Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Hypolipémiants

16 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Patients coronariens : les hypolipémiants réduisent le risque d’AVC

Caducee.net, le 01 avril 2003 : Les traitements hypolipémiants diminuent l’incidence des accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez les patients coronariens. Cette réduction est principalement notée lorsque le cholestérol total est ramené en dessous de 230 mg/dL, selon un article paru dans le dernier numéro des Archives of Internal Medicine. […].

Traitement du cholestérol : une étude de l’Assurance Maladie sur les conditions de prescription initiale des médicaments hypolipémiants (statines, fibrates)

Assurance Maladie, le 04 décembre 2003 : L’excès de cholestérol dans le sang (hypercholestérolémie) constitue avec le diabète, l’hypertension artérielle et le tabagisme un facteur de risque majeur des maladies cardiovasculaires. Comme dans tous les pays développés (évolution des modes d’alimentation, travail plus sédentaire), les Français sont de plus en plus touchés par de ce problème. […].

Hypolipémiants et cancer colorectal : pas d’effet marqué

Caducee.net, le 14 janvier 2006 : Les hypolipémiants paraissent sans effet sur le risque de cancer colorectal, indique l’analyse d’une cohorte de 132000 hommes et femmes. […].

La vitamine E réduit l’oxydation des LDL, mais pas le risque athéromateux

Caducee.net, le 18 septembre 2002 : D’après cette recherche californienne réalisée dans le cadre de l’étude Vitamin E Atherosclerosis Prevention Study (VEAPS), la vitamine E donnée en supplément alimentaire, n’aurait aucun pouvoir préventif sur la survenue de l’athérosclérose chez le sujet sain et à bas risque de maladie cardiovasculaire. […].

Publicité et médicaments : des références bibliographiques pas toujours pertinentes

Caducee.net, le 08 janvier 2003 : Des médecins espagnols se sont intéressés aux publicités pour les médicaments et à leurs relations avec les essais et études cités en référence bibliographiques. Ils ont montré que les informations fournies dans ces publicités étaient souvent en désaccord avec les données des références bibliographiques jointes. […].

Relation entre athérosclérose et thrombose veineuse

Caducee.net, le 10 avril 2003 : Une étude cas-contrôle met en évidence qu’il existe une corrélation entre l’apparition de thromboses veineuses des jambes et l’athérosclérose. D’après les résultats publiés dans le New England Journal of Medicine, la présence de plaques athéromateuses carotidiennes augmenterait largement le risque de développer une thrombose veineuse spontanée. […].

17β-estradiol et prévention de l'athérosclérose

Caducee.net, le 04 décembre 2001 : La prise de 17β-estradiol permet de ralentir la progression de l'athérosclérose chez les femmes ménopausées sans antécédent cardiovasculaire, indique un essai qui vient d'être publié dans les Annals of Internal Medicine. […].

Réduction du risque fracturaire avec les statines

Caducee.net, le 28 septembre 2005 : Dans une large étude conduite auprès de personnes âgées et principalement des hommes, la prise de statines était associée à une réduction de 36% du risque de fracture comparé à l’absence de traitement hypolipémiant. Les détails de l’étude viennent d’être présentés dans la nouvelle livraison des Archives of Internal Medicine. […].

Statines et risque de sepsis

Caducee.net, le 26 janvier 2006 : La prise de statines après une hospitalisation pour raison cardiovasculaire grave est associée à une réduction du risque de sepsis, montrent des résultats qui viennent d’être publiés sur le site Internet du Lancet. […].

Pour un bon usage des statines

HAS, le 19 février 2013 : Depuis plusieurs mois, des affaires ont secoué le monde de la santé. Le scandale du Mediator mais également celui des prothèses mammaires, les débats autour des pilules de 3ème génération ont pu entamer la confiance des Français dans le système de santé. La sortie annoncée dans les prochains jours d’un nouveau livre très critique sur les statines risque d’augmenter encore cette défiance à l’égard des traitements existants et de ceux qui les prescrivent chaque jour pour soigner. […].

Diabète de type 2 et risque cardiovasculaire

Caducee.net, le 15 mars 2002 : Le diabète se trouve au centre d’une constellation de facteurs de risque (HTA, obésité, dyslipidémies, microalbuminurie,…) ; 80% des diabétiques de type 2 cumulent au moins 2 pathologies associées à ces risques, et les 3 quarts ont de l’hypertension artérielle. Le diabète de type 2 étant en forte progression dans notre pays (1,7 millions, +5% par an depuis 1994), il devient un enjeu de santé publique. C’est pourquoi une seconde table ronde sur le sujet s’est tenue dans le cadre du Medec, se focalisant sur les risques cardiovasculaires associés au diabète de type 2. […].

Une étude sur la prévalence de l’ostéonécrose de hanche chez les patients porteurs du VIH

Caducee.net, le 02 juillet 2002 : L’examen de 339 patients infectés par le VIH et asymptomatiques montre que la prévalence de l’ostéonécrose de hanche serait d’environ 4 % dans la population, c’est à dire bien plus élevée que dans la population générale. Cependant, cette enquête publiée dans les Annals of Internal Medicine ne permet pas de mettre en cause définitivement l’infection par le VIH. […].

Médicaments remboursés : analyse des principales évolutions de l’année 2006

AMELI, le 07 juin 2007 : Ces dépenses s'élèvent à 20,3 milliards d'euros 1 en 2006, soit 1/3 des dépenses de soins de ville, pour tous les régimes. […].

Les actions de l’Assurance Maladie en matière de régulation médicalisée des dépenses de médicaments

CNAM, le 15 avril 2003 : L’objectif du plan d’actions de l’Assurance Maladie est de développer le bon usage du médicament en modifiant le comportement : […].

Myalepta®▼ approuvé en Europe : le premier traitement indiqué pour les patients atteints d’une maladie très rare, la lipodystrophie

Aegerion Pharmaceuticals, le 09 août 2018 : Aegerion Pharmaceuticals a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne a approuvé l’autorisation de mise sur le marché en Europe de Myalepta (métréleptine). Myalepta est un traitement pour la lipodystrophie, une maladie très rare, et a été approuvé en tant que traitement de substitution en complément d’un régime alimentairepour le traitement des complications du déficit en leptine chez les patients atteints de lipodystrophie. Grâce à cette autorisation, Myalepta devient le premier et le seul médicament autorisé pour traiter le déficit en leptine sous-jacent au cœur de cette pathologie très rare. […].

Les plus