nuance

Le virus de la rougeole capable de contrer le VIH de façon transitoire ?

La phase aiguë de l'infection par le virus de la rougeole chez l'enfant est associée à une suppression transitoire de la réplication du VIH chez les sujets coinfectés.

Cette observation provient de l'étude réalisée en Zambie auprès d'enfants infectés par le VIH et hospitalisés à la phase aiguë de la rougeole. William Moss (Johns Hopkins University, Baltimore) et ses collaborateurs publient les résultats de leur étude dans The Journal of Infectious Diseases sous la rubrique des publications électroniques avancées.

Leur étude prospective a été conduite à l'hôpital universitaire de Lusaka (Zambie) entre janvier 1998 et octobre 2000. La charge virale du VIH a été mesurée chez 33 enfants lors de la phase aiguë d'une infection par le virus de la rougeole.

La charge plasmatique médiane du VIH était de 5.339 copies ARN/ml à l'entrée dans l'étude. Elle augmentait jusqu'à 60.121 copies/ml à la sortie de l'hôpital et jusqu'à 387.148 copies/ml après un mois de suivi. Comparativement, elle était de 228,454 copies/ml chez les enfants qui n'étaient pas à la phase aiguë.

Les raisons exactes de cette inhibition relative de la réplication du VIH sont incertaines mais elle paraît directement liée à une activation particulière du système immunitaire de l'enfant durant la phase aiguë de l'infection par le virus de la rougeole.

Source : The Journal of Infectious Diseases 2002;185:000.

SR

Descripteur MESH : VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Rougeole , Virus , Virus de la rougeole , Infection , Enfant , Zambie , Baltimore , Charge virale , Observation , Publications , Système immunitaire

nuance

Recherche scientifique: Les +