents hôpitaux, publics comme privés. »
 
A propos de Satelia :
Fondée en novembre 2017 par Nicolas Pagès (interne en anesthésie-réanimation) et Paul Tiba (directeur d'une compagnie aérienne de rapatriements sanitaires), Satelia est une plateforme française qui permet d'assurer le lien patient-hôpital et d'améliorer le suivi du patient hors de l'hôpital. Satelia est testée en chirurgie ambulatoire depuis mars 2018 au CHU de Bordeaux, partenaire du système et premier CHU de France. https://satelia.eu/
 

Descripteur MESH : Patients , Anesthésie , Réanimation , Santé , Temps , France , Mars , Infirmiers , Voix , Télémédecine , Ski , Population , Internet , Hospitalisation , Hôpitaux , Goutte , Genou , Football , Expertise , Douleur , Cardiologie

nuance

Informatique médicale: Les +