nuance

Tumeurs de l’orbite: attention à leur nature souvent maligne chez les séniors

La population des plus de 60 ans est particulièrement sensible à un évolution maligne des tumeurs orbitales oculaires, selon une étude parue dans la revue Ophtalmology. Le degré de malignité serait de plus de 60% parmi cette population, le lymphome malin étant la tumeur la plus fréquemment rencontrée.

Cette étude rétrospective de cas visait principalement à recenser l’incidence, la nature et la prise en charge des tumeurs orbitales chez les personnes de plus de 60 ans.

Les médecins chercheurs du service d’oncologie de l’hôpital Wills Eyes (Université Jefferson, Philadelphie, Pennsylvanie, EU) ont surveillé les lésions oculaires orbitales de 950 patients sur une période de 25 ans.

Parmi eux, 200 étaient âgés de plus de 60 ans au moment du diagnostic. Les affections les plus couramment rencontrées ont été le lymphome malin (24%), l’inflammation orbitale idiopathique (10%) et l’hémangiome (8%).

Selon les auteurs, les tumeurs rencontrées chez les séniors sont très différentes de celles des enfants ou des jeunes adultes, car elles possédaient une nette tendance à la malignité (63% des cas).

Les auteurs préconisent un suivi systématique des lésions orbitales parmi les personnes âgées, d’autant plus qu’ils estiment à 25% la proportion de personnes âgées ayant des problèmes liés au développement de pathologies de l’orbite oculaire.

Source : Ophtalmology 2002;109:243-8.

Descripteur MESH : Nature , Attention , Population , Tumeurs , Lymphomes , Personnes , Diagnostic , Médecins , Patients , Pennsylvanie , Philadelphie

nuance

Recherche scientifique: Les +