nuance

Archus Orthopedics réalise le premier remplacement d'une facette articulaire par un disque artificiel

REDMOND, Washington, October 8 /PRNewswire/ -- Archus Orthopedics, Inc. a annoncé aujourd'hui le premier implant chez l'homme de sa technologie de remplacement d'une facette comme complément à un disque artificiel. Cette intervention importante a été réalisée par la Dre Karin Buttner-Janz, le Dr Hansen Yuan et le Dr Friedrich Kleinod à la clinique Vivantes de Berlin, en Allemagne, sur un patient ayant déjà subi une chirurgie de remplacement de disque et ayant ultérieurement développé une dégénérescence symptomatique de la facette articulaire. « De façon générale, dans ce cas, le patient doit alors subir une spondylodèse », a déclaré la Dre Karin Buttner-Janz. « Grâce au système de remplacement de facette d'Archus, nous sommes désormais en mesure de permettre à ces patients de conserver leur disque artificiel, sans affecter leurs mouvements, et d'éviter la fusion des vertèbres », a-t-elle ajouté.

Les disques artificiels sont implantés chez les patients dont un disque naturel s'est dégénéré au fil du temps, causant ainsi une douleur dorsale chronique. Par le passé, ces patients ont été traités par chirurgie de fusion des vertèbres, ou spondylodèse. La chirurgie de remplacement d'un disque s'est révélée tout aussi bénéfique sur le plan clinique et présente l'avantage supplémentaire de rétablir le mouvement normal de la colonne vertébrale. À l'heure actuelle, la Food and Drug Administration a approuvé la vente aux États-Unis de deux disques artificiels, et un troisième disque devrait recevoir cette même approbation sous peu. Les analystes de l'industrie prévoient l'adoption rapide des disques artificiels lorsque les patients pourront bénéficier d'un remboursement à plus grande échelle.

Alors que l'implantation d'un disque artificiel représente une alternative intéressante à la spondylodèse, tous les patients ne peuvent pas en bénéficier. Plusieurs receveurs potentiels sont contre-indiqués pour cette chirurgie parce que manifestant des signes de dégénérescence des facettes articulaires. Par conséquent, ces patients sont plutôt traités par spondylodèse, car ce traitement règle autant les problèmes liés aux disques que ceux liés aux facettes. De plus, comme la dégénérescence de la colonne vertébrale constitue souvent une affection évolutive, certains receveurs de disque artificiel souffrent ultérieurement de problèmes dégénératifs affectant les facettes articulaires, et nécessitent alors une spondylodèse. « Dans les deux cas, le principal problème est la dégénérescence des facettes articulaires entraînant la nécessité de réaliser une spondylodèse chez le patient, soit immédiatement ou plus tard », a déclaré le Dr Hansen Yuan, qui a mené le développement de la gamme exclusive de produits en complément aux disques artificiels de la société. « Le remplacement de la facette articulaire en dégénérescence et la préservation du mouvement de la colonne est une bien meilleure solution que la fusion », a-t-il ajouté.

« La combinaison du traitement par remplacement du disque ou du noyau avec le remplacement de la facette articulaire élargit le marché de ces technologies et donne aux chirurgiens tous les outils dont ils ont besoin pour reconstruire le segment complet de la colonne vertébrale », a déclaré Jim Fitzsimmons, président et président-directeur général. « Cette approche globale de remplacement articulaire est conforme à l'évolution que nous avons connue dans le domaine de l'orthopédie jusqu'à ce jour, et, au bout du compte, à l'avancée scientifique concernant la colonne vertébrale », a poursuivi M. Fitzsimmons. Archus a indiqué que sa gamme complète de produits de remplacement de facettes a déjà obtenu l'approbation relativement à la marque CE dans l'Union européenne, où des essais de marketing sont en actuellement cours.

À propos d'Archus Orthopedics

Fondée en juillet 2001, Archus Orthopedics est une société privée qui met au point une gamme d'implants reconstructifs destinés au traitement de diverses affections de la colonne vertébrale résultant d'évolutions dégénératives des facettes articulaires. Le premier produit de la société, le Total Facet Arthroplasty System(R), a été implanté avec succès chez des centaines de patients à l'échelle mondiale, et fait actuellement l'objet d'une évaluation aux États-Unis dans le cadre d'un essai clinique EDR clé approuvé par la Food and Drug Administration américaine. Archus bénéficie d'un financement à risque accordé par les sociétés MPM Capital, InterWest Partners, Polaris Venture Partners et Johnson & Johnson Development Corporation

Site Web : http://www.archususa.com

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Patients , Allemagne , Washington , Technologie , Berlin , Mouvement , Essai clinique , Essais , Industrie , Marketing , Orthopédie , Douleur , Risque , Sociétés , Temps , Union européenne , Adoption

nuance

Pratique médicale: Les +