nuance

Diminution du tabagisme chez les jeunes et téléphones mobiles…

En Grande-Bretagne, le tabagisme chez les adolescents a subi un déclin de 7 % entre 1996 et 1999. Parallèlement, les adolescents et les jeunes adultes ont été de plus en plus nombreux à posséder un téléphone mobile (environ 70 % en août 2000). Un professeur d'épidémiologie de l'Université de Manchester et le Directeur d'un centre d'action anti-tabac estiment que ces deux phénomènes pourraient être liés.

Anne Charlton, professeur émérite à l'Université de Manchester, et Clive Bates, directeur d'Action on Smoking and Health, suggèrent que le mobile et les cigarettes répondent de la même façon à certains besoins ou attentes des adolescents : identification aux adultes, individualité, rébellion, sentiment d'appartenance à un groupe. Leur article paraîtra demain 4 novembre dans le British Medical Journal.

Ils notent également que la promotion des téléphones mobiles est fondée sur des sujets chers aux adolescents, tels que l'image de soi, l'indépendance ou la recherche d'une identité propre. Ces thèmes ressemblent par ailleurs à ceux retrouvés dans la publicité pour les cigarettes.

Des cibles et des outils similaires ne sont pas les seuls éléments importants, selon Charlton et Bates. Fumer pourrait être perçu comme une pratique d'une époque révolue avec l'avènement d'une technologie de communication efficace et multiple (message SMS, émail, WAP) grâce au téléphone mobile.

L'usage d'un téléphone mobile présente également un coût non négligeable pour les adolescents. Ce coût financier pourrait se faire au détriment de l'achat de cigarettes, dont le prix est plus élevé en Angleterre qu'en France.

De là à dire que le téléphone mobile permet de réduire le tabagisme chez les jeunes, il n'y a qu'un pas que les auteurs se gardent bien de franchir...

Source : BMJ 2000;321:1155

Descripteur MESH : Tabagisme , Psychologie , Téléphone , Épidémiologie , Tabac , Angleterre , Communication , Éléments , France , Individualité , Recherche , Technologie

nuance

Recherche scientifique: Les +