nuance

L’organisation du CHU Amiens-Picardie pour la prise en charge des patients Covid-19

illustrationComme depuis les tout premiers jours de l’épidémie, le CHU Amiens-Picardie fait évoluer et adapte les filières de prise en charge spécifiques Covid-19 autant que besoin.

Organisation de l’hospitalisation (services de médecine) des patients Covid

Le CHU Amiens-Picardie, grâce à une équipe d’hygiène hospitalière sur le terrain qui informe et forme sur les bonnes pratiques professionnelles, prend en charge les patients suspects ou confirmés Covid-19.

Il a donc réorganisé 2 services pour les patients hospitalisés en raison de leur symptomatologie Covid-19 :

  • sur le site nord, une unité de Pathologies infectieuses de 20lits
  • sur le site sud, le service de pneumologie a sectorisé 14lits pour des patients à haute charge virale.

Ce jour, 23 octobre, ces unités comptent 15 patients suspects ou confirmés Covid-19.

Le CHU Amiens-Picardie a organisé l’ensemble des services pour permettre des prises en charge de tous les patients. Ainsi, ceux qui en ont besoin peuvent continuer à venir au CHU en toute sécurité, tant aux urgences, qu’en consultation ou pour une hospitalisation.

Organisation des réanimations

Les capacités de réanimation du CHU Amiens Picardie sont habituellement de 52 lits. Pour permettre la prise en charge réanimatoire de patients Covid-19, tout en maintenant les autres activités, 9 lits de réanimation supplémentaires ont été ouverts cette semaine, pour une capacité totale de 61 lits de réanimation. Le CHU Amiens-Picardie, a, ce jour, 16 patients Covid-19 suspects ou confirmés hospitalisés en réanimation.

Cependant, pour faire face au flux d’arrivée des patients qui augmente sur le territoire, le CHU Amiens-Picardie prévoit une nouvelle augmentation de son capacitaire autour du 2 novembre, qui sera ouvert en fonction des besoins, tant en lits de réanimation qu’en lits de médecine. Cette augmentation capacitaire aura un impact sur des prises en charge programmées non urgentes qui devraient alors être reportées.

L’ensemble de l’organisation est ajusté au fil de l’eau par une cellule interne de coordination qui se réunit 2 à 3 fois par semaine. Cette cellule fait le lien, au quotidien, avec les autorités de santé, et notamment les services de l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France et de la Préfecture des Hauts-de-France.

Organisation du CHU Amiens-Picardie sur le territoire Somme et Littoral Sud

- Accueil de patients de Roubaix-Tourcoing dans la nuit du 22 au 23 octobre 2020

Les hôpitaux de la métropole lilloise sont arrivés à saturation ; le temps d’organiser une nécessaire déprogrammation de patients non urgents, ils ont sollicité l’aide et le soutien du territoire Somme et Littoral Sud ce jeudi 22 octobre en fin d’après-midi, pour accepter le transfert de patients de médecine relevant de la filière Covid-19. Ainsi, une dizaine de places a été proposée au SAMU59, et quatre patients ont effectivement été transférés vers les Centres Hospitaliers de l’Arrondissement de Montreuil-sur-Mer, de Doullens, de Montdidier-Roye, et du CHU Amiens-Picardie.

- Équipe de coordination territoriale

De plus, l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France a désigné le CHU Amiens-Picardie pour coordonner les travaux d’une équipe de coordination territoriale, composée de directeurs et de praticiens de plusieurs établissements publics et privés du territoire, et chargée de la régulation des parcours et des transferts de patients sur le territoire Somme-Littoral Sud.

À ce titre, il est organisé une augmentation des capacités de lits de réanimations sur le territoire, pour un total de 16 lits opérationnels à compter du 2 novembre, répartis entre le CHU Amiens-Picardie, le pôle privé d’Amiens, le CH d’Abbeville, le CH de l’Arrondissement de Montreuil sur mer, et la Fondation Hopale.

À propos du CHU Amiens-Picardie

Pôle d’excellence en santé, le centre hospitalo-universitaire Amiens-Picardie se déploie sur 4 missions : soin, recherche, enseignement et gestion de la démographie médicale.

Il est l’un des deux CHU des Hauts-de-France et le premier employeur de Picardie.

Établissement de référence, exerçant ses activités tant au bénéfice de son bassin de population de proximité qu’au bénéfice de son territoire de recours picard (greffes, cancérologie, chirurgie conventionnelle et ambulatoire, maternité de niveau 3, urgences…), le CHU Amiens-Picardie est également fier de compter de nombreuses reconnaissances nationales et internationales grâce à ses équipes dynamiques et innovantes.

Acteur majeur de l’enseignement en santé, il participe activement au cursus des étudiants en médecine et pharmacie, dispose de 16 centres de formation pour les professions paramédicales et d’un centre de simulation de réputation nationale voire internationale, Simusanté®.

Doté d’un programme ambitieux de recherche et d’innovation, le CHU Amiens-Picardie affirme une politique dynamique d’investissement pour développer une prise en charge sécurisée et de qualité pour chaque patient.

Pleinement investi dans le plan santé ville-hôpital et porteur du groupement hospitalier de territoire

« GHT Somme Littoral Sud » (10 établissements publics de santé), le CHU Amiens-Picardie favorise les synergies territoriales et capitalise l’émergence des savoir-faire.

Le CHU Amiens Picardie, l’Excellence à taille humaine pour chaque patient.

http://www.chu-amiens.fr

Chiffres clés 2019 du CHU Amiens-Picardie

de 800 000 visites par an 1 664 lits et places

6 396 agents dont 832 personnels médicaux

471 900 consultations externes

33 458 opérations chirurgicales

104 207 passages aux urgences

2 375 naissances

16 écoles et centres de formation

Descripteur MESH : Patients , Santé , Réanimation , Lits , France , Médecine , Recherche , Pharmacie , Sécurité , Hôpitaux , Professions , Population , Patients hospitalisés , Enseignement , Étudiants , Politique , Démographie , Face , Pneumologie , Professions paramédicales , Temps , Transfert , Simulation , Hospitalisation , Charge virale , Urgences

nuance

Hôpital: Les +