nuance

Le tamoxifène et les estrogènes exercent les mêmes effets sur le cerveau

Que ce soient les estrogènes prescrits dans les thérapies hormonales substitutives (THS), ou bien le tamoxifène délivré en prévention dans le cancer du sein, ces deux sortes de médicaments agissent de la même façon au niveau du métabolisme cérébral des femmes âgées, en réduisant le métabolisme glial (taux de myo-inositol) visualisé par RMN.

Afin d’examiner les effets du tamoxifène sur la biochimie du cerveau de femmes âgées entre 65 et 80 ans, Thomas Ernst (Upton, NY, EU) et ses collaborateurs ont utilisé la RMN pour évaluer entre autres les taux de myo-inositol, un marqueur qui augmente lors de traumatismes cérébraux.

Parmi les participantes, 16 avaient survécu à un cancer du sein et étaient traitées au tamoxifène depuis au moins deux ans, 27 femmes saines bénéficiaient d’une THS depuis au moins deux ans et 33 femmes contrôles ne prenaient aucun traitement.

Les chercheurs ont observé que les femmes sous tamoxifène ou sous THS avaient des taux de myo-inositol (MI) inférieurs à ceux des femmes non traitées (P=0,02). Les taux de MI ont été trouvés inversement proportionnels à la durée du traitement par le tamoxifène (P=0,005).

Les auteurs pensent que le tamoxifène et les estrogènes ont un effet neuroprotecteur et agissent positivement sur le vieillissement, même s’ils reconnaissent que d’autres études sont nécessaires pour confirmer leurs actions sur le long terme.

Dans un commentaire, Patricia Ganz (Université de Californie) et ses collègues pensent qu’il est trop tôt pour confirmer cet effet neuroprotecteur et qu’il faudra étudier les effets physiologiques des estrogènes, notamment leur implication sur le risque de cancer du sein.

Source : JNCI 17 avril 2002;94(8):5927

PI

Descripteur MESH : Tamoxifène , Endocrinologie , Métabolisme , Femmes , Inositol , Tumeurs du sein , Biochimie , Californie , Cerveau , Commentaire , Risque , Vieillissement

nuance

Recherche scientifique: Les +