nuance

De l'acide folique pour réduire le risque de leucémie aiguë lymphoblastique ?

Des médecins australiens rapportent dans le Lancet un résultat surprenant. Une complémentation en acide folique et en fer durant dans la grossesse réduirait le risque de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) chez l'enfant.

La LAL est un cancer pédiatrique le plus courant les pays riches, rappellent Thompson et al. dans leur article. Les facteurs de risque ou les mesures préventives efficaces sont néanmoins mal identifiés.

Cet aspect des LAL a été étudié auprès de 83 enfants australiens avec une LAL et chez 166 enfants contrôle. Les mères des enfants étaient interrogés par les investigateurs et les pères ont rempli un questionnaire.

D'une façon inattendue, une complémentation en fer ou en acide folique durant la grossesse est apparue associée à un risque plus faible de LAL chez l'enfant (odds ratio = 0,37 ; IC 95 % = 0,21-0,65 ; p = 0,001). La réduction du risque serait de 35 en cas de complémentation en fer seulement.

D'après les auteurs, cet effet protecteur n'est pas seulement imputable à d'autres facteurs confondants. Par ailleurs, il n'est que faiblement lié au moment où la complémentation a été initiée ou à sa durée.

Ces résultats suggèrent donc l'existence d'un lien entre un complémentation en acide folique pendant la grossesse et le risque de LAL chez l'enfant. Bien que l'effectif suivi ne soit pas très important, les différences sont importantes et significatives. Des études complémentaires paraissent donc nécessaires.

Source : Lancet 2001;358:1935-40

Descripteur MESH : Risque , Acide folique , Gynécologie , Hématologie , Pédiatrie , Enfant , Fer , Grossesse , Médecins , Facteurs de risque , Mères , Pères

nuance

Recherche scientifique: Les +