nuance

Alzheimer : une étude sur les conséquences psychologiques d'un dépistage d'un marqueur de prédisposition

Un groupe de recherche américain s'est intéressé à l'impact d'un dépistage du marqueur de risque ApoE4 chez des enfants de patients atteints de maladie d'Alzheimer.

L'étude était centrée sur l'impact psychologique de cette mesure. Les sujets qui ont participé à l'étude ont été avertis des résultats des tests de prédisposition ApoE4. Les chercheurs n'ont pas trouvé de différence significative aux tests d'évaluation de l'anxiété et des troubles dépressifs selon que les participants aient reçu un résultat positif ou négatif.

De plus, 95% des participants ont déclaré qu'ils feraient encore le choix de ce test de prédisposition et 82% recommanderaient ce test à leur entourage. "Comme de nouveaux traitements sont développés pour retarder la maladie d'Alzheimer, identifier les personnes à risque va être critique", commente Robert Green, principal auteur de cette étude et professeur de neurologie à l'Ecole de médecine de l'université de Boston. Les résultats de cet essai randomisé REVEAL (Risk Evaluation and Education for Alzheimer's disease) ont été récemment présenté à l'International Conference on the Prevention of Dementia.

Source : Université de Boston

Descripteur MESH : Maladie d'Alzheimer , Maladie , Risque , Patients , Recherche , Anxiété , Auteur , Boston , Médecine , Neurologie , Personnes

nuance

Recherche scientifique: Les +