nuance

Impact de l’amygdalectomie sur la qualité de vie des enfants souffrant d’apnée du sommeil obstructive

Une étude prospective sur l’évaluation de la qualité de vie de l’enfant souffrant du syndrome d’apnée du sommeil obstructive (ASO), avant et après une amygdalectomie, montre un bénéfice certain à court terme de l’acte chirurgical chez la plupart des enfants. Les résultats sont présentés dans les archives d’otorynolaryngologie du mois de mai.

Au total, 101 enfants âgés en moyenne de 6,2 ans, avec une hypertrophie des amygdales et une ASO, ont bénéficié d’une amygdalectomie.

La qualité de vie (QDV) des enfants a été évaluée en utilisant une échelle de surveillance des troubles de l’apnée du sommeil, avant le jour de l’opération, le jour même et après celle-ci.

Les changements de QDV avant l’opération ont été mineurs et surtout plus discrets que ceux enregistrés après l’opération (moyenne de 0,8 avant contre 2,3 après; P<0,001).

Une amélioration de la QDV importante, modérée et faible, a été reportée par 74,5%, 6,1% et 7,1% des enfants opérés, respectivement.

Les domaines d’amélioration les plus significatifs ont concerné les troubles du sommeil, les soins et les douleurs physiques, et dans une moindre mesure mais cependant de manière significative, les problèmes d’élocution et d’émotivité ainsi que l’activité physique qui était réduite par l’AOS.

Seuls 5% des enfants ont présenté un score de QDV inférieur après l’opération, sans que l’on puisse en déterminer les causes.

Source : Arch Otolaryngol Head Neck Surg mai 2002;128(5):489-96

PI

Descripteur MESH : Sommeil , Qualité de vie , Vie , Amygdalectomie , Archives , Syndrome , Hypertrophie , Mineurs , Physique , Soins , Troubles du sommeil

Recherche scientifique: Les +