nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Étudiants

225 résultats triés par date
affichage des articles n° 199 à 217

Un simulateur numérique pour former à la prise en charge de patients ayant les symptômes du #Covid19

Un simulateur numérique pour former à la prise en charge de patients ayant les symptômes du #Covid19

SimforHealth, le 28 avril 2020 : Avec l’évolution de la pandémie, les besoins de formation des acteurs de santé, pour assurer une meilleure prise en charge des patients susceptibles d’être atteints du Covid-19, sont de plus en plus importants. Il parait donc nécessaire d’apporter des contenus de qualité pour partager et améliorer les connaissances scientifiques, et ce dans chaque spécialité médicale. […].

Covid-19 et séquelles : les recommandations de l’Académie de médecine

Covid-19 et séquelles : les recommandations de l’Académie de médecine

Académie de Médecine, le 22 juillet 2020 : Les séquelles, y compris psychiques, de la Covid-19 sont, des atteintes organiques post-phase aiguë, non ou peu réversibles, ou des troubles mal étiquetés survenant après la guérison. […].

Le professeur RAOULT et le professeur PERRONNE sont-ils médecins ou universitaires ?

Le professeur RAOULT et le professeur PERRONNE sont-ils médecins ou universitaires ?

Fabrice Di Vizio, le 28 juillet 2020 : Le Pr RAOULT et le Pr PERRONE peuvent-ils prétendre à une totale liberté d’expression conférée par leur statut universitaire ou sont-ils contraints comme tous les médecins par la déontologie médicale ? Me Di VIZIO nous livre son éclairage sur la question. […].

Dépistage du #covid19 : les infirmiers au cœur du dispositif

Dépistage du #covid19 : les infirmiers au cœur du dispositif

ONI, le 29 juillet 2020 : Une évolution qui confirme leur capacité à être davantage impliqué dans l’amélioration de la couverture vaccinale […].

Déontologie médicale et réseaux sociaux : un mariage forcé !

Déontologie médicale et réseaux sociaux : un mariage forcé !

Fabrice Di Vizio, le 10 août 2020 : Traiter du rapport des médecins aux réseaux sociaux est une entreprise à la fois commune et relativement inédite, rendant son exercice assez complexe. En effet, l’entreprise est commune en ce que le sujet n’est ni original ni nouveau. […].

#COVID-19 : le point de situation épidémiologique sur le coronavirus SARS-CoV-2 (ARCHIVES)

#COVID-19 : le point de situation épidémiologique sur le coronavirus SARS-CoV-2 (ARCHIVES)

Caducee.net, le 30 juin 2020 : Les archives de la situation épidémiologique jusqu'au 27/12/2021 […].

Plainte de la SPILF : pourquoi le Professeur RAOULT ne risque-t-il (probablement) rien ?

Plainte de la SPILF : pourquoi le Professeur RAOULT ne risque-t-il (probablement) rien ?

Fabrice Di Vizio, le 08 septembre 2020 : Puisqu’il est de tradition, désormais acquise, que les plus éminents médecins de ce pays règlent leurs comptes à travers tribunes et espaces médiatiques interposés, la France entière a eu le plaisir de découvrir dans les colonnes du Figaro que la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF) a déposé une plainte ordinale détaillée contre le Professeur RAOULT, que la presse a pu lire dans le détail, semble-t-il. L’IHU, pour sa part, a indiqué ne pas avoir pris connaissance de cette dernière et ne pas être dès lors en mesure de la commenter. […].

#Covid19 : le gouvernement mobilise les renforts en vue d’une « seconde vague » épidémique

#Covid19 : le gouvernement mobilise les renforts en vue d’une « seconde vague » épidémique

Caducee.net, le 10 septembre 2020 : Afin d’anticiper les effets délétères d’une éventuelle « seconde vague » de l’épidémie de coronavirus, le gouvernement propose une plateforme web pour mettre en adéquation les besoins en renfort des structures sanitaires et les profils des volontaires désireux de renforcer les équipes de soignants. […].

L’organisation du CHU Amiens-Picardie pour la prise en charge des patients Covid-19

L’organisation du CHU Amiens-Picardie pour la prise en charge des patients Covid-19

CHU AMIENS, le 23 octobre 2020 : Comme depuis les tout premiers jours de l’épidémie, le CHU Amiens-Picardie fait évoluer et adapte les filières de prise en charge spécifiques Covid-19 autant que besoin. […].

Un cœur bio-imprimé 3D fournit un nouvel outil pour les chirurgiens

Un cœur bio-imprimé 3D fournit un nouvel outil pour les chirurgiens

PRNEWSWIRE, le 19 novembre 2020 : PITTSBURGH, 19 novembre 2020 /PRNewswire/ -- Adam Feinberg, professeur d'ingénierie biomédicale à l'université Carnegie Mellon, et son équipe ont créé le premier modèle de cœur humain bio-imprimé en 3D grandeur nature en utilisant leur technique Freeform Reversible Embedding of Suspended Hydrogels (FRESH, intégration réversible libre d'hydrogels en suspension). Présenté dans une récente vidéo de l'American Chemical Society et créé à partir de données IRM à l'aide d'une imprimante 3D spécialement conçue, le modèle imite de manière réaliste l'élasticité du tissu cardiaque et des sutures. Cette étape représente le point culminant de deux années de recherche, qui sont à la fois prometteuses dans l'immédiat pour les chirurgiens et les cliniciens, et porteuses d'implications à long terme pour l'avenir de la recherche sur les organes issus du génie biologique. […].

COVID19 : le SML veut des renforts pour les médecins de ville

COVID19 : le SML veut des renforts pour les médecins de ville

SML, le 20 novembre 2020 : Le Syndicat des Médecins Libéraux (SML) rappelle dans un dossier de presse mise en ligne sur son Internet que le premier hôpital de France, c’est la médecine de Ville. S’il se satisfait de la mise à disposition des tests antigénique, il appelle à mobiliser toutes les ressources humaines disponibles pour prêter main-forte aux médecins libéraux, généralistes et spécialistes. […].

Santé mentale et Covid-19 : l’académie de médecine tire la sonnette d’alarme

Santé mentale et Covid-19 : l’académie de médecine tire la sonnette d’alarme

Caducee.net, le 21 novembre 2020 : L’académie de médecine a souhaité alerter les autorités de tutelle et les médecins de premier recours sur les conséquences multiples de la pandémie de la COVID-19 sur la santé mentale des patients, mais aussi des soignants ainsi qu’en population générale. Si 20 % des patients Covid-19 présenteraient des séquelles psychiques post-infection, les soignants en première ligne face à la crise sanitaire sont d’autant plus à risques de troubles psychosociaux qu’ils sont peu enclins à solliciter les dispositifs de soutien. L’académie de médecine appelle les professionnels de santé à la plus grande vigilance sur les patients précaires et isolés, enjoint le gouvernement à améliorer l’offre de soins en psychiatrie, et encourage les réseaux associatifs de soutien et les pratiques sportives dans le respect des mesures barrières. […].

Une signature olfactive de la COVID-19 mise en évidence par une équipe de chercheurs français

Une signature olfactive de la COVID-19 mise en évidence par une équipe de chercheurs français

Hôpital Foch, le 08 décembre 2020 : Il existe dans l’air expiré une signature spécifique des infections à COVID chez les patients intubés et ventilés, dits « patients à COVID grave ». C’est ce que démontre une étude réalisée par les équipes de recherche de l’Hôpital Foch et de l’hôpital Raymond-Poincaré AP-HP, associées aux équipes du CEA, de l’INSERM, de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et de l’Université Paris-Saclay, publiée le 4 décembre 2020 dans la revue eBioMedicine, du groupe The Lancet. Cette étude ouvre des perspectives à de nouvelles approches pour réaliser le diagnostic de la COVID-19, employant une méthode moins invasive et plus rapide que la réalisation de tests PCR. […].

Le coronavirus SARS-CoV-2 peut infecter les neurones selon une étude franco-américaine

Le coronavirus SARS-CoV-2 peut infecter les neurones selon une étude franco-américaine

Sorbonne Université, le 19 janvier 2021 : Une étude internationale impliquant plusieurs équipes de l’Université de Yale (USA), de l’Institut du Cerveau (Sorbonne Université/INSERM/CNRS) et de l’hôpital Pitié-Salpêtrière AP-HP confirme la capacité du SARS-CoV-2 à infecter les neurones et en identifie plusieurs conséquences. Les résultats ont été publiés le 12 janvier 2021 dans la revue Journal of Experimental Medicine. […].

SANTEXPO LIVE ÉDITION 100 % DIGITALE DU 9 AU 11 MARS 2021

SANTEXPO LIVE ÉDITION 100 % DIGITALE DU 9 AU 11 MARS 2021

PG Promotion & FHF, le 11 février 2021 : « L’attractivité sous toutes ses formes » sera cette année le fil rouge de SANTEXPO LIVE, édition digitale du salon des professionnels de la santé et du médico-social de la Fédération Hospitalière de France (FHF), organisé par PG Organisation. Avec une année marquée par la crise sanitaire et une prise de conscience collective sur la place essentielle que tiennent les hôpitaux et les établissements médico-sociaux publics au coeur de la Nation, l’attractivité est plus que jamais un enjeu majeur pour l’ensemble du secteur et son devenir. […].

Le SNIIL milite pour que le rôle des IDEL dans la campagne de vaccination soit élargi et mis en lumière

Le SNIIL milite pour que le rôle des IDEL dans la campagne de vaccination soit élargi et mis en lumière

Caducee.net, le 24 mai 2021 : Après s’être ému d’avoir été mis devant le fait accompli par le gouvernement de l’élargissement des professionnels de santé habilités à vacciner contre la Covid-19, le Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux (SNIIL) propose que les IDEL aient accès à des doses du vaccin Moderna et que la profession soit clairement identifiée comme prescripteur et vaccinateur sur le site sante.fr. […].

COVID-19 : Manquons-nous vraiment de médecins réanimateurs ?

COVID-19 : Manquons-nous vraiment de médecins réanimateurs ?

CNP-AR, le 15 juin 2021 : Beaucoup s’interrogent aujourd’hui sur la capacité des unités de réanimation à faire face à la tempête que représente la pandémie COVID-19. Des inquiétudes s’expriment à cette occasion et certains considèrent que les difficultés actuelles de nos réanimations seraient liées à un manque de médecins réanimateurs. La situation est décrite comme d’autant plus critique que le président de la Société de Réanimation de Langue Française souligne (Figaro du 08/04/2021 ; Figaro du 04/06/2021 ; Interview France Inter du 08/06) que, chaque année, seulement 74 internes sont qualifiés en réanimation. […].

Les internes en grève les 18 et 19 juin revendiquent de ne pas travailler plus de 48 h par semaine

Les internes en grève les 18 et 19 juin revendiquent de ne pas travailler plus de 48 h par semaine

Caducee.net, le 18 juin 2021 : L’InterSyndicale Nationale des Internes (ISNI) se mobilise pour que la règlementation européenne qui limite le temps de travail hebdomadaire à 48 heures soit appliquée aux internes en médecine. Si un appel à la grève est lancé pour les 18 et 19 juin, une manifestation est également prévue le samedi 19 juin. […].

nuance

Les plus