nuance

Le typage du HPV associé au carcinome épidermoïde de la peau

L’infection par les HPV (human papillomavirus) de type beta pourrait être associée à une augmentation du risque de carcinome épidermoïde cutané, d’après une étude publiée cette semaine dans le Journal of the National Cancer Institute.

Karagas et collaborateurs ont analysé les anticorps anti-HPV plasmatiques de 252 patients avec un carcinome épidermoïde, 525 patients avec un carcinome basocellulaire et 461 sujets contrôle. La détection d’anticorps dirigés contre les HPV de type beta était plus fréquente dans les cas de carcinome épidermoïde que dans les cas contrôle (odds ratio = 1,6), expliquent les auteurs, notamment pour HPV 5. Pour les carcinomes basocellulaires, aucune différence significative n’a été notée.

« Bien que l’exposition au soleil et la sensibilité au soleil soient des risques majeurs pour les cancers cutanés, nos données sont en accord avec un rôle du HPV, particulièrement des HPV beta, dans le développement du carcinome épidermoïde », écrivent les auteurs.

Source : J Natl Cancer Inst 2006;98:389 – 95

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Carcinome , Carcinome épidermoïde , Risque , Patients , Anticorps , Carcinome basocellulaire , Reproduction , Rôle

nuance

Recherche scientifique: Les +