nuance

Alcool et AVC

Une très large étude menée auprès de professionnels de santé américains montre qu'une consommation modérée d'alcool n'est pas associée à une augmentation du risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique. La consommation de plus de deux verres par jours reste néanmoins déconseillée.

Cette enquête menée par Mukamal et collaborateur a fait l'objet d'une publication dans les Annals of Internal Medicine du 4 janvier 2005. L'étude portait sur plus de 38000 professionnels de santé masculins et américains pour lesquels la consommation d'alcool était évaluée par un questionnaire. Cette consommation était définie selon le type de boisson : bière, vin rouge, vin blanc, alcool forts. L'autre paramètre pris en compte était la consommation : légère (0,1 à 9,9 grammes d'alcool par jour ou 1 verre par jour), modérée (2 verres par jour) ou plus élevée (plus de 3 verres par jour).

Au cours d'une période de suivi de 14 ans, il n'apparaît pas de lien entre une consommation d'alcool modérée ou légère et le risque de survenue d'AVC ischémique dans cette catégorie de la population qui ne présentait pas de maladie cardiovasculaire en début d'étude. Cependant, la consommation de plus de trois verres par jour pourrait poser problème et être associée à une augmentation du risque d'AVC, ajoutent les auteurs.

Source : Ann Intern Med 2005;142:11-19

Descripteur MESH : Accident vasculaire cérébral , Risque , Santé , Vin , Bière , Maladie , Population , Verre

nuance

Recherche scientifique: Les +