nuance

Une étude sur la prévalence de l’ostéonécrose de hanche chez les patients porteurs du VIH

L’examen de 339 patients infectés par le VIH et asymptomatiques montre que la prévalence de l’ostéonécrose de hanche serait d’environ 4 % dans la population, c’est à dire bien plus élevée que dans la population générale. Cependant, cette enquête publiée dans les Annals of Internal Medicine ne permet pas de mettre en cause définitivement l’infection par le VIH.

Kirk Miller (National Institutes of Health, Bethesda) et ses collaborateurs expliquent dans leur article que cette étude était motivée par l’observation d’une augmentation du nombre de problèmes osseux chez les patients VIH+, avec le cas notamment d’ostéonécrose de hanche.

Ces auteurs ont étudié un groupe de 339 adultes séropositifs au VIH et 118 adultes contrôles non infectés. Aucun des participants ne se plaignait de douleur de hanche ou ne présentait des symptômes particuliers.

Le diagnostic d’ostéonécrose de hanche était posé d’après l’examen des clichés d’IRM. Un questionnaire adressé aux participants permettait d’analyser les facteurs de risque.

Une ostéonécrose de hanche a été diagnostiquée chez 4,4 % des patients porteurs du VIH comparé à 0 % des patients du groupe contrôle. Chez les personnes infectées par le VIH, la prise de corticoïdes, de médicaments hypolipémiants ou de testostérone étaient des facteurs de risque. Ceux qui exerçaient une pratique assidue du bodybuilding étaient particulièrement exposés.

Ces résultats montrent donc que des lésions spécifiques relatives à l’ostéonécrose de hanche sont plus fréquentes chez les patients VIH+. Selon les auteurs, toute douleur de hanche chez les patients VIH+ devrait évoquer la possibilité d’une ostéonécrose. Cependant, l’étude ne permet pas de dire si les cas observés étaient causés par un élément de l’infection par le VIH, les traitements associés ou par une pratique intensive du bodybuilding chez certains des patients.

Source : Ann Intern Med 2002 ;137 :17-25

SR

Descripteur MESH : Hanche , Patients , Prévalence , VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Population , Douleur , Facteurs de risque , Ostéonécrose , Risque , Diagnostic , Hypolipémiants , Personnes , Testostérone

nuance

Recherche scientifique: Les +