nuance

L’acide folique en prévention du cancer colorectal chez les patients à risque

Une étude irlandaise publiée dans la revue médicale Gut semble montrer une réduction significative de la prolifération cellulaire de la muqueuse intestinale chez les patients à qui un supplément alimentaire à base d’acide folique (vitamine B9) a été donné, suggérant un effet de réduction du risque de cancer colorectal chez les patients avec des polypes intestinaux récurrents.

Cette étude porte sur un petit échantillons de patients avec des polypes intestinaux récurrents (6 ont reçu un traitement de 2 mg d’acide folique par jour pendant 3 mois, 5 un placebo) mais l’analyse détaillée de l’évolution d’un grand nombre de cryptes intestinales a révélé une différence significative entre le groupe traité et le groupe témoin concernant le nombre de cellules en prolifération.

L’observation des biopsies intestinales de ces patients a consisté à mettre en culture les cryptes intestinales (25 pour chacun) et à dénombrer le nombre de cellules ayant ou non incorporé de la bromodéoxyuridine (BrdU), un témoin de la prolifération cellulaire.

Alors que le marquage au BrdU a commencé à être réduit après 12 semaines de traitement à l’acide folique (baisse de 23%), le groupe témoin n’a vu aucune diminution du marquage.

Les analyse histochimiques ont révélé qu’en majorité les cellules ayant diminué l’incorporation de BrdU étaient celles situées sur les régions supérieures des cryptes intestinales.

Ces données indiquent selon les auteurs qu’un supplément alimentaire en acide folique diminue la prolifération cellulaire des muqueuses intestinales parmi des patients à haut risque de cancer du colon, et que cette diminution se déroule au niveau de la partie luminale des cryptes intestinales.

Source: Gut juillet 2002; 51:195-9

PI

Descripteur MESH : Patients , Prolifération cellulaire , Polypes , Polypes intestinaux , Risque , Muqueuse , Muqueuse intestinale , Cellules , Acide folique , Placebo

nuance

Recherche scientifique: Les +