nuance

Motivations des demandes de dépistage de l’infection à VIH dans les centres d’information et de dépistage anonyme et gratuit

Une étude multicentrique et prospective, réalisée entre novembre 1995 et octobre 1996, à propos de 891 consultants dans les centres d’information et de dépistage anonyme et gratuit (CIDAG) de la ville de Lyon, a permis de préciser les principales caractéristiques de la population consultant ces centres, de même que les motivations des demandes de dépistage VIH au sein de ces structures. Il apparaît ainsi que 3 consultations sur 4 étaient célibataires.

Le taux de réponse était de 85 %. Le sexe-ratio était de 1,1.

Six sérologies VIH+ ont été mises en évidence durant l’étude.

La motivation principale des consultants a été la demande d’une sérologie en prévision de la poursuite d’une relation sans avoir recours à l’utilisation de préservatifs, indiquent les auteurs lyonnais de ce travail dirigé par des médecins de la clinique dermatologique de l’hôpital Edouard-Herriot et du département d’information médicale de l’Hôtel-Dieu.

438 personnes ne consultaient que pour ce motif. Seule une proportion très faible de ces personnes n’est venue consulter que pour ce motif, tous les autres mentionnant un comportement à risque associé, ajoutent le Dr Bruno Pages et ses collaborateurs.

Parmi les personnes qui ont répondu au questionnaire, 11 ont déclaré venir consulter en raison de l’utilisation de drogue par voie intraveineuse.

Au moment de l’étude, la ville de Lyon comptait 4 CIDAG. L’enquête a été réalisée auprès de 3 d’entre eux.

Source : Annales de médecine interne, vol.150, N°8, 591-3.

Descripteur MESH : VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Dépistage anonyme , Consultants , Étude multicentrique , Caractéristiques de la population , Population , Personnes , Motivation , Travail , Sexe , Sérologie , Risque , Prévision , Médecins , Médecine interne , Médecine , Comportement

nuance

Recherche scientifique: Les +